«ONPC»: De Christine Boutin à Laurent Ruquier, qui est Charles Consigny?

PORTRAIT Charles Consigny a été choisi par Laurent Ruquier pour remplacer Yann Moix dans « On n’est pas couché » sur France 2…

L.B.

— 

Laurent Ruquier et Christine Angot sur le plateau d'«On n'est pas couché» sur France 2.
Laurent Ruquier et Christine Angot sur le plateau d'«On n'est pas couché» sur France 2. — Groupe France Télévisions France 2
  • Charles Consigny s’est fait connaître en 2010 comme conseiller en communication de Christine Boutin.
  • Juriste de formation et auteur de trois livres, il fait partie de l’équipe des Grandes gueules sur RMC.
  • Il est connu pour ses positions affirmées et ses altercations.

La droite réactionnaire est-elle de retour dans On n’est pas couché ? Le jeune Charles Consigny va reprendre le siège très convoité de Yann Moix aux côtés de la romancière controversée Christine Angot  à la saison prochaine. Il a été choisi par Catherine Barma, la productrice de l’émission, et Laurent Ruquier en milieu de semaine pour succéder au polémiste, annonce Le Point ce mardi. Avant de le retrouver à la télé, on vous présente le plus jeune chroniqueur de l’histoire du talk-show de France 2.

« L’ami homosexuel de Christine Boutin »

Auteur de trois livres, dont deux romans, « l’ami homosexuel » de Christine Boutin, comme il était présenté dans les médias, s’est fait connaître en 2010 comme conseiller en communication de l’ancienne présidente du parti chrétien-démocrate. Agé de 21 ans, il rencontre la candidate à la présidentielle sur Paris Première. Il partage alors ses idées sur le mariage homosexuel et devient son conseiller en communication.

« Il lui donne des conseils sur son image, critique ses tailleurs : « Je lui dis "habillez-vous comme Ségolène", elle au moins est très classe », détaille un article de L’Obs quelques mois avant la présidentielle de 2012. Très mondain, le juriste de formation dispose déjà d’un carnet d’adresses fourni en personnalités branchées de la capitale, chefs d’entreprise de mode, artistes… Intellectuellement, il se décrit, dans une tribune du Point, comme une « sorte de Renaud Camus en plus jeune » [ figure de l'extrême droite identitaire]. Alain Finkielkraut, Richard Millet et Eric Zemmour figurent parmi ses maîtres à penser. En intégrant ONPC, il marche donc dans les pas d'un de ses mentors...

Rupture avec Boutin, débuts à la télé

En 2013, patatra. Il rompt avec les idées de Christine Boutin pour défendre le mariage pour tous. Le jeune homme -qui a « réfléchi et consulté »- signe une tribune dans Le Point où il s’explique. « Être sur la même ligne que Les Inrocks, ça me faisait mal. J’ai préféré prendre la défense de mes amies Christine Boutin et Frigide Barjot, qui me semblaient faire montre de plus de courage que les bonnes âmes germanopratines », écrivait-il en introduction avant de mentionner un homme, « [sa] came ». « Avec ce mec-là, souvent, on a plaisanté en évoquant notre mariage ».

L’année suivante, il arrive sur le PAF, recruté par le duo Barma-Ruquier pour participer à L’Emission pour tous sur France 2 qui est très vite déprogrammée, faute de bonnes audiences. Quelques semaines plus tard, il est repéré par Olivier Truchot et Alain Marshall et intègre l’équipe des Grandes Gueules sur RMC où il officie depuis quatre ans. Connu pour ses positions affirmées, il nous laisse envisager des bonnes prises de bec.