Gemma Whelan (Yara Greyjoy) aurait préféré avoir un coach d’intimité pour les scènes de sexe dans « Game of Thrones »

TOURNAGE La série de HBO a beau ne pas manquer de scènes torrides, les acteurs y étaient peu préparés

20 Minutes avec agences
L'actrice Gemma Whelan
L'actrice Gemma Whelan — Joe Pepler/PinPep/Cover Images

Pour Gemma Whelan, le tournage des scènes de sexe de Game of Thrones a souvent été problématique du fait de l’absence d’un coach d’intimité sur le plateau. D’après l’actrice, qui incarnait Yara Greyjoy dans la série, les comédiens n’étaient absolument pas préparés pour les séquences torrides qui, comme on a pu le constater, ne manquent pas dans la série. « Ils avaient l’habitude de dire, “Quand on dit action, donnez tout !”, et ça pouvait être une sorte de bordel frénétique », a déploré Gemma Whelan lors d’un entretien accordé au Guardian.

Par exemple, lors d’une scène impliquant une autre actrice dans un bordel, c’est elle qui a dû prendre l’initiative de demander son consentement à sa collègue au préalable. « Un réalisateur pouvait dire, “Mords-lui un peu les seins, puis mets-lui une fessée et on y va !” Mais j’en parlais toujours au préalable avec l’autre actrice », a-t-elle continué.

« La permission et le consentement sont donnés avant de commencer »

Et il en est allé de même quand il s’est agi de tourner une scène intime avec Alfie Allen qui jouait Theon Greyjoy, le frère de son personnage qui tente de la séduire alors qu’il ignore encore qu’il fait face à sa sœur.

« Alfie a beaucoup demandé : “Est-ce que ça va ? Comment est-ce qu’on va faire en sorte que ça fonctionne ?” », s’est souvenue Gemma Whelan, avant de mettre le doigt sur la nécessité d’engager des coachs d’intimité pour faciliter le tournage de ce type de scènes. « Avec les coordinateurs d’intimité, c’est une chorégraphie, vous bougez comme ça, je bouge comme ça, et la permission et le consentement sont donnés avant de commencer. C’est un pas dans la bonne direction », explique-t-elle.