Colmar : Une plateforme géante sur l’eau va faire bouger la base nautique

LOISIRS Une base nautique avec une plateforme gonflable sur l’eau sur l’eau va animer la base nautique de Colmar-Houssen (Haut-Rhin)

Gilles Varela

— 

Illustration. Une structure gonflable est en cours d'installation  à Colmar Plage. Mai 2021.
Illustration. Une structure gonflable est en cours d'installation à Colmar Plage. Mai 2021. — Acqua gonfle

La base nautique Colmar plage (Haut-Rhin) fait un pari gonflé avec l’installation d’une plateforme sur l’eau de plus de 1.000 m2. Bien nommée Aqua-gonfle, ce parc nautique est équipé de toboggans, de trampolines, d’un mur d’escalade… Il a de quoi réveiller ce plan d’eau très apprécié de la région et faire jalouser les Bas-Rhinois qui en sont dépourvus. C’est une société Haut-Rhinoise spécialisée dans la location de structures gonflables sur terre qui a déployé son savoir-faire sur la base nautique. Une structure qui proposera aussi, pour les moins sportifs ou ceux qui veulent juste profiter du soleil paisiblement, la location de pédalos. Et même des paddle-board (gonflables évidemment) en solo, duo mais aussi maxi, jusqu’à huit personnes.

Le concept de cette nouvelle structure gonflable, « est avant tout familial, explique son directeur Max Tropez. C’est physique, mais il y a trois parties, chacune avec des niveaux différents, adaptés aux adultes mais aussi à partir des enfants de six ans. » Pour ces derniers, la condition est de « savoir nager et sous condition qu’ils portent, comme les grands, des gilets de sauvetage fournis », précise Max Tropez.

Une structure familiale

« Un espace familial et donc bien sécurisé », assure Acqua-gonfle. Interdiction d’aller sous les structures gonflables, hauteur de toboggan suffisamment haute pour se faire des frayeurs sans prendre de risque, sept maîtres nageurs sauveteurs vont être embauchés et veilleront au respect des règles et à la sécurité des visiteurs.

« Ce sont des moments très intenses, où l’on court, fait des épreuves et tombe souvent à l’eau, alors c’est assez fatigant de remonter à chaque fois sur la structure. Il vaut mieux avoir une bonne condition physique, assure Max Tropez. Une heure suffit, même s’il est possible de contourner les épreuves et de jouer paisiblement. » Et pour les plus motivés, il sera possible de privatiser la structure en dehors des heures d’ouverture grand public, pour un anniversaire ou un séminaire d’entreprise, souligne Max Tropez. Reste à attendre une météo plus clémente et surtout a date du 19 mai, date normalement prévue pour ce jour J à Colmar.