VIDEO. Annulation de «Koh-Lanta»: Adventure Line Productions une nouvelle fois dans la tourmente

TELEVISION La société de production a déjà dû faire face à d’autres drames, le décès d’un candidat en 2013 dans « Koh-Lanta », et le tragique accident de « Dropped » en 2015…

C.W. avec AFP

— 

Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente.
Avec l'annulation de la prochaine saison de «Koh-Lanta», Adventure Line Productions est une nouvelle fois dans la tourmente. — © PHILIPPE LE ROUX/TF1

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Adventure Line Productions (ALP), la société de prod de Koh-Lanta, et TF1, ont annoncé mettre un terme au tournage de la prochaine saison du jeu de survie de la chaîne. Si « un événement extérieur au jeu survenu entre deux concurrents » a été évoqué dans un premier temps, Alexia Laroche-Joubert, à la tête d’ALP, en a précisé la teneur quelques heures plus tard. « Dans la nuit du 4e au 5e jour de tournage, une concurrente a fait état de faits susceptibles de relever d’une agression sexuelle », a-t-elle expliqué dans un communiqué, ajoutant que « ces faits sont formellement contestés par le concurrent concerné ».

Ce n’est pas la première fois qu’Adventure Line Productions se retrouve dans la tourmente. Productrice de Fort Boyard, Les Minikeums ou encore 10 couples parfaits, la société a par le passé traversé plusieurs drames, le décès d’un candidat de Koh-Lanta et le suicide d’un médecin, mais aussi l'accicent tragique de Dropped.

Un arrêt cardiaque et un suicide dans « Koh-Lanta »

En mars 2013, Gérald Babin, un candidat âgé de 25 ans, était mort d'un arrêt cardiaque pendant la première journée de tournage de Koh-Lanta au Cambodge. Le tournage avait aussitôt été arrêté par TF1 et ALP. L’autopsie du candidat avait par la suite révélé une maladie cardiaque non décelée.

Une semaine plus tard, un second drame avait eu lieu. Le médecin âgé de 38 chargé de veiller sur les participants s'était suicidé, estimant avoir été injustement mis en cause et « sali » par les médias. « Nous apprenons avec consternation que le docteur Thierry Costa s’est donné la mort aujourd’hui au Cambodge », déclarait ALP dans un communiqué. Le médecin urgentiste travaillait pour l’émission depuis quatre saisons. Après ces deux disparitions, Koh-Lanta avait été interrompu durant quelques mois, pour réapparaître en septembre 2014 avec une édition All Stars.

Un accident d’hélicoptère dramatique

En outre, ALP, filiale du géant de la production audiovisuelle Banijay spécialisée dans les jeux d’aventure, avait vu son image ternie il y a trois ans par une collision mortelle en Argentine entre deux hélicoptères sur le tournage de Dropped, une nouvelle émission qui devait être elle aussi diffusée sur TF1. La collision avait coûté la vie à dix personnes, dont trois vedettes du sport (la navigatrice Florence Arthaud, le boxeur médaillé olympique Alexis Vastine et la championne olympique de natation Camille Muffat), et provoqué une vive émotion. Fin avril dernier, ALP a été condamné pour «faute inexcusable» et devra indemniser la famille d’une des victimes, un cameraman, à la suite de cet accident.