«L'Amour est dans le pré»: «Cette émission perd un peu de son âme»... Que pensent les internautes de l'émission?

VOUS TEMOIGNEZ L’émission, présentée par Karine Le Marchand, s’attire des critiques mais continue de réunir les téléspectateurs…

Nils Wilcke

— 

Les agriculteurs de la saison 13 de «L'Amour est dans le pré» avec Karine Le Marchand lors de l'ouverture des courriers.
Les agriculteurs de la saison 13 de «L'Amour est dans le pré» avec Karine Le Marchand lors de l'ouverture des courriers. — Cécile Rogue / M6

L’amour est dans le pré, c’est comme le maroilles. Il y a ceux qui adorent et ceux qui détestent. « Cette émission, c’est une vraie bouffée d’oxygène », témoigne une internaute de 20 Minutes en réponse à notre appel à témoignages sur l’émission.

Un véritable moment de détente

Côté pile, l’émission permet pour ses aficionados de découvrir des personnalités attachantes : « J’aime cette aventure humaine, explique Sylve. C’est l’une des rares émissions de téléréalité que je regarde ». La personnalité de Karine Le Marchand plaît également aux fans. « Elle a du tact et de l’humour », avance Ayou. « Karine est sympa », renchérit Nadine. Paysages, portraits humains, musique douce… Cette fidèle téléspectatrice voit L’amour est dans le pré comme «un moment de détente totale».

Manque de sincérité ?

Côté face, l’émission qui en est à sa treizième saison, peut lasser. « Autant j’étais une grande fan pour les premières saisons, autant maintenant ça me gave », lâche Isabelle. Dany affiche son « ras-le-bol ». Selon lui, « il n’y a plus la surprise des débuts, on sait ce qui va se passer et d’après les témoignages des anciens candidats, on leur dit ce qu’ils doivent faire et dire ». A l’image du « coup de foudre » entre Vincent et Pascale, qui aurait eu lieu bien avant l’émission selon le témoignage de l'agriculteur.

Val trouve aussi que l’émission « perd un peu de son âme ». Un certain nombre d’internautes dont Rosa pointent le manque de « manque de sincérité » de certaines candidates. « Elles veulent juste s’afficher à la télé », selon Isabelle. Val, déplore elle aussi le comportement de certaines d’entre elles qui « participent pour se créer une image aux dépens des agriculteurs qui sont là pour une histoire sérieuse ».

Sandrine trouve carrément que l’émission « prend les agriculteurs pour des niais ». « Ça sonne tellement faux », lance Mark. Pour Françoise, c’est le système de sélection des prétendantes et des prétendants qui pose problème. « Il amplifie la détresse des êtres humains qui sont refoulés devant tous les téléspectateurs. C’est pour cette raison que je déteste cette émission ».

Droit au bonheur

En dépit de toutes ces critiques, ce programme est selon vous l’un des rares à mettre en avant les agricultrices et les agriculteurs. « Cette émission relève un réel problème dans cette société ultra-connectée : les travailleurs de la terre sont souvent isolés, géographiquement, socialement, n’ont pas internet ou une connexion trop mauvaise pour réellement en profiter », explique Sylve. On ne sait jamais, au sortir de l’émission si leurs histoires vont durer mais, régulièrement, il en ressort de belles relations ».

« Ils n’ont pas un métier facile, rappelle Annie. Pourtant, ils ont droit au bonheur, comme tout le monde ». L’émission est-elle à même de faire le leur ? Pour le moment, les téléspectateurs continuent de plébisciter L’amour est dans le pré. Le premier épisode a réuni 3,9 millions de téléspectateurs sur M6 lundi soir.

>> A lire aussi : VIDEO. «L'Amour est dans le pré»: Vincent livre les coulisses de son coup de foudre pour Pascale

>> A lire aussi : VIDEO. «L'Amour est dans le pré»: Voici pourquoi la saison 13 est un millésime

>> A lire aussi : «L'Amour est dans le pré»: Karine Le Marchand promet «des histoires très fortes» cette saison