VIDEO. Pierre Bellemare est décédé: A quoi aurait ressemblé la télévision française sans ce grand innovateur?

FICTION Le grand homme de médias disparu à 88 ans a importé de nombreuses innovations au cours de sa carrière...

Benjamin Chapon

— 

Maryse Corson et Pierre Bellemare présentent le Télé-Shopping sur TF1 en 1988
Maryse Corson et Pierre Bellemare présentent le Télé-Shopping sur TF1 en 1988 — CHEVALIN/TF1/SIPA
  • Pierre Bellemare est décédé samedi à l’âge de 88 ans.
  • Grand homme de médias, on lui doit l’importation de plusieurs innovations technologiques et l’invention de nombreux formats audiovisuels.
  • Si Pierre Bellemare n’avait pas existé, le paysage audiovisuel français en aurait été bouleversé.

Pierre Bellemare fut un peu le Géo Trouvetou du petit écran. Au cours de sa longue carrière, l’homme de médias décédé samedi à 88 ans, a importé des innovations technologiques et des formats télévisuels audacieux.

Bien sûr, si Pierre Bellemare n’avait pas apporté en France le prompteur ou la caméra, un autre y aurait sans doute pensé à sa place. S’il n’avait pas lancé le premier reality-show français ni donné, le premier, la parole à ses auditeurs à l’antenne, il aurait  fallu attendre Pascal Bataille et Laurent Fontaine, ou Doc et Difool.

A tel point que l’impact du géant Bellemare sur l’histoire de la radio et de la télévision est impossible à mesurer. Voilà pourquoi 20 Minutes s’est attelé à cette tâche.

Si Pierre Bellemare n’avait jamais existé…

… Elise Lucet serait présidente de Radio France

La journaliste avait des atouts pour devenir la dirigeante du groupe de radio publique. Déontologie, parcours, carnet d’adresses… Oui mais voilà, il a fallu qu’elle se mette les puissants à dos avec les enquêtes de son magazine Cash Investigation.

Et ça, c’est la faute de Pierre Belllemare. En effet, les enquêtes d’Élise Lucet auraient-elles été si percutantes sans les fameuses séquences… en caméra cachée. Et oui, parce que la caméra cachée, c’est lui, c’est Pierrot qui l’amène en France en 1964. Depuis, le genre a permis de lancer nombre de carrières d’humoristes poussifs. Mais en a peut-être brisé autant.

… TF1 déplacerait son émission littéraire au dimanche soir en prime time

La première chaîne de télévision privée a décidé de donner une meilleure exposition à l’émission de critique littéraire qui faisait le succès de ses lundis soir depuis 20 ans. Le programme se fait désormais une place au milieu des soirées dédiées à l’Opéra et à la philosophie. En deuxième partie de soirée, les téléspectateurs découvriront un programme en direct dédié au chant lyrique et à la poésie contemporaine.

Et alors pas de foot, ni de Camping Paradis, ni de séries télé américaines réalisées à la chaîne ? Non, parce que si la première chaîne est devenue le grand média populaire qu’elle est aujourd’hui, c’est une conséquence de l’invention par Pierre Bellemare du téléachat en 1987, qui lança le concept avec l’émission Le magazine de l’objet sur la toute jeune TF1. Or, ce programme d’apparence anodin est, pour de nombreux historiens des médias, le premier pas de la télévision vers le public populaire. Avant cela, la télévision se souciait assez peu d’améliorer la vie quotidienne des Français, notamment ceux issus des classes populaires.

… Yann Barthès gagnerait le Molière de l’humour

Loin des débuts prometteurs à la télévision avec son Petit journal sur Canal +, Yann Barthès s’est réinventé sur scène grâce au théâtre, après l’échec retentissant de son passage en plateau. L’ex animateur n’avait jamais réussi à transposer son ton iconoclaste lors de ses passages en plateau, surtout en direct. Il est heureusement beaucoup plus à l’aise sur les planches.

Pierre ? Qu’est ce que tu as fait encore ? S’il n’a pas inventé le téléprompteur, aujourd’hui indispensable à tous les présentateurs télés sans exception (et pas seulement Yann Barthes), Pierre Bellemare est celui qui l’a importé en France dès 1957. Depuis ce jour, la télévision est devenue une sorte de pièce de théâtre écrite à l’avance et (plus ou moins bien) jouée devant des caméras ; Sans prompteur, la télévision aujourd’hui fourmillerait d’improvisateurs et animateurs au sens inné de la formule.

… Pascal le grand frère serait l’entraîneur de l’équipe de France olympique de taekwondo

Pascal Soatens, ex-animateur en centre social, a parfaitement réussi sa reconversion en coach de taekwondo. On compte sur lui et ses ouailles pour nous ramener l’or olympique des Jeux olympiques de Tokyo 2020 avant, peut-être un triomphe à Paris 2024.

Là encore, Pierre Bellemare est indirectement responsable de ce destin contrarié. En amenant, en France, les premières émissions dites de « reality show », il ouvrit une terrible boîte de Pandore dont sont sortis, outre Pascal le grand frère, Perdu de vue, Vis ma vie, Super Nanny ou encore Loft Story et Les Marseillais… La vie de milliers d’anonymes, et de millions de téléspectateurs, a basculé.

… Le CSA aurait mis en place une cellule de soutien psychologique pour les animateurs télé et radio après l’arrivée de Twitter

Le choc a été terrible. Les journalistes télé et radio ont découvert que leurs téléspectateurs et auditeurs ne pensent pas du tout comme eux avec l’émergence des réseaux sociaux comme Twitter. Certains apprennent avec stupéfaction qu’ils sont détestés par une majorité de Français, d’autres sont horrifiés de constater le niveau intellectuel de leurs téléspectateurs assidus…

Si les médias sont un tant soit peu en phase avec leurs téléspectateurs, c’est en partie grâce à Pierre Bellemare. Bien avant l’arrivée des réseaux sociaux, dès 1956, il choisit de prendre au téléphone, à l’antenne d’Europe 1, des auditeurs pour débattre avec eux. Depuis, le genre s’est évidemment largement développé, à la radio mais aussi à la télévision.

Spécial Bonus. Si Pierre Bellemare n’avait pas existé, il n’y aurait plus une seule usine de confection de vestes en cuir en France. Non que le lobby vegan aurait eu la peau (hihi) de ce vêtement iconique mais le genre télévisuel du fait divers raconté avec emphase à la télévision, dont Pierre Bellemare fut le héraut, n’aurait sans doute jamais triomphé. Sans cela, Christophe Hondelatte n’aurait jamais pu rendre son swag au jeté de veste en cuir sur l’épaule dans Faites entrer l’accusé.