VIDEO. «Les hommes se marient, les chiens se marient»: Le CSA saisi après les propos de Van Damme

TELEVISION LCI annonce ce lundi que le Conseil supérieur de l’audiovisuel a reçu plusieurs signalements de téléspectateurs au sujet du passage de l’acteur dans «On n’est pas couché»…

F.R.

— 

Jean-Claude Van Damme dans le numéro d'«ONPC» diffusé le 30 juin 2018.
Jean-Claude Van Damme dans le numéro d'«ONPC» diffusé le 30 juin 2018. — Capture d'écran France 2
  • Invité d’ONPC, Jean-Claude Vandamme a lâché une phrase qui a provoqué l’indignation : « Les femmes se marient, les hommes se marient, les chiens se marient. Tout le monde se marie. Et tout le monde divorce ! »
  • Le CSA s’est saisi du dossier pour déterminer la responsabilité de l’animateur de l’émission, Laurent Ruquier et de France 2.
  • L’animateur avait toutefois rebondi en précisant : « Moi je trouve que quand tout le monde se marie, c’est plutôt gai [jeu de mots avec « gay »] ! »

« Les femmes se marient, les hommes se marient, les chiens se marient. Tout le monde se marie. Et tout le monde divorce ! » Ces propos tenus par Jean-Claude Van Damme dans On n’est pas couché diffusé dans la nuit de samedi à dimanche ne sont pas passés inaperçus.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes ont ainsi reproché à l’acteur d’avoir amalgamé les mariages de couples homosexuels avec de prétendus mariages canins. Cette indignation s’est concrétisée auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) par « une vingtaine de signalements de la part des téléspectateurs », annonce le site de LCI ce lundi.

Le gendarme de l’audiovisuel a donc désormais la charge d’établir s’il y a eu « des manquements » de la part de Laurent Ruquier et de France 2. L’animateur avait rebondi à la phrase de l’acteur par une boutade : « Moi je trouve que quand tout le monde se marie, c’est plutôt gai [jeu de mots avec « gay »] ! »

« Si toutes les femmes se marient ensemble, comment on va faire des enfants ? »

Marlène Schiappa, secrétaire d’État chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, a réagi plus vertement. « Ça ne me fait pas rire. On est le jour de la Pride [la Marche des fiertés] où les gens vont marcher pour défendre leurs droits. La dernière fois que quelqu’un a fait un parallèle entre l’homosexualité et la zoophilie, c’était un élu du Front national (…) [qui] a été condamné par la justice à une amende. » Louis Nogues, élu frontiste du Mans (Sarthe) avait effectivement été condamné à 2.000 euros d’amende et été exclu de son parti.

Jean-Claude Van Damme, qui a particulièrement débattu avec la secrétaire d'Etat au cours de l’émission, a poursuivi : « J’ai beaucoup de copains homosexuels. S’ils veulent se marier, c’est bien. Mais la question est que si tous les garçons se marient ensemble, et que toutes les femmes se marient ensemble, comment on va faire des enfants ? » Personne sur le plateau ne lui a signalé que l’adoption avait été ouverte aux couples homosexuels via la loi dite « mariage pour tous », ni que la PMA (procréation médicalement assistée) était accessible aux lesbiennes en Belgique, son pays de naissance.