Jean-Baptiste Boursier et Thierry Ardisson dans «Salut les Terriens !» diffusé sur C8 le 13 octobre 2018.
Jean-Baptiste Boursier et Thierry Ardisson dans «Salut les Terriens !» diffusé sur C8 le 13 octobre 2018. — Capture d'écran C8

MEDIAS

Jean-Baptiste Boursier garde son sang-froid face aux moqueries de Thierry Ardisson

Samedi, dans «Salut les Terriens!», Thierry Ardisson n’a pas ménagé Jean-Baptiste Boursier dont la nouvelle émission, «Talk-Show», a enregistré des scores d’audience médiocres…

Pour la première de Talk-Show, l’émission que Jean-Baptiste Boursier présente chaque samedi, à 20h50, sur RMC Story (ex-Numéro 23) depuis deux semaines, Thierry Ardisson avait été confraternel. Lors du prégénérique, il apparaissait, aux côtés d’autres animateurs célèbres tels que Laurent Ruquier, Marc Olivier Fogiel ou Christophe Dechavanne pour souhaiter bonne chance à ce nouveau programme. « Longue vie à Talk-Show. Malheureusement, c’est un titre que j’ai déposé », plaisantait-il face caméra.

Ce samedi, l’homme en noir, a poursuivi dans la vanne mais en y ajoutant un soupçon de méchanceté. « Le lendemain matin, vu les audiences, c’était plutôt RMC Sorry [RMC « désolé », en anglais] », a lancé l’animateur à Jean-Baptiste Boursier qu’il avait invité dans Salut les Terriens ! sur C8. « 57.000 [téléspectateurs], en gros, c’est la ville de Lorient », a poursuivi Thierry Ardisson au sujet de l’audience de la première, diffusée le 6 octobre.

« Vous racontez l’époque, mais sans buzz »

Et de cingler, au cours de l’entretien : « C’est trop avant-gardiste. Je vous le dis franchement, recevoir chaque semaine des chanteurs, des acteurs, des politiques…, qui font l’actualité, le tout agrémenté de débats, de reportages : waow. »

« Un talk-show, en vérité, ici ou partout ailleurs, basiquement, c’est des gens autour d’une table, qui discutent », a plaidé Jean-Baptiste Boursier. « En fait, vous racontez l’époque, à travers ces gens-là, mais sans buzz », a repris Thierry Ardisson. « Sans bad buzz », a corrigé l’animateur de Talk-Show.

« Vous faites comment quand c’est chiant ? »

Et le présentateur de C8 de rappeler que l’émission de Jean-Baptiste Boursier est enregistrée – le jeudi, mais pas montée. « Vous faites comment quand c’est chiant ? Vous le laissez ? » « Ben c’est chiant, ouais, ouais », a rétorqué son cadet à qui il a aussitôt coupé la parole : « Donc les téléspectateurs sont obligés de se bouffer ce qui est chiant ? »

« D’où le score », a conclu Laurent Baffie, à l’issue de ce qui ressemblait à une opposition entre deux styles. Face aux piques de son aîné, Jean-Baptiste Boursier a gardé son sang-froid et fait preuve d’humour. 20 Minutes, qui avait assisté au tournage de la première de Talk-Show avait constaté le respect et la bienveillance témoignée aux invités. Le public ne semble pas goûter à tant de discussions sans agressivité : la deuxième de Talk-Show n’a été suivie samedi que par 31.000 téléspectateurs.