Emmy Awards 2021 : De Jean Smart à RuPaul en passant par Debbie Allen... Les cinq moments forts de la cérémonie

CEREMONIE Découvrez les cinq temps forts de la 73e édition des Emmy Awards, qui s’est déroulée à Los Angeles dans la nuit de dimanche à lundi

Anne Demoulin
— 
Jean Smart sur la scène de la 73e cérémonie des Emmy Awards.
Jean Smart sur la scène de la 73e cérémonie des Emmy Awards. — Phil McCarten/AP/SIPA
  • Cedric the Entertainer a présenté dans la nuit de dimanche à lundi la 73e cérémonie des Emmy Awards.
  • Jean Smart était émue aux larmes en évoquant son époux, l’acteur Richard Gilliland.
  • Kerry Washington rend hommage à Michael K. Williams, Omar dans The Wire.
  • « Réclamez votre voix », lance Debbie Allen aux femmes.
  • L’hilarant groupe de parole de ceux qui n’ont pas d’Emmy.

Après une soirée 100 % virtuelle en 2020 en raison de la pandémie, Cedric the Entertainer a donné le coup d’envoi de la 73e cérémonie des Emmy Awards sur CBS ce dimanche soir avec un numéro musical qui parodiait le tube de Biz Markie Just a Friend devant 600 participants contre quelques milliers habituellement. Voici les cinq moments forts de la cérémonie, retransmise en France sur SérieClub.

« Réclamez votre voix », lance Debbie Allen aux femmes

Les larmes aux yeux, devant une salle debout, Debbie Allen (Fame, Grey’s Anatomy) a accepté le Prix des gouverneurs 2021. Elle était la première femme noire récipiendaire de cette récompense, sorte de Emmy d’honneur pour l’ensemble d’une carrière. Elle a remercié les personnes qui l’ont aidée à devenir la « Debbie Allen qui peut faire avancer les choses ».

« Il a fallu beaucoup de courage pour être la seule femme dans la pièce la plupart du temps », a-t-elle déclaré, faisant allusion à la difficulté pour une femme de gravir les échelons à Hollywood. L’interprète du Dʳ Catherine Avery dans Grey’s Anatomy a salué les femmes du Texas et d’Afghanistan et a appelé les femmes du monde entier à laisser le « moment résonner ». « Il est temps pour vous de revendiquer votre pouvoir, de revendiquer votre voix, de dire votre chanson, de raconter vos histoires », a-t-elle conclu.

Le groupe de parole de ceux qui n’ont pas d’Emmy

Qu’advient-il aux acteurs qui n’ont jamais reçu d’Emmy ? C’était la base d’un sketch dans lequel plusieurs stars bien connues, dont Scott Bakula (Code Quantum), Jason Alexander (Seinfeld), Zooey Deschanel (New Girl) et Alyson Hannigan (How I Met Your Mother), participent à un groupe de parole dédié à ceux qui n’ont jamais reçu la moindre récompense, baptisé le « No Emmy Support Group », animé par le maître de cérémonie des Emmys Awards, Cedric the Entertainer.

« Je fais de la télévision depuis 1977 », a déploré Scott Bakula et « Je n’ai toujours pas gagné d’Emmy. » Cédric the Entertainer a essayé de le consoler en disant qu’il avait été nommé cinq fois et qu’il avait cinq manoirs. « J’échangerais l’un d’eux contre un Emmy », a-t-il rétorqué. Un des moments les plus drôles de la soirée. Alyson Hannigan a rappelé qu’elle n’avait jamais été nommée. « Alyson, tu devrais te mettre à genoux et remercier l’univers de n’avoir jamais été nommé », lui a fait remarquer Jason Alexander avant de décompter ses nombreuses nominations consécutives pour Seinfeld.

Kerry Washington rend hommage à Michael K. Williams

Décédé quelques semaines seulement avant les Emmy Awards, l’acteur Michael K. Williams était nommé pour sa performance dans Lovecraft Country. Michael K. Williams, l’inoubliable interprète d’Omar Little dans The Wire, n’a pas remporté sa catégorie, mais il a reçu un hommage sincère de la présentatrice Kerry Washington. « Michael était un acteur brillamment talentueux et un être humain généreux qui nous a quittés bien trop tôt », a-t-elle déclaré. « Votre excellence, votre talent artistique durera. Nous vous aimons. »

La standing ovation pour Jean Smart

Jean Smart a reçu le prix de la meilleure actrice dans une série comique pour son rôle d’humoriste sur le déclin dans la formidable série de HBO, Hacks. L’actrice était également nommée pour sa performance dans la minisérie Mare of Eastttown, où elle campe la mère de l’héroïne, jouée par Kate Winslet. Jean Smart a commencé son discours en remerciant ses amis sur Mare of Easttown. Elle a salué son défunt mari, l’acteur Richard Gilliland, décédé il y a quelques mois. « Je ne serais pas ici sans lui », a-t-elle déclaré en retenant ses larmes.

« Hacks a été un vrai plaisir », a déclaré l’actrice, devant une salle debout, tout en remerciant les créateurs de la série Luica Aniello, Jen Statsky et Paul W. Downs, tout en s’excusant de ne pas avoir pu assister au mariage de Luica Aniello et Paul W. Downs !

Ella a terminé son discours en remerciant sa co-star Hannah Einbender, qui avait perdu dans sa propre catégorie plus tôt dans la nuit, la qualifiant de talent « naturel ». Hannah Einbender était au bord des larmes également.

« Ils jouent la musique, alors je dois arrêter », a déclaré Jean Smart, alors que Time To Say Goodbye commençait à jouer. « Je vous aime tous et je vous remercie tous beaucoup », a-t-elle conclu, avant de quitter la scène.

Le record de RuPaul

RuPaul est entré dans l’histoire dimanche en remportant son 11e Emmy Award pour son émission de téléréalité RuPaul’s Drag Race, disponible sur Netflix. Il détient désormais le record du plus grand nombre de Emmys attribué à un Noir. Un record auparavant détenu par le directeur de la photographie Donald A. Morgan.