VIDEO. «Un si grand soleil» : «Je ne savais même pas ce qu’était un feuilleton», confie Gary Guénaire, l’un des héros de la série

SERIE Le jeune comédien incarne Théo dans le nouveau programme de France 2, qui démarre ce lundi à 20h40...

Nicolas Bonzom

— 

Sur le tournage de Un si grand soleil.
Sur le tournage de Un si grand soleil. — Un si grand soleil
  • Gary Guénaire est l'une des révélations de la nouvelle série de France 2.
  • Le jeune comédien incarne Théo, le fils de l'héroïne, incarnée par Mélanie Maudran.
  • C'est la première expérience télé pour ce jeune homme passionné de théâtre.

« Quand j’ai vu les premières images, j’étais en larmes ! » Gary Guénaire est l’un des nouveaux visages d’Un si grand soleil, le pari de France 2 pour la rentrée. Le premier épisode de cette nouvelle série, tournée à Montpellier, sera diffusé ce lundi à 20h40.

Le comédien de 20 ans, qui arpente les planches des théâtres depuis des années, y incarne Théo, qui accompagne sa maman sur les terres de son enfance, après 17 ans d’absence. Dans ce Sud qu’il ne connaît pas, il va découvrir ce que sa mère lui a caché.

« Il m’est arrivé de jouer devant trois ou quatre spectateurs ! »

« Cet adolescent me ressemble un peu, dans sa maturité, confie Gary Guénaire, pensionnaire de l’Ecole du Jeu, à Paris. Je me suis toujours mieux entendu avec des personnes plus âgées que moi, je me suis toujours senti plus grand que je n’étais… »

Si chaque soir, ce fils d’un avocat et écrivain et d’une professeure s’invitera dans le poste, il est bien loin de céder à l’euphorie. « Avant de me lancer dans cette aventure, je ne savais même pas ce qu’était un feuilleton, sourit Gary Guénaire, pensionnaire de l’Ecole du Jeu, à Paris. Cet hiver, il m’est arrivé de jouer devant trois ou quatre spectateurs. Et là, on en espère plusieurs millions ! Je me dis que j’ai de la chance de faire ce que j’aime à 20 ans, le métier d’acteur m’a toujours fait rêver. Depuis tout petit, je veux faire du cinéma. Et puis ma famille ne s’emballe pas, ils n’ont même pas la télévision, je crois qu’ils ne savent pas vraiment ce que je fais. Ça, c’est très bien ! »

« Au départ, il avait quelques doutes »

Gary Guénaire n’a d’ailleurs aucune envie « de se couper de ses projets de théâtre à Paris », qu’il a monté avec quelques copains. Même si, dans le Sud, le jeune homme, qui s’est installé dans un appartement à Montpellier, a trouvé comme une deuxième famille. « Mélanie Maudran [l’héroïne de la série], je l’appelle maman ! », s’exclame-t-il.

Sur le tournage de Un si grand soleil.
Sur le tournage de Un si grand soleil. - Un si grand soleil

« Gary, j’ai passé des semaines et des semaines à le chercher, raconte Toma de Matteis, le producteur du feuilleton. Et un jour, je l’ai rencontré. Il a dit deux phrases, et j’ai dit "C’est lui !". Mais bizarrement, il a fallu que ce soit moi qui arrive le convaincre, car il avait au départ quelques doutes. » « Le premier jour de tournage, j’étais très tendu, se souvient Gary Guénaire. Le coach m’a dit de baisser un peu mes épaules, puis c’est parti, je me suis lancé. Et j’ai su que j’étais à ma place. » Nul doute que ce jeune comédien s’imposera comme l’une des révélations de la nouvelle série de France 2.

>> A lire aussi : « Un si grand soleil », « PBLV », « DNA »... Comment la France a fini par succomber aux soap operas

>> A lire aussi : « Un si grand soleil » : Ce que l'on sait (et ce qu'on aimerait savoir) sur la nouvelle fiction de France 2