«Salut les Terriens»: Thierry Ardisson veut moderniser son émission pour la rentrée 2018

TELEVISION L’animateur de C8 souhaite changer de nom et de formule pour son émission qu’il juge « un peu plan-plan »…

20 minutes avec Agence

— 

Thierry Ardisson veut une refonte complète de son émission.
Thierry Ardisson veut une refonte complète de son émission. — C8

Salut les Terriens ! subira un profond lifting à la rentrée 2018. Dans un entretien accordé au Huffington Post et publié ce mercredi, Thierry Ardisson a annoncé une refonte complète de son talk-show diffusé chaque samedi à 19h05 sur C8.

« C’est la dernière saison de l’émission telle qu’on la connaît », a-t-il déclaré.

Un talk-show « un peu plan-plan »

Même le nom de l’émission sera modifié d’ici la rentrée. La scénographie et le décor seront modernisés. « Il y a quelques semaines, j’étais devant ma télé et le décor m’est sorti par les yeux, a lâché le présentateur. Les invités ne vont plus être affalés sur des fauteuils Louis XVI ringards ».

Thierry Ardisson souhaite aussi modifier le type d’invités et le rythme de l’émission qu’il qualifie « d’un peu plan-plan ». « Je pense que Salut les Terriens ! est devenu un peu trop une enfilade de people-promo, et je suis incapable de faire comme Alain Chabat avec le Burger Quiz qui réussit à faire venir des célébrités sans parler de leur actualité », avoue-t-il au Huff Post.

Retour de Jeremstar

L’homme en noir a également fait taire les rumeurs qui évoquaient la fin des Terriens du Dimanche. Il a laissé entendre que l’émission sera bel et bien de retour à la rentrée. « S’il y a une troisième saison de Thierry Ardisson sur C8, il y a une deuxième saison des Terriens du Dimanche. (…) On commence à discuter, à négocier. Mais soit j’ai mes deux émissions, soit j’en fais zéro », tranche l’animateur.

Thierry Ardisson a également confirmé le retour du très controversé Jeremstar dans son équipe de chroniqueurs. « Il sera avec nous la saison prochaine. C8 le lui a annoncé ».

>> A lire aussi : VIDEO. Thierry Ardisson dévoile son (gros) salaire: «Je suis vénal, j’aime l’argent»

>> A lire aussi : «Salut les Terriens»: Qualifié de «maman», un homme transgenre exige des excuses