«Fort Boyard» dit au revoir à l’épreuve des cylindres

DEFI Le défi, créé il y a vingt-cinq ans, donne une vue plongeante sur le décolleté des personnalités...

L.B.

— 

Iris Mittenaere pendant l'épreuve des cylindres de Fort Boyard en 2016.
Iris Mittenaere pendant l'épreuve des cylindres de Fort Boyard en 2016. — FRANCE 2 / G.SCARELLA

C’est l’une des épreuves les plus emblématiques de Fort Boyard. L’émission d’aventure de France 2 se sépare de l’épreuve des cylindres, « très appréciée de la gent masculine », où des candidat(e) s doivent glisser, à califourchon, et avancer sur des rouleaux instables pour tenter de récupérer une clé. Le défi, créé il y a vingt-cinq ans, donne une vue plongeante sur le décolleté des personnalités, généralement des femmes.

L’une des plus vieilles épreuves

Il s’agit surtout de renouveler ses épreuves, même si la production admet avoir été sensible aux accusations de sexisme. « Nous disposons de peu de cellules sur le Fort. Soit on en rénove certaines, soit on crée de nouveaux défis, les cylindres faisaient partie des plus vieilles épreuves », explique-t-elle dans les colonnes du Parisien ce dimanche.

Le défi a été relevé plus d’une centaine de fois depuis sa création et seulement une dizaine d’hommes s’y sont risqués, rappelle Le Parisien. L’épreuve était filmée de dos la première année avant que les angles ne changent pour mettre en valeur le décolleté des participantes.

>> A lire aussi : «Contrairement à la légende, on ne connaît pas les phobies des candidats»