Les Bleus fêtent leur victoire en Coupe du monde, le 15 juillet 2018.
Les Bleus fêtent leur victoire en Coupe du monde, le 15 juillet 2018. — CHRISTOPHE SIMON / AFP

DOCUMENTAIRE

Coupe du monde 2018: Pourquoi il ne faut pas rater «Les Bleus 2018, au cœur de l'épopée russe»

« 20 Minutes » a visionné un extrait du documentaire diffusé ce mardi sur TF1…

  • Un extrait de 45 minutes du documentaire Les Bleus 2018, au cœur de l’épopée russe a été dévoilé à la presse la veille de sa diffusion sur TF1.
  • Emmanuel Le Ber et Théo Schuster ont accompagné les Bleus pendant tout le Mondial.
  • Didier Deschamps a accepté l’équipe de tournage avec une seule contrepartie : le documentaire serait diffusé seulement si les Bleus atteignaient la finale.

La génération 2018 a sa version des Yeux dans les Bleus, le documentaire culte sur la victoire de l’équipe de France en 1998. Des débriefs de Didier Deschamps aux chamailleries des joueurs, les réalisateurs Emmanuel Le Ber et Théo Schuster n’ont pas perdu une miette de la Coupe du monde des Bleus en Russie.

20 Minutes a eu la chance de visionner un extrait de 45 minutes des Bleus 2018, au cœur de l’épopée russe, qui aurait pu ne jamais voir le jour si la France était sortie de la compétition avant la finale. Coproduit par la Fédération française de football, le documentaire est diffusé ce mardi à 21 heures sur TF1, soit deux jours après la victoire. Comme on est sympas, on vous donne quatre bonnes raisons de regarder ce docu à la télévision.

Pour voir Deschamps s’en prendre aux Bleus après France-Australie

L’extrait présenté aux journalistes s’ouvre sur France-Australie et, autant vous dire que Didier Deschamps n’est pas très content de ses joueurs. Le débrief, que le documentaire résume en quelques minutes, montre le sélectionneur agacé qui refait le match sur un grand écran. Sévère, il fait le bilan des statistiques : l’Australie a parcouru le double en distance et en vitesse. « C’est comme s’ils avaient un joueur de plus », tacle-t-il avant de s’étonner de la performance de son attaquant le plus rapide : Kylian Mbappé. Intransigeant mais juste, Didier Deschamps sait aussi féliciter ses équipes. On le verra plus tard avec le match contre l’Argentine.

Pour découvrir les joueurs dans leur intimité

La caméra d’Emmanuel Le Ber et Théo Schuster s’est immiscée au cœur de l’intime. En tête-à-tête avec les joueurs ou en groupe, elle montre les Bleus quitter le costume de stars des terrains pour laisser apparaître leur authenticité (et leur humour). On découvre un Blaise Matuidi boute-en-train, un N’Golo Kanté réservé mais qui tricherait au tennis de table (hum), un Paul Pogba fédérateur et un Florian Thauvin ultra-espiègle. On apprend à connaître Hugo Lloris, le capitaine de l’équipe qui a joué son centième match contre le Pérou. Parmi les doyens de l’équipe, il se confie sur la difficulté de ne pas voir sa famille. Un peu comme avec des potes, on les accompagne dans le doute aussi bien que dans les moments d’euphorie.

Pour avoir une idée de ce qu’est « l’esprit d’équipe »

Dans la veine des Yeux dans les Bleus, le documentaire de TF1 montre une équipe soudée, complice, qui pense collectif. « Il y a une montée en puissance car on se connaît mieux », analyse Raphaël Varane. Et le match contre l’Argentine marque un tournant dans l’histoire des Bleus 2018. Trente minutes avant d’entrer sur le terrain, les joueurs se mettent dans l’ambiance. Paul Pogba hurle dans les vestiaires : « On ne rentre pas chez nous, on fait la fête ce soir. On continue de manger des pâtes. Messi ou pas Messi, on s’en bat les c*** ! ». Et quelque chose se passe, une alchimie. Après la rencontre, la cohésion ne fait plus de doute.

Pour voir ce qu’on n’a pas encore pu voir

L’extrait de 45 minutes donne l’eau à la bouche. Encore en montage à l’heure où on l’a vu, on nous promet d’autres surprises : l’entraînement à Clairefontaine, les images de la victoire, du discours d’Emmanuel Macron dans les vestiaires et de nombreuses petites anecdotes. Juste pour le plaisir de revivre cette victoire, nous, on sait ce qu’on fait ce soir.