«Danse avec les stars»: Anouar Toubali veut aller en finale

TELEVISION Le comédien de 31 ans est l’un des onze candidats de la saison 9 de «Danse avec les stars», lancée ce samedi soir sur TF1 et il compte bien faire taire les mauvaises langues…

Fabien Randanne

— 

Anouar Toubali, candidat de la saison 9 de «Danse avec les stars».
Anouar Toubali, candidat de la saison 9 de «Danse avec les stars». — LAURENT VU / TF1

Quand il a commencé sa carrière, Anouar Toubali rêvait de deux émissions. Il souhaitait que Thierry Demaizière lui consacre un portrait dans Sept à Huit, le magazine du dimanche soir de TF1ce qui fut chose faite en 2016 – et participer à Danse avec les stars. « Ce sont deux programmes que j’aime bien, qui te mettent en valeur, a confié l’acteur de Pattaya devant une poignée de journalistes en conférence de presse début septembre. Peut-être que je ressens un manque chez moi, [un besoin] d’être mis en lumière. »

Qu’il se retrouve ce samedi sous les projecteurs du concours de danse people de la première chaîne est donc pour lui un accomplissement. Quand son agent lui a annoncé, avec un brin de réticence dans la voix, qu’il était envisagé pour le casting de cette saison 9, il n’a pas hésité. « J’ai dit : "Quoi ! ? Prends vite rendez-vous, je veux leur montrer que je sais danser." »

« On craint trop les choses, on est pleins de préjugés »

Des onze candidats rencontrés par 20 Minutes en table ronde, Anouar Toubali était sans nul doute le plus motivé. « Pour moi, c’est plutôt une compétition. Mon objectif, c’est d’aller au bout, je serais déçu si je n’y allais pas. Je peux me rater et sortir au premier tour, bien sûr, mais je ne cache pas que dans ma tête, je veux une finale », avançait-il sans arrogance, mais avec détermination. Parce qu’il sait qu’avec sa petite taille, il risque de se retrouver au centre de l’attention des téléspectateurs pour de mauvaises raisons. Et il espère faire taire les mauvaises langues.

« Je n’ai rien à prouver, mais c’est une motivation supplémentaire. On craint trop les choses, on est plein de préjugés, déplore le comédien de 31 ans. Et de paraphraser les âmes malveillantes qui, sur les réseaux sociaux notamment, remettent en cause sa participation : "Il va faire comment pour danser ?" "Il a été pris parce qu’il est petit"… »

«S’il faut que je fasse deux fois plus de travail, je le ferai »

Ceux-là lui donneraient bien envie de mettre les points sur les i. « Je suis une personne de petite taille, je suis bègue. Aujourd’hui, je suis comédien, DJ aussi. Je fais plein de choses dans ma vie, souligne-t-il. Quand je sors de chez moi, le matin, je ne me dis pas "Alors qu’est-ce que je vais faire aujourd’hui dans ma vie de [personne de petite taille]". Non ! Je l’oublie. Je vis absolument comme tout le monde. »

Plus jeune, Anouar Toubali a fait de la danse hip-hop – il dit que ça aide, pour le rythme – et il assure qu’il est capable d’apprendre vite. « Il ne faut pas se poser de limites, ni se poser de questions. Il faut être très investi. S’il faut que je fasse deux fois plus de travail, je ferai deux fois plus de travail. Tout simplement », prévient-il. Au sujet de sa partenaire de Danse avec les stars, il n’a que des superlatifs à la bouche. Emmanuelle Berne est « extraordinaire » et « géniale » : « Elle m’a dit direct : "OK, je ne peux pas faire ça [tel ou tel mouvement] avec toi mais on va s’arranger." Elle est plein d’idées. »

En participant à Danse avec les stars, Anouar Toubali compte aussi se montrer sous un autre jour. Pour le moment, il est surtout connu pour ses rôles dans des films à « l’humour un peu trash » - c’est-à-dire Les Kaïras, Pattaya et Taxi 5, trois comédies de Franck Gastambide. « Je pense qu’un autre public va me découvrir, c’est génial », glisse-t-il, débordant d’optimisme. Et d’insister : « Ce ne sont que de bonnes surprises qui vont arriver, j’en suis convaincu. »