« HPI », « Bridgerton », le créateur de « Vikings »… Tout ce qui vous attend à Séries Mania

FESTIVAL Séries Mania, festival international des séries Lille/Hauts-de-France, a dévoilé son programme ce mercredi

Anne Demoulin
— 
Le festival Séries Mania aura lieu du 18 au 25 mars 2022.
Le festival Séries Mania aura lieu du 18 au 25 mars 2022. — A. Demoulin/20 Minutes

Après deux reports et une édition organisée exceptionnellement fin août en raison de la pandémie, retour au printemps pour la 4e édition dans la capitale des Flandres ! Séries Mania, le festival international des séries Lille/Hauts-de-France, reviendra du 18 au 25 mars à Lille et dans sa région et Séries Mania Forum (pour les professionnels) du 22 au 24 mars. « Deux festivals en six mois en temps de Covid, c’est vraiment raide », a salué la directrice générale du festival   Laurence Herzberg, qui a annoncé les invités et les séries sélectionnées ce jeudi lors d’une conférence de presse à l’UGC Ciné Cité de Lille. Il faudra attendre le 1er mars pour avoir tous les détails de la programmation, et se préparer à réserver gratuitement les séances à l’ouverture de la billetterie le 8 mars.

Cette année, ce n’est pas une mais trois affiches qui feront la promotion de l’événement qui a accueilli plus de 54.000 spectateurs lors de la dernière édition sur lesquelles se superposent deux visages, l’un masculin, l’autre féminin, soit six personnages emblématiques de séries : Malotru (Matthieu Kassovitz) du Bureau des légendes et June (Elisabeth Moss) de Handmaid’s Tale, Andréa Martel (Camille Cottin) de Dix pour cent et Tommy Shelby (Cillian Murphy) de Peaky Blinders, Joséphine Karlsson (Audrey Fleurot) pour Engrenages et Luther (Idris Elba) de Luther.

58 séries, dont 30 en avant-première mondiale

Pour élaborer cette programmation, les équipes de Série Mania ont visionné 331 séries venues de 46 pays au cours des trois mois. Ils ont retenu 58 séries, dont 30 en avant-première mondiale. Cette année encore, les séries et les rencontres seront disponibles en ligne.

Nouveauté de cette édition, le prix Vidocq, lancé par la Préfecture de la région Hauts-de-France et du Nord, saluant la meilleure série française policière de l’année, sera remis pour la première fois en public au Tripostal à Lille.

L’actrice française Cécile de France (The Young Pope), le dramaturge, metteur en scène de théâtre et réalisateur turc Berkun Oya (Bir Baskadir), l’acteur allemand Christian Berkel, l’actrice israélienne Shira Haas (Unorthodox), et la chanteuse française Yseult feront partie du jury de la compétition internationale. Séries Mania fait durer le suspense, le président de ce jury sera révélé très prochainement.Anne Berest, romancière et créatrice de l’excellente série d’Arte Mytho, présidera le jury du Panorama international, 100 % féminin, aux côtés de l’autrice-compositrice-interprète et comédienne franco-marocaine Sofia Essaïdi, la cinéaste et productrice québécoise (Bête noire) Sophie Deraspe et l’autrice-compositrice-interprète israélienne Roni Alter.

Les séries politiques et sociétales au premier plan

Côté tendances, les séries politiques font leur retour avec We Own This City, la très attendue nouvelle série du créateur de The Wire, David Simon, Oussekine, la série Disney+ qui reviendra sur l’affaire Malik Oussekine et la série d’OSC Sentinelles sur l’Opération Barkhane au Mali.

Les séries reviennent aussi sur les questions d’actualités : le désastre écologique avec Turbia (Colombie), l’intégration des immigrés avec Outlaw (Danemark), le travail des modérateurs de contenus sur Internet avec Je Ne Suis Pas Un Robot (Québec). Et bien évidemment, les séries reviennent aussi sur la pandémie comme la saison 2 d’En Thérapie, la série américaine Station Eleven, ou encore l’allemande Sunshine Eyes sur le confinement.

En compétition internationale, neuf séries pour 6 pays représentés : les Etats-Unis avec Billy the Kid, la nouvelle série de Michael Hirst (Les Tudors, Vikings) et We Own This City, une série où David Simon, le créateur de The Wire, retrouve Baltimore pour parler des violences policières à la suite de la mort de George Floyd, Israël avec Fire Dance, un drame signé Rama Burshtein-Shai sur un amour interdit dans la communauté orthodoxe, l’Italie avec Il Re, la Finlande avec Transport, le Royaume-Uni avec The Baby et The Birth of Daniel F. Harris, et la France avecLe Monde de demain, la série d’Arte qui revient sur la genèse de NTM, et Sentinelles, plongée haletante sur le terrain d’opération au Mali.

En compétition française, sont sélectionnées Chair Tendre (FranceTV. slash), Hors saison (France 2/RTS), Les Papillons Noirs (Arte/Netflix), Syndrome E (TF1), Reusss (FranceTV. slash) et Toutouyoutou (OCS). Treize séries venues du monde entier seront présentées dans la section panorama internationale : Children In The Woods (Israël), Funeral For A Dog et Sunshine Eyes (Allemagne), Kin (Irlande), Le Temps des framboises (Canada), Magpie Murders et The Responder (Royaume-Uni), Station Eleven (Etats-Unis), The Dark Heart (Suède), Turbia (Colombie), Two Summers (Belgique), ainsi que pour la première fois dans l’histoire de Séries Mania, une série venue de Chine, Gold Panning.

Huit séries avec des épisodes de moins de vingt minutes, présentées en exclusivité et révélatrices des talents de demain, formeront la sélection des formats courts : 18H30, nouvelle saison (France), Float (Royaume-Uni), Je ne suis pas un robot (Québec), Mirage (Singapour), Outlaw (Danemark), Palacio Los Gansos (Argentine), TBH (République Tchèque), The Photographer (Israël).

Séries Mania renoue aussi avec sa traditionnelle nuit des comédies.


Plusieurs épisodes inédits de séries en cours seront présentés en avant-première. Ainsi, il y aura une soirée HPI (plus gros succès série de ces dernières années sur TF1 et tournée dans le Nord), en présence d’  Audrey Fleurot et de Mehdi Nebbou. Les festivaliers pourront découvrir des épisodes inédits des Chroniques de Bridgerton, le carton de Shonda Rhimes sur Netflix, d’En Thérapie, le succès d’Arte, en présence du psy Frédéric Pierrot, d’Atlanta, de L’Opéra et de Doc.

La nouvelle série de la créatrice de « Dix pour cent » en ouverture

Michael Hirst, le créateur des séries Les Tudors, Vikings et de sa suite Vikings : Valhalla, Nathalie Baye (Nox, Dix pour cent), Mathieu Kassovitz (Le Bureau des légendes) et Isabelle Nanty (Munch) seront les invités d’honneur du festival.

Des conférences et rencontres exceptionnelles viendront rythmer le festival, l’occasion d’échanger avec les personnalités présentes pour l’occasion et d’approfondir sa culture sérielle. Stéphane Bern viendra parler de la royauté dans les séries, François Busnel, l’animateur de La Grande Libraire, dissertera sur les adaptations, Martin Hisrsh et Thomas Lilti (Hippocrate) dialogueront sur la crise de l’hôpital public et la réalisatrice Ovidie animera une discussion sur « Sexualités et séries : un simulacre de libération ».

Parmi les personnalités présentes, on peut aussi noter Fianso, Vincent Elbaz, Bérangère Krief, Niels Arestrup, Emmanuelle Béart, Kool Shen et Marina Hands. Le public pourra également rencontrer des écrivains, dont Michel Bussi et Joel Dicker.

Drôle, la nouvelle comédie Netflix signée par la créatrice de Dix pour cent, Fanny Herrero fera l’ouverture tandis qu’Oussekine, la série dramatique d’Antoine Chevrollier pour Disney + fera la clôture du festival.