VIDEO. «Koh-Lanta»: «Candide était à moitié sur moi», le candidat soupçonné d'agression sexuelle sort du silence

ENQUETE Niant les accusations de la jeune femme, il affirme que « tous les soirs, (il a) dormi entre un homme et la paroi de la cabane »…

C. Ape.

— 

Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente.
Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente. — © PHILIPPE LE ROUX/TF1

L’homme soupçonné d’avoir agressé sexuellement Candide Renard lors du tournage de la prochaine de Koh-Lanta s’est exprimé ce jeudi dans les colonnes magazine TéléStar.

« J’ai suivi les policiers et, comme je n’ai rien à cacher et que je suis innocent, je n’ai même pas attendu que mon avocat arrive pour commencer à m’expliquer », a expliqué Eddy G., âgé de 34 ans, a propos de son audition par les policiers.

« Candide était à moitié sur moi »

Niant les accusations de la jeune femme, il indique que « tous les soirs, (il a) dormi entre un homme et la paroi de la cabane ». « Candide, elle, était plus loin. Quand les cameramans sont revenus dans la nuit pour nous filmer, je me suis réveillé et Candide était à moitié sur moi. Ça a été filmé et ça me disculpe complètement, » affirme-t-il.

La fille de l'entraîneur de football Hervé Renard a de son côté raconté aux enquêteurs que début mai, « elle s’était réveillée alors que le mis en cause était en train de l’embrasser sur la bouche, avant de pratiquer des attouchements sous ses vêtements ».

>> A lire aussi : «Justice sera faite et l’honneur de ma fille sera rétabli», assure Hervé Renard