Les sept séries de l’été à rattraper avant la fin de vos congés

BEST OF Voici les sept séries qui ont fait parler d’elles cet été et que vous pouvez encore rattraper avant la fin de vos congés

Anne Demoulin
Christopher Briney et Lola Tung dans « « L?été où je suis devenue jolie » .
Christopher Briney et Lola Tung dans « « L?été où je suis devenue jolie » . — Amazon Prime Video

Vous avez maté tous les épisodes de la saison 4 de Stranger Things et ceux de la saison 3 de The Boys, vous avez même dévoré la saison 3 très réussie de Mes premières fois et attaqué le début de la fin de Better Call Saul. En panne d’inspiration pour la fin des vacances ? Envie de frimer à la rentrée devant la machine à café ? Voici les sept séries qui ont fait parler d’elles cet été et que vous pouvez encore rattraper avant la fin de vos congés !

Le calvaire choc de « Five Days at Memorial »

Une minisérie choc, qui, à la manière de Chernobyl, fait l’autopsie d’une catastrophe avec beaucoup d’humanité. Five Days at Memorial, minisérie en 8 épisodes disponible sur Apple TV+, écrite par Carlton Cuse (Lost) et John Ridley (oscarisé pour Twelve Years a Slave) revient sur le calvaire d’un hôpital de La Nouvelle-Orléans juste après le passage de l’ouragan Katrina en 2005. Alors que l’eau et la température montent, sans électricité, ni vivres, les soignants doivent prendre des décisions impossibles. Cinq jours plus tard, 45 patients sont décédés. Ont-ils été euthanasiés ? Les huit épisodes de ce drame médical, disponible sur Apple TV+, sont servis par une distribution impeccable comprenant notamment Vera Farmiga (Bates Motel), Cornelius Smith Jr. (Scandal), et Cherry Jones (American Crime). Adaptation du livre éponyme de Sheri Fink, journaliste au New York Times et ex-médecin, Five Days at Memorial, bilan d’un système de santé en échec, résonne plus tragiquement encore en pleine pandémie.

« Uncoupled », la romcom légère

Un Sex and the City en mode gay ! Uncoupled, minisérie en 8 épisodes disponible sur Netflix, suit Michael (Neil Patrick Harris), 50 ans, agent immobilier spécialisé dans la vente d’appartements de luxe à New York, qui se fait plaquer près dix-sept ans de vie commune avec son compagnon, Colin. Michael va devoir apprendre les nouveaux codes de la drague et du dating à l’ère de Grindr et tenter de reconstruire sa vie. Co-création de Darren Star (Emily in Paris, Sex and the City) et de Jeffrey Richman (Modern Family) doit beaucoup au jeu de Neil Patrick Harris tout en humour léger, avec une touche de sensibilité. Une romcom légère et acidulée comme on les aime !

La saga gothique « The Sandman »

Il a fallu trente ans pour qu’une adaptation de The Sandman, la célèbre série de comics de Neil Gaiman, voie le jour ! Pas étonnant si l’on considère que cette saga ténébreuse raconte de la fin du XIXe siècle à nos jours, une grande histoire de dieux et de démons. La série The Sandman suit l’emprisonnement, la libération et le périple à travers les dimensions de Morpheus, le seigneur des rêves, pour restaurer ses pouvoirs. Daniel Sturridge est rejoint par un casting de haut niveau comprenant Gwendoline Christie, Boyd Holbrook, Kirby Howell-Baptiste et Charles Dance avec des performances vocales de Patton Oswalt et Mark Hamill. Avant l’arrivée imminente de House of the Dragon et du Seigneur des Anneaux : Les Anneaux de Pouvoir, les 10 épisodes de la première saison de The Sandman, disponibles sur Netflix, n’ont pas à rougir !

Les voyages dans le temps des « Paper Girls »

Paper Girls suit quatre jeunes filles qui, alors qu’elles livraient des journaux au lendemain d’Halloween en 1988, se retrouvent involontairement prises dans un conflit entre des factions belligérantes de voyageurs du temps : l’Ancienne Garde (voyageurs temporels conservateurs) et l’Underground (voyageurs temporels rebelles). Transportées dans le futur, ces gamines de 12 ans vont se retrouver face aux versions adultes d’elles-mêmes… et tenter de revenir chez elles dans le passé. Si le pitch de Paper Girls, dont les 8 épisodes sont disponibles sur Amazon Prime Video, peut faire écho à Stranger Things – un groupe d’enfants faisant face à des phénomènes étranges dans les années 1980 –, l’adaptation de Stephany Folsom (Toy Story 4) écrite et produite par Christopher Cantwell et Christopher C. Rogers (Halt & Catch Fire) d’après les comics cultes de Brian K. Vaughan et Cliff Chiang est loin d’être une simple copie du succès de Netflix. Ce bonbon addictif est un récit initiatique où il est question d’embrasser ou de rejeter son destin… On attend impatiemment la saison 2 !

« Black Bird » fait la conversation

Dennis Lehane, écrivain de polar américain, connu entre autres pour Mystic River, porté à l’écran par Clint Eastwood en 2003 – adapte l’autobiographie In With The Devil : a Fallen Hero, a Serial Killer and a Dangerous Bargain, co-écrite par l’un des protagonistes de cette histoire vraie, James Keene. Cet ancien dealer, condamné à dix ans de prison, a passé un accord avec le FBI qui lui a proposé, en échange d’une réduction de peine, de se lier avec un tueur en série, Larry Hall, afin d’obtenir des aveux du psychopathe, alors que l’enquête piétine et qu’il pourrait être libéré par manque de preuve. Cette minisérie, disponible sur Apple TV+, s’appuie sur un casting solide : Taron Egerton, vu dans Rocketman, campe le dealer, Paul Walter Hauser vu Le Cas Richard Jewell de Clint Eastwood incarne le serial killer, et Ray Liotta, apparaît ici, bouleversant, dans son ultime rôle avant son décès le 26 mai dernier dans la peau du père de James Keene, ex-flic ravagé par l’alcool et les regrets. Six épisodes dont l’atmosphère évoque tantôt Mindhunter, tantôt True Detective ou encore Oz.

Le true crime « Landscapers »

Un duo aussi adorable que vénéneux ! Landscapers, minisérie en quatre épisodes disponibles sur Canal+ revient sur un fait divers qui a défrayé la chronique au Royaume-Uni dans les années 2010. Landscapers suit Susan et Christopher Edwards, un vieux couple de Britanniques, qui semblent gentils comme tout, sauf qu’ils cachent depuis quinze ans le meurtre des parents de Susan, qu’ils ont enterrés dans leur jardin avant de fuir en France, pour refaire leur vie… Olivia Colman (The Crown) et David Thewlis (connu pour son rôle de Remus Lupin dans la saga « Harry Potter ») sont stupéfiants dans leur rôle de meurtriers à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession. Un true crime aussi hallucinant que réjouissant !

La romance « L’été où je suis devenue jolie »

Une romance adaptée des best-sellers de Jenny Han. La première saison de L’été où je suis devenue jolie suit les aventures d’Isabel « Belly » Conklin. Depuis toute petite, elle a pour habitude de passer ses étés à Cousin’s Beach avec sa mère, son grand frère, ainsi que la meilleure amie de sa mère et ses deux fils. Seulement voilà, cet été, elle n’est plus une enfant, mais une jeune femme… Une escapade estivale charmante, une ode aux amours de jeunesse qui devient touchante lorsque les histoires de passage à l’âge adulte rencontrent les préoccupations de la génération des parents…