Côte d’Azur : Festivals et boîtes de nuit sont plus que prêts pour vous faire danser cet été

MUSIQUE Après seize mois de fermeture, les boîtes de nuit peuvent rouvrir leurs portes avec pass sanitaire à l’entrée

Elise Martin
— 
Le festival des Nuits du Sud de Vence. (Illustration)
Le festival des Nuits du Sud de Vence. (Illustration) — Nuits du Sud
  • Depuis mercredi, les concerts sont de nouveau autorisés avec du public debout.
  • Certains organisateurs de festivals ont essayé de s’adapter, d’autres maintiennent les configurations pensées depuis des mois en fonction des conditions sanitaires.
  • Pour danser, il y a aussi les boîtes de nuit qui rouvrent vendredi prochain pour leur plus grand bonheur après plus de 480 jours de fermeture.

Saison estivale rime avec festivals. Le 21 juin, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot a annoncé la reprise des concerts avec du public debout depuis mercredi, avec une jauge de 75 % dans les établissements en intérieur, et 100 % en extérieur. Le pass sanitaire (vaccination complète ou test négatif au Covid-19) ne sera exigé qu’au-delà de 1.000 spectateurs attendus. En ce qui concerne les  discothèques, elles pourront rouvrir vendredi prochain avec les mêmes conditions de jauge et le pass sanitaire obligatoire. Les masques restent facultatifs même si la préfecture des Alpes-Maritimes semble préparer une obligation de le porter pour éviter une quatrième vague due au variant Delta. Avec toutes ces informations, voici une liste non exhaustive des endroits où se trémousser dans les meilleures conditions.

Les boîtes de nuit

Pour danser toute la nuit dès le 9 juillet, plusieurs discothèques de Nice vous ouvrent leurs portes. C’est le cas par exemple du High Club, qui ouvrira à 00h01, en mettant à l’honneur les étudiants. L’entrée sera gratuite avec le pass sanitaire évidemment.

Le Palace Club aussi se tient prêt pour cette réouverture tant attendue. L’établissement avait dû fermer après un mois d’ouverture à cause du confinement. A partir de minuit, le club annonce « une rentrée hors-norme », après « 482 jours de fermeture, 482 sans voir vos sourires, vos cris ».

Du côté de Cannes, le Bisous Bisous, le Gotha mais aussi le Club 7 préparent cette réouverture avec les contraintes du pass et de la jauge.

Les festivals

« On s’est très vite adapté malgré des annonces qui sont arrivées un peu tard », indique Teo Saavedra, organisateur des Nuits du Sud de Vence. Pour cette édition particulière qui débute jeudi prochain, « des places debout comme assises seront disponibles ». Il développe : « Tout va dépendre des soirées, en fonction de l’ambiance, ce sera peut-être entre 700 et 1.000 personnes assises et 1.500 debout ». L’organisateur a choisi de maintenir sa jauge à 2.500 spectateurs. Les festivaliers seront donc soumis au pass sanitaire mais le port du masque ne sera pas obligatoire… sauf décision de la préfecture. Pour lui, « ce n’est pas la même expérience de vivre un concert dans ces conditions mais on doit être responsable. C’est déjà super de pouvoir faire des événements musicaux, on avait tous besoin de ça ». L’organisateur « est prêt » et signale qu’il reste des places pour tous les concerts. Rendez-vous du 8 au 18 juillet.

A Cannes, les Plages électroniques aussi se sont réinventées pour cette édition 2021 et deviennent les Villa Plage. Elles se dérouleront sur quatre soirées à partir du 5 août dans les jardins de la Villa Rothschild. Les organisateurs ont tout prévu pour profiter des concerts « dans une configuration assise inédite » avec « poufs, transats et coussins » qui seront mis à disposition ainsi que « des tables basses pour pouvoir se restaurer façon pique-nique, les pieds dans l’herbe ».

Pour le Nice Jazz Festival qui se déroule du 12 au 17 juillet, les conditions restent les mêmes, avec un public « 100 % assis mais avec pass sanitaire » , précise la mairie. A Juans-les-Pins, le nombre de places a augmenté de plus de 1.200 places mais toujours assis avec masques et pass sanitaires. En fonction des conditions sanitaires, « les dispositions pourraient être amenées à évoluer », prévient le festival de Jazz qui fête ses 60 ans du 9 au 20 juillet.