«L'Amour est dans le pré»: «Ça n'est jamais allé dans la séduction avec Emeric», avoue Clémentine

INTERVIEW La Rezéenne de 29 ans a appris, lundi soir, de la bouche de son prétendant Emeric qu’elle ne poursuivait pas l’aventure…

David Phelippeau

— 

Emeric et Clémentine lors du speed-dating.
Emeric et Clémentine lors du speed-dating. — Aurelien FAIDY/M6
  • Clémentine, Rezéenne de 29 ans, a appris lundi soir qu'elle quittait la ferme d'Emeric.
  • La jeune femmme revient pour 20 Minutes sur cette aventure de l'« Amour est dans le pré » sur M6.

Pour Clémentine, l’histoire s’est terminée lundi soir. Enfin, en réalité (puisque l’émission a été enregistrée en avril), il y a déjà plusieurs semaines. Cette jeune Rezéenne de 29 ans n’a pas fait chavirer le cœur d’ Emeric. Lundi soir, dans « L’Amour est dans le pré » sur M6, les téléspectateurs ont vécu en direct son départ de l’exploitation de l'apiculteur et pépiniériste breton. Mardi, Clémentine, arbitre assistante de football sur les terrains de la Ligue des Pays de la Loire (entre autres), a accepté de revenir pour 20 Minutes sur cette aventure.

Emeric n’a pas souhaité poursuivre l’aventure avec vous (et plutôt avec Lucie). Quelle a été votre réaction ?

Je me doutais qu’il préférait Lucie et je me doutais qu’il allait faire un choix, mais je ne pensais pas qu’il allait intervenir si vite. J’ai totalement compris sa décision et j’ai apprécié qu’il soit vite honnête avec moi.

Il a déclaré qu’il vous voyait « plus comme une amie »…

Cela ne me surprend pas car on avait des relations amicales, mais ça n’est jamais allé vraiment dans la séduction.

Emeric et Clémentine.
Emeric et Clémentine. - Aurelien FAIDY/M6

On sait que vous êtes supportrice de Nantes et lui, de Guingamp. Vous en aviez discuté lors du speed dating. En avez-vous parlé à la ferme ?

Je suis resté à peine 48 heures à la ferme. J’ai évité de trop en parler (rires) pour éviter de tomber trop dans la relation amicale. Le foot, on en a vite fait le tour. J’en parle avec des ami(e)s plutôt…

Qu’allez-vous retenir de cette aventure?

J’ai réussi à surpasser mes peurs et appréhensions. Je suis de nature pudique, réservée. Je n’aime pas m’exposer intimement devant tout le monde. C’est difficile, il y a du monde autour, des caméras… On sait ensuite qu’il y a beaucoup de monde qui va regarder.

Quels moments vous ont marquée ?

Tout d’abord, ma rencontre avec les autres prétendantes à l’hôtel. On était toutes stressées. C’était le début de quelque chose… Et puis, la rencontre avec Emeric évidemment. Lors du speed dating, j’étais dans un état de stress intense. Je n’en menais pas large, mais ça restera un bon moment quand même.

L’émission a été tournée en avril. Avez-vous réussi à garder le secret du résultat ?

Mes très proches étaient au courant, mais sinon, je n’ai rien dit. C’était logique de ne pas divulguer des informations…

Etes-vous allée pendant tout ce temps sur les réseaux sociaux ?

Peu. Je suis assez sensible et je voulais éviter de voir des images ou commentaires me concernant… Mais, j’ai surtout reçu beaucoup de messages très mignons.

Lesquels ?

Depuis lundi soir par exemple, des messages de jeunes femmes m’ont touché. Elles me disent d’avoir plus confiance en moi… C’est ce qu’elles ont perçu de moi et je confirme que je manque de confiance en moi (rires).

Pensez-vous que cette expérience va changer votre vie ?

Pas du tout. C’était une belle aventure malgré l’issue. Je ne regrette rien. C’est moi qui ai voulu participer à l’émission. Je regarde souvent L’Amour est dans le pré en replay. Un jour, j’ai vu le portrait d’Emeric. J’ai eu envie de lui écrire, mais je n’ai jamais pensé une seule seconde que je serais choisie. J’avais l’impression de me reconnaître dans sa description. Il m’a beaucoup touchée.

On vous reconnaît dans la rue désormais ?

Oui, ça arrive et c’est rigolo. Au travail, quelques clients m’ont reconnu…

Vous êtes arbitre. Les joueurs vous en parlent-ils ?

Oui, forcément, mais ça va vite passer ça. Souvent, on me demandait sur les terrains si j’allais au bout de l’aventure avec Emeric… Ils ne poseront plus cette question dorénavant. Les gens n’étaient jamais insistants cependant. Beaucoup de joueurs voulaient des photos avec moi aussi. C’est rare des joueurs qui demandent d'être photographiés avec des arbitres (rires).

La question brûle les lèvres de beaucoup de téléspectateurs. Avez-vous trouvé l’âme-soeur ?

Non toujours pas. Mais, je ne suis pas à tout prix dans la recherche de quelqu’un. J’attends et je ne souhaite pas chercher pour chercher.

Vous avez reçu beaucoup de courriers de « prétendants » peut-être…

J’ai reçu beaucoup de messages et je veux prendre le temps de répondre à tout le monde. Les courriers de « prétendants » ? Je ne donne pas suite non (rires).

Avez-vous toujours des contacts avec Emeric et Lucie ?

Oui avec les deux, mais je n’en dirai pas plus.