Tourisme : Le top des 5 des escapades en Belgique sans pass sanitaire

VACANCES Pas encore de pass sanitaire ? « 20 Minutes » vous propose cinq destinations week-end en Belgique, où il n’est pas obligatoire

Gilles Durand
— 
Exemple de chambre d'hôtel au sein du parc animalier Pairi Daiza, près d'Ath, en Belgique.
Exemple de chambre d'hôtel au sein du parc animalier Pairi Daiza, près d'Ath, en Belgique. — G. Durand / 20 Minutes
  • Sans pass sanitaire, difficile de profiter des attractions touristiques en France.
  • Alors, direction la Belgique où le pass n’est pas obligatoire.
  • 20 Minutes a sélectionné cinq destinations week-end ou de vacances.

Et si on allait en Belgique pour s’amuser ? Sans pass sanitaire, difficile de profiter des attractions touristiques en France. Il reste donc l’option belge où le fameux sésame n’est pas (encore ?) nécessaire. 20 Minutes vous propose cinq destinations week-end pour profiter quand même du mois d’août, en respectant toutefois les mesures sanitaires (port du masque, respect des distanciations sociales…).

Le monde reconstitué de Pairi Daiza (près d’Ath)

Est-il besoin de présenter ce parc animalier, situé à Brugelettes et récompensé depuis trois ans du titre de « meilleur zoo d’Europe » ? Le lieu, célèbre pour ses pandas géants, offre un véritable dépaysement à travers le monde et s’enrichit chaque année de nouveautés. Cette fois, il s’agit d’une grotte aux manchots où douze individus de 1 à 28 ans ont investi un territoire de 850 m2, sous une température d’environ 4°. « On espère avoir des naissances l’an prochain, explique l’un des soigneurs, Günther Van Nieuwenhuyze. L’espace dédié peut permettre d’accueillir 80 individus ».

Une chambre d'hôtel singulière à Pairi Daiza, au contact des manchots.
Une chambre d'hôtel singulière à Pairi Daiza, au contact des manchots. - G. Durand / 20 Minutes

Une petite laine sera la bienvenue pour leur rendre visite ! Sans oublier que le port du masque est obligatoire partout sur le site. Par ailleurs, Pairi Daiza développe depuis deux ans une offre d’hébergement pour profiter de cet immense parc pendant deux jours. L’occasion de vivre une expérience unique avec certains animaux (les tigres, par exemple) comme compagnons de chambrée.

Les spectaculaires grottes de Han (aux frontières des Ardennes)

Dans un autre domaine, le géoparc de Han mérite aussi le détour. Estampillé Unesco, il offre une visite à pied ou en safari-car d’un vaste parc animalier forestier où la dernière nouveauté est la colline aux ours. Mais l’autre attraction du site, c’est la descente dans les grottes pour assister notamment à un spectacle son et lumière assez bluffant.

La colline aux ours est un nouvel espace du géoparc de Han, en Belgique.
La colline aux ours est un nouvel espace du géoparc de Han, en Belgique. - Grottes de Han

Sans oublier l’exposition préhistorique présentée dans le petit village de Han-sur-Lesse. Ici aussi, impossible de tout voir en une journée. Alors, un centre d’hébergement original, le Cocoon village, a vu le jour : il s’agit d’une trentaine de tentes douillettes. Les grottes ont dû fermer leurs portes pendant cinq jours en juillet à cause des inondations qui ont frappé la région de Liège, mais pas d’inquiétude, tout est rétabli.

Les jeux d’eau à sensation d’Aquapark-Bellewaerde (près d’Ypres)

Ouvert en 2019, Aquapark est devenu une référence en termes d’animations aquatiques : descente vertigineuse en bouée, course sur deux toboggans parallèles… Si le pass sanitaire, comme ailleurs en Belgique, n’est pas demandé, il est toutefois nécessaire de réserver sa venue sur le site Internet afin de respecter la jauge imposée.

La descente du splash clash, à Aquapark-Bellewaerde, en Belgique.
La descente du splash clash, à Aquapark-Bellewaerde, en Belgique. - Bellewaerde

Et si les émotions fortes dans l’eau ne vous ont pas suffi, vous pouvez prolonger le séjour par une visite au parc d’animations de Bellewaerde qui trône juste à côté d’Aquapark.

L’aventure scientifique et ludique du Pass (près de Mons)

Provoquer un mini-tsunami, se retrouver au cœur d’une tempête, découvrir l’activité d’un volcan ou jouer les archéologues… Le parc d’aventures scientifiques et de société (Pass), planté dans un ancien site minier, à Frameries, multiplie les expériences et les animations pour les grands et les plus petits dès 4 ans. L’occasion d’apprendre les secrets de la vie, tout en s’amusant, sur le même modèle que la Cité des Sciences à Paris.

Un des endroits du jardin de la biodiversité, nouveauté du Parc d'aventures scientifiques de Frameries en Belgique.
Un des endroits du jardin de la biodiversité, nouveauté du Parc d'aventures scientifiques de Frameries en Belgique. - Pass

S’y ajoutent une plaine de jeux extérieurs et, depuis le mois d’avril, un jardin de la biodiversité, autour d’une mare, d’un pré fleuri et d’un observatoire, où on peut se promener pieds nus pour découvrir certaines sensations. Le Pass doit fermer ses portes fin août pour rouvrir le 24 septembre, sous une nouvelle identité encore gardée secrète.

La nature et les oiseaux du Zwin parc (près de Knokke-Heist)

Le parc naturel Het Zwin se situe sur le territoire de la huppée ville balnéaire de Knokke-Heist. A ne pas manquer pour les amoureux de nature : 150 hectares (soit l’équivalent de 300 terrains de football) à arpenter à la rencontre d’oiseaux migrateurs ou nicheurs. Un observatoire permet notamment de contempler les nids de cigognes au printemps et en été. N’oubliez pas vos jumelles ! L’entrée est payante.

Le parc naturel du Zwin, à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas.
Le parc naturel du Zwin, à la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas. - Province de Flandre Occidentale

Le week-end sont aussi organisées des visites guidées (en français) et, en ce moment, se tient une exposition temporaire autour du « port disparu du Zwin » ressuscité grâce à la réalité virtuelle. Réservation recommandée. Enfin pour compléter cette visite pédestre, une balade – gratuite cette fois – à vélo autour du parc, s’impose, sur les chemins du Zwin entre la Belgique et les Pays-Bas.