« Vigil », un thriller claustrophobe à bord d’un sous-marin

SUSPENSE Dans « Vigil », ce jeudi sur Arte, une policière écossaise embarque à bord d’un sous-marin nucléaire pour mener l’enquête autour du meurtre d’un membre de l’équipage

Anne Demoulin
— 
Amy Silva (Suranne Jones) à bord de la série « Vigil ».
Amy Silva (Suranne Jones) à bord de la série « Vigil ». — World Productions
  • Arte et la BBC se sont associées pour produire Vigil, diffusée ce jeudi à 20h55 sur la chaîne franco-allemande.
  • Ce thriller a rassemblé plus de 10 millions de Britanniques lors de sa diffusion outre-Manche.
  • Portée par Suranne Jones et Leslie Rose, le thriller sous haute tension Vigil suit l’enquête autour d’un meurtre à bord d’un sous-marin nucléaire.

Un concentré du savoir-faire britannique en matière de thriller sous haute tension ! Vigil, minisérie en 6 volumes diffusée ce jeudi à 20h55 sur  Arte et disponible sur Arte.tv par les producteurs de Line of Duty et Bodyguard, suit Amy (Suranne Jones, ex-Doctor Foster et Gentleman Jack), une inspectrice écossaise envoyée enquêter à bord d’un sous-marin militaire à la suite du suicide d’un des membres de l’équipage en pleine patrouille. Le point de départ d’un polar aussi haletant que suffoquant, qui a séduit lors de sa première à l’ouverture de   Séries Mania et de sa diffusion sur la BBC cet automne plus de 10 millions de Britanniques.

La scène d’ouverture montre un chalutier se faire harponner par quelque chose et sombre inexorablement dans les profondeurs de l’océan avec tout son équipage. A un nœud de là, l’oreille d’or du HMS Vigil entend leur appel de détresse. Le maître Craig Burke (Martin Compston) soutient que le vaisseau devrait aller à leur rescousse. Il se voit opposer une fin de non-recevoir : le Vigil, qui fait partie de la force de dissuasion nucléaire britannique Trident, ne doit pas révéler sa position, ni se mettre à la merci du bâtiment qui a fait sombrer le bateau. Le capitaine Newsome expédie Burke dans sa couchette pour se calmer. Un moment plus tard, un membre de l’équipage le découvre mort, victime apparemment d’une overdose d’héroïne.

Une enquête dans un univers confiné

La commandante Amy Silva, de la police de Glasgow, est hélitreuillée à bord du vaisseau pour faire la lumière sur ce décès. Une mission de trois jours dans un univers confiné, majoritairement masculin, régi par une discipline de fer et hostile à l’intervention d’une femme policière dans une affaire militaire. Un environnement, de surcroît, qui n’est pas idéal pour celle qui souffre de troubles du stress post-traumatique (TSPT) à la suite d’un drame qui l’a laissée dépressive et claustrophobe. L’examen du cadavre de Burke montre rapidement que l’overdose a été mise en scène et qu’elle a affaire à un meurtre.

Une enquête parallèle dans les fjords écossais

Sur la terre ferme, le lieutenant Kirsten Longacre (Rose Leslie, vue dans Downton Abbey et Games of Thrones), son équipière au commissariat et dans la vie, mène de son côté des investigations sur un lien possible entre le meurtre de Burke et des militants antinucléaires. Si Kirsten peut envoyer des messages à destination du sous-marin, Amy n’a pas l’autorisation de communiquer avec l’extérieur afin de ne pas mettre en péril la position du navire.

Puisque personne ne veut coopérer, tel Sherlock Holmes, Amy ne peut compter que sur ces capacités de déduction et d’observation pour démasquer l’assassin. Tel Docteur Watson, Kirsten Longacre va rivaliser d’ingéniosité pour lui transmettre des informations utiles que seule Amy peut déchiffrer. « Pour moi, le plus gros défi dans l’écriture a été de réussir à faire se rejoindre ces deux mondes, à terre et sous la mer, explique Tom Edge, le créateur de la série dans le dossier, en parvenant à tenir une seule et même histoire au fil des six épisodes. »

Formellement, un parti pris réussi aussi : les fjords écossais et l’énergie brute de Kirsten Longacre donnent de l’oxygène à la promiscuité claustrophobe du Vigil et au caractère névrosé d’Amy Silva

Un enchevêtrement d’intrigues mêlant intime et géopolitique

A partir de ce meurtre mystérieux à la manière des romans d’Agatha Christie le créateur de la série Tom Edge (qui a notamment contribué à l’écriture de Lovesick ou encore  The Crown) va dérouler au fil de cette enquête à deux volets un enchevêtrement d’intrigues denses et captivantes menées tambour battant.

Vigil entremêle intime et géopolitique. Tom Edge explore la capacité insondable des humains à compliquer une situation. Il s’est intéressé aux scandales qui ont secoué la marine britannique ces dernières années : sous-marins défaillants, membres d’équipage contrôlés positifs à la cocaïne, affaire du Bugaled Breizh. Il tisse sa toile à partir de faits réels comme la présence envahissante de bâtiments russes en Manche et mer du Nord. Malgré quelques rebondissements alambiqués, Vigil est un Cluedo sous l’eau qui va vous tenir en apnée durant six épisodes.