«ONPC»: Enora Malagré dit avoir joué un rôle dans «TPMP», Christine Angot la recadre

CLASH L'ex-chroniqueuse de «TPMP» commence une carrière de comédienne sur les planches...

V. J.

— 

Extrait d'«ONPC» du 15 septembre 2018, avec le recadrage d'Enora Malgré par Christine Angot
Extrait d'«ONPC» du 15 septembre 2018, avec le recadrage d'Enora Malgré par Christine Angot — France 2

Alors qu’elle commence une carrière de comédienne à l’affiche de la pièce La Dame de chez Maxim, au Théâtre du Gymnase à Paris, Enora Malagré semble vouloir tirer un trait sur sa vie d’avant. Chroniqueuse dans Touche pas à mon poste ? Dites plutôt actrice. « Je n’étais pas forcément ce pitbull qu’on a pu voir. C’était mon personnage télévisuel », a ainsi expliqué Enora samedi soir sur le plateau d'On n'est pas couché. Et Christine Angot a tiqué.

« Ça veut bien dire que ce n’est pas un rôle »

« Vous dites que vous avez travaillé un personnage, qui était le personnage que vous étiez à la télévision, donc en effet un peu comme dans une pièce, décortique la chroniqueuse et romancière. Vous expliquez qu’il vous est arrivé de rire, notamment au fameux canular homophobe, que vous vous êtes sentie très mal ensuite, parce que vous avez ri, parce que la pression du groupe a fait que vous avez ri. Donc ça veut bien dire que ce n’est pas un rôle. »

Vous suivez ? « Parce que quand vous jouez un rôle, quand vous allez sortir de scène, continue-t-elle. Vous n’allez pas être mal à l’aise parce que la Môme Crevette a eu un rire complice avec je ne sais quel personnage. Je pense qu’il y a une grande différence. Quand vous sortez de scène, vous n’avez pas honte du comportement du personnage. Alors que là, vous avez eu honte d’un comportement que vous avez eu sur le plateau. »

Un peu décontenancée par cette (bonne ?) analyse, Enora Malagré tente un « parfois, on fait une mauvaise prestation, on sort du personnage ». Mais le mal est fait, et Laurent Ruquier, rieur, conclut : « Elle a raison ».