Clip de Beyoncé, «Questions pour un champion», et après? Voici les émissions télé qui cartonneraient au Louvre

NOUVEAUTE L’accueil de l’émission «Questions pour un champion» par le Louvre a inspiré «20 Minutes» pour le futur d’autres émissions télévisées…

Claire Barrois

— 

La photo officielle des «Marseillais contre le reste des œuvres d'art» dans les réserves du Louvre concoctée par nos soins.
La photo officielle des «Marseillais contre le reste des œuvres d'art» dans les réserves du Louvre concoctée par nos soins. — Photomontage / C. Barrois / NICOLAS MESSYASZ/SIPA / Fanch DROUGARD/W9

« De toute façon, à la télé, on ne voit que de la merde ! » Avec La liberté guidant le peuple, la Joconde ou la Vénus de Milo en fond de n’importe quelle émission de télévision, on devrait arrêter d’entendre cette phrase de vieux aigri. Car, après le clip de Beyoncé et Jay-Z et l’annonce de l’accueil d’une émission de Questions pour un champion, on a compris que le Louvre avait décidé de devenir un décor comme les autres. Et nous nous sommes permis de faire quelques suggestions à la direction du musée.

« Les Marseillais contre le reste des œuvres d’art ». Si le Louvre a ouvert des déclinaisons du musée parisien à Lens et à Abu Dhabi c’est, entre autres, pour exposer des œuvres exceptionnelles coincées dans les sous-sols du musée, faute de place. Pour élever un peu le niveau des Marseillais et donner un peu de vie télévisuelle à ces œuvres, on propose de faire un petit tournage dans les sous-sols du plus grand musée du monde. Entre les parties de cache-cache avec les statues et les tentatives d’interprétation des tableaux par la bande d’amis, on devrait se payer de bonnes tranches de rigolade. Et de culture ?
 

« L’amour est dans le musée ». Franchement, vous croyez qu’il n’y a que les agriculteurs qui galèrent à trouver l'amour ? Non, on trouve aussi beaucoup de puceaux parmi les conservateurs de musée. Il faut dire qu’à sentir la poussière et la naphtaline, bloqués au XVIe siècle et obsédé par l’évolution du rouge dans les pigments des peintres flamands, ils galèrent à choper sur Tinder (Quoi ? Un cliché ? Où ça un cliché ?). Et franchement, un petit tour en voiturette dans les salles du Louvre, c’est aussi cool qu’une promenade en tracteur dans un champ boueux, non ?​
 

« Ninja Warrior ». Franchement, se taper trois tours du musée en évitant les hordes de touristes et terminer par une belle escalade de la pyramide à l’aide de ventouses, ça vaut carrément le petit parcours tout pété imaginé par TF1 à Cannes. On peut imaginer de transformer une des salles en piscine et de mettre des rouleaux au dessus pour compliquer les épreuves. Avec une bâche, ça passe crème, et puis avec la hauteur sous plafond qu’il y a, les candidats ne seront pas à l’étroit.