VIDEO. Grève à la SNCF: M6 porte plainte contre des cheminots pour « acte de vandalisme »

MANIFESTATION Selon M6, les cheminots mécontents ont « brisé une porte »…

F.H. avec AFP

— 

M6 a porté plainte pour «acte de vandalisme» contre des cheminots venus manifester devant son siège à Neuilly-sur-Seine mécontents d'un reportage de l'émission «Capital».
M6 a porté plainte pour «acte de vandalisme» contre des cheminots venus manifester devant son siège à Neuilly-sur-Seine mécontents d'un reportage de l'émission «Capital». — Martin BUREAU / AFP

Les cheminots contre Capital, acte 2. Lundi en fin de matinée, « un groupe de cheminots, insatisfaits par le reportage Réforme SNCF : moins cher et plus efficace, est-ce possible ? diffusé dimanche 10 juin sur M6 dans le magazine Capital, est venu manifester son désaccord devant nos locaux [de Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine] », a rapporté le groupe M6 dans un communiqué.

Mais selon la chaîne, les cheminots ne se sont pas contentés de manifester. « Ces cheminots ont ensuite tenté de pénétrer dans l’immeuble du 107, avenue Charles-de-Gaulle, dont ils ont brisé la porte. La pluralité des points de vue est fondamentale mais elle ne peut s’exprimer par la violence. Le Groupe M6 a donc déposé une plainte ce jour pour acte de vandalisme », a ajouté le groupe audiovisuel.

Des approximations voire des « mensonges »

Selon une source policière, entre 50 et 100 manifestants s’étaient rassemblés mardi devant le siège de la chaîne, en présence d’une trentaine de CRS, avant de se rendre à la Défense, où une manifestation s’est déroulée mardi en début d’après-midi devant le siège de Oui. SNCF (ex Voyages-SNCF). Il s’agissait notamment de militants de Sud-Rail.

Depuis la diffusion dimanche soir de ce reportage, dans un numéro de Capital consacré à l’ouverture à la concurrence des services publics, de nombreux cheminots, syndiqués ou non, l’avaient vivement critiqué sur les réseaux sociaux, dénonçant des approximations, voire des « mensonges ».