Oubliez «ONPC» et «Les Terriens»... On a vu le «Talk Show» bienveillant de RMC Story

TELEVISION «20 Minutes» a assisté à l’enregistrement de la première de «Talk Show», l’émission animée par Jean-Baptiste Boursier que RMC Story (canal 23 de la TNT) diffusera tous les samedis à 20h50…

Fabien Randanne

— 

Jean-Baptiste Boursier face à Jérôme Commandeur et Disiz la Peste lors de la première de
Jean-Baptiste Boursier face à Jérôme Commandeur et Disiz la Peste lors de la première de — érôme Dominé - RMC STORY - HUIT DEUXérôme Dominé - RMC STORY - HUIT DEUX
  • RMC Story lance Talk Show samedi, à 20h50, émission présentée par Jean-Baptiste Boursier.
  • Du choix des invités au rythme des reportages, l’émission évite les écueils propres à d’autres talk-shows propices aux polémiques.
  • 20 Minutes a assisté au tournage du premier numéro de l’émission qui sera diffusée « dans les conditions du direct ».

Samedi, à 20h50, la toute jeune RMC Story qui vient d’apparaître sur le canal 23 de la TNT lance son talk-show maison intitulé… Talk Show. Pour l’occasion, des stars du petit écran qui se sont illustrées dans ce genre télévisuel telles que Laurent Ruquier (On n’est pas couché), Marc-Olivier Fogiel (On ne peut pas plaire à tout le monde) ou Christophe Dechavanne (Coucou c’est nous !) ont enregistré un message d’encouragements qui sera diffusé avant le générique de cette première.

Qu’est-ce que Talk Show a de plus (ou de moins) que ses prédécesseurs ? 20 Minutes, qui a assisté jeudi à l’enregistrement, vous raconte.

  • Jean-Baptiste Boursier aux commandes

Il est l’une des figures majeures du groupe NextRadioTV. Visage familier des téléspectateurs de BFMTV de 2011 à juillet dernier, il présente depuis la rentrée Champions Zone, en marge de la Ligue des Champions, sur RMC Sports 1. Sur RMC Story – ex-Numéro 23 – Jean-Baptiste Boursier animera désormais chaque samedi Talk Show, qu’il produit également. Un exercice dans lequel il est comme un poisson dans l’eau. Il a le sens de la répartie et ne se laisse pas déstabiliser. « Le monde pourrait s’effondrer autour de lui, il continuerait de tenir l’antenne », plaisante le coproducteur Alexandre Perez.

  • Dans les conditions du direct

Difficile de trouver des invités prêts à participer à une émission en live le samedi soir. C’est pourquoi Talk Show est tournée dans les conditions du direct. « Il était hors de question que l’on déroge à cette règle, explique Jean-Baptiste Boursier à 20 Minutes. 99 % de ce qu’on a enregistré ce jeudi sera diffusé. » Le journaliste travaille sans prompteur. « Il a tout en tête et en fonction de ce que lui dit l’invité, il ouvre les bons tiroirs dans sa mémoire pour rebondir et poser ses questions », note Alexandre Perez.

Jean-Baptiste Boursier et Jérôme Commandeur, le parrain de
Jean-Baptiste Boursier et Jérôme Commandeur, le parrain de - érôme Dominé - RMC STORY - HUIT DEUX
  • Les invités

L’humoriste Jérôme Commandeur – désigné comme « parrain » de l’émission – a rythmé cette première avec ses vannes et ses remarques caustiques. Le rappeur Disiz la peste a assuré la promo de son nouvel album. Les journalistes Dominique Rizet et Frédérique Lantieri ont évoqué les faits divers qui ont défrayé la chronique médiatique ces derniers mois. Et le réalisateur belge Lukhas Dont est venu présenter Girl, son film sur une jeune danseuse transgenre qui sera mercredi à l’affiche des salles françaises.

  • Un ton bienveillant

« Je pense qu’on retient des choses plus importantes des gens en leur posant de vraies questions et en étant bienveillants avec eux, confie Jean-Baptiste Boursier à 20 Minutes. Cela ne doit pas empêcher de poser les bonnes questions et de les reposer pour obtenir une bonne réponse mais on voulait justement éviter la petite phrase, le petit truc qui va être repris et qui va [se transformer en bad buzz]. » Mission accomplie au regard de ce premier numéro. Le plateau d’invités ne comportait ni polémiste à la Eric Zemmour, ni personnalité imprévisible à la Jean-Claude Van Damme ou autre individu prompt à faire tourner l’ambiance au vinaigre. Et c’est reposant ! La partie consacrée au film Girl a ainsi évité le piège du sensationnalisme et a permis d’aborder le sujet de la transidentité avec délicatesse, sans maladresse.

  • Deux chroniqueuses au rendez-vous
La chroniqueuse Anaïs Grangerac au côté de Jean-Baptiste Boursier, sur le plateau de
La chroniqueuse Anaïs Grangerac au côté de Jean-Baptiste Boursier, sur le plateau de - érôme Dominé - RMC STORY - HUIT DEUX

Deux nouveaux visages rejoignent Jean-Baptiste Boursier en cours d’émission. Tania Dutel signe pour l’occasion sa toute première chronique humoristique pour la télé. « Je crois que même mes parents n’ont pas trouvé RMC Story », se marre celle qui tente se surmonter le stress de son baptême du feu pour parler taille de fringues et « dick pics ». Anaïs Grangerac, elle, s’intéresse aux sujets liés au numérique et aux réseaux sociaux. Dans sa chronique, elle passe de Spotify, qui propose des playlists en lien avec l’ADN des utilisateurs, aux détournements de l’affiche du futur concert de Mylène Farmer.

  • Verdict

Talk Show ne manque pas de potentiel. Jean-Baptiste Boursier, fort de son expérience du direct sur les chaînes d’information en continu, gère d’emblée comme un pro. Plusieurs reportages, relativement longs et intitulés « Le hip-hop est-il la nouvelle pop ? » ou « Faits divers, une passion française » rythment l’émission et contribuent à lui donner une dimension magazine. Nouveauté oblige, des ajustements seront forcément effectués dès les prochains numéros mais cette première montre la volonté de mixer « information et sourire », selon les termes de l’animateur, et de tirer le téléspectateur vers le haut. Le hic, c’est qu’elle est diffusée sur une case très concurrentielle sur laquelle règnent les mastodontes que sont Danse avec les stars sur TF1, les fictions maison de France 3 et les divertissements de France 2. RMC Story peut-elle tirer son épingle du jeu ? « L’important, c’est d’être intègre, précis, affirme Jean-Baptiste Boursier. Tout ce qu’on veut faire, et la chaîne avec nous, c’est la meilleure émission possible. »