Ophélie Meunier
Ophélie Meunier — Benjamin DECOIN/M6

SONDAGE

M6: 66% des Français aimeraient changer de vie, «Zone Interdite» a suivi «ces Français qui réalisent leur rêve»

« 20 Minutes » dévoile en exclusivité un sondage sur les Français prêts à changer de vie, commandé par M6 pour accompagner deux numéros spéciaux du magazine « Zone Interdite »…

  • Le magazine « Zone Interdite » a suivi des Français qui ont tout plaqué pour un changement radical de vie.
  • La présentatrice de M6 Ophélie Meunier estime que ces projets de vie attirent de plus en plus les Français.
  • Selon elle, malgré les embûches, ces expériences s’avèrent toujours positives et enrichissantes.

Deux tiers des Français aimeraient changer de vie. Cette envie concerne toutes les tranches d’âges, y compris les seniors. 68 % envisagent de partir à l’étranger par exemple. 63 % seraient prêts à s’installer en pleine nature. Et 59 % ne verraient pas d’inconvénient à changer de travail.

Et un Français sur quatre a déjà connu ce genre de changement de vie. « Je ne suis pas du tout surprise par ces chiffres », explique Ophélie Meunier. La présentatrice de Zone Interdite commente pour 20 Minutes un sondage Ipsos qui accompagne les deux numéros spéciaux du magazine de M6 consacrés à « Ces Français qui réalisent leur rêve »… Le reportage sera diffusé en deux parties les dimanches 27 mai et dimanche 3 juin à 21 heures.

« Pourquoi se cantonner à une seule vie ?

On y suit les aventures de six couples ou personnes ayant tout quitté pour un bouleversement de leur quotidien. Monter une meute de chiens de traîneaux en Laponie, élever des chèvres, s’installer au Costa Rica… Ces aventures-là, Ophélie Meunier les juge tout à fait dans l’air du temps : « A notre époque, le champ des possibles est immense. Pourquoi se cantonner à une seule vie ? On vit de plus en plus longtemps et l’accès au monde est de plus en plus simple. »

Pour autant, les reportages suivent aussi les galères et les doutes de ces personnages ayant tout plaqué pour un nouveau projet. « Il y a forcément une période difficile et stressante, raconte Ophélie Meunier. On se remet en cause quand on fait ce genre de choix, on sort de sa zone de confort. Mais aucune des personnes contactées pour le reportage ne regrette leurs choix. Ce sont des expériences fortes avec beaucoup de rebondissements. Il y avait donc beaucoup de choses à raconter et c’est pour cela que l’on consacre deux soirées au sujet. »

« Ce reportage va créer des vocations »

D’après le sondage Ipsos, 80 % des Français déclarent être prêts à déménager ou quitter leur travail pour se lancer dans une nouvelle vie. Et même 29 % pourraient se séparer temporairement de leur conjoint et enfants, et 23 % accepter une baisse importante de leurs revenus.

« On a tous très envie de vivre ça un jour mais très peu de gens se lancent, estime Ophélie Meunier. Mais je suis sûre que ce reportage va créer des vocations et aider des gens à franchir le pas. J’ai interrogé un professeur de philosophie à ce sujet qui m’explique que quand on opère un changement de vie, faire le choix constitue la moitié du chemin. Ensuite il faut accepter de ne pas savoir exactement comment les choses vont se dérouler. Accepter de s’adapter à ce qu’il va nous arriver, à ce que l’on n’a pas planifié, c’est ça la difficulté. »

Mais elle-même serait-elle tentée par ce genre de changement de vie ? « Tout le monde me pose la question, rigole Ophélie Meunier. J’ai beaucoup déménagé dans mon enfance et j’ai toujours vécu cette situation de manière enrichissante et positive. Et puis j’ai déjà eu deux vies professionnelles bien remplies. Celle que j’ai en ce moment me convient tout à fait, mais ça ne me ferait pas peur de tout changer dans ma vie ! »