VIDEO. Michel Cymes quitte le «Magazine de la santé» dans la discrétion (et en chantant du Stephan Eicher)

DEPART Le populaire médecin-animateur assurait la présentation de l'émission de France 5 depuis plus de vingt ans... 

20 Minutes avec AFP

— 

Michel Cymes dans «Le Magazine de la Santé» sur France 5 en 2013.
Michel Cymes dans «Le Magazine de la Santé» sur France 5 en 2013. — Delphine Ghosarossian / FTV

« Emission spéciale aujourd’hui, pour une dernière qui n’en est pas une »… Michel Cymes a quitté ce vendredi dans la discrétion la présentation du Magazine de la santé, qu’il assurait depuis vingt ans sur France 5.

Le populaire médecin-animateur a poussé la chansonnette en entonnant Présenter en paix sur l’air du Déjeuner en paix de Stephan Eicher. Et lui qui aime se moquer gentiment de ses chroniqueurs a fini avec une pointe d’autodérision : « Vous savez que j’ai la réputation depuis vingt ans d’être très cultivé. Et en fait, c’était une véritable imposture : toutes les citations, je les tirais du Dico des citations ».

L'animateur préféré des Français

Habitué des coups d’éclat, Michel Cymes a signé son dernier mercredi en attaquant un autre médecin, Henri Joyeux, dont la radiation pour des pétitions anti-vaccins venait d’être annulée par la chambre disciplinaire nationale de l’Ordre des médecins.

Michel Cymes, 61 ans, a commencé sa carrière télévisuelle avec une chronique sur Télématin, en octobre 1991. Le « Magazine de la santé », qu’il présentait depuis 1998, dont l’essentiel de ces années avec sa consoeur Marina Carrère d’Encausse, l’a propulsé comme animateur préféré des Français. Le dernier baromètre OpinionWay, réalisé en mai, le classait numéro un avec 27,6 % des sondés le citant parmi leurs 10 favoris. Et s’il quitte la présentation de l’amission qui l’a rendu célèbre, cet oto-rhino-laryngologue compte revenir sur le plateau de temps à autre. « Une dernière qui n’en est pas une », donc.