Emmys Awards 2021 : Le sacre de « The Crown », victoire de « Ted Lasso » et coup de maître pour « Le jeu de la dame »

RECOMPENSES Cedric the Entertainer a présenté dans la nuit de dimanche à lundi la 73e cérémonie des Emmy Awards

Anne Demoulin
— 
Les acteurs Olivia Colman et Josh O'Connor dans la série «The Crown»
Les acteurs Olivia Colman et Josh O'Connor dans la série «The Crown» — PictureLux / Starface
  • Après une soirée 100 % virtuelle en 2020 en raison de la pandémie, Cedric the Entertainer a présenté dans la nuit de dimanche à lundi la 73e cérémonie des Emmy Awards devant plusieurs centaines de personnes.
  • Une soirée où l’on a assisté au couronnement de « The Crown » dans la catégorie série dramatique.
  • Une cérémonie qui a récompensé l’excellente « Ted Lasso » en comédie.
  • Du côté des miniséries, « Le Jeu de la dame » a fait une belle ouverture.

Après une soirée 100 % virtuelle en 2020 en raison de la pandémie, Cedric the Entertainer a donné le coup d’envoi de la 73e cérémonie des Emmy Awards sur CBS ce dimanche soir avec un numéro musical qui parodiait le tube de Biz Markie « Just a Friend » devant 600 participants contre quelques milliers habituellement. L’Academy of Television Arts and Sciences a limité le nombre de participants, en raison de directives de santé et de sécurité, car le variant delta continue de faire rage aux Etats-Unis.

« Permettez-moi de commencer par dire que nous sommes beaucoup trop nombreux dans cette petite pièce », a plaisanté Seth Rogen qui a remis le premier trophée de la soirée, retransmise en France dans la nuit de dimanche à lundi sur Série Club. Les grands gagnants de la soirée.

Le couronnement de « The Crown »

Enfin la consécration pour Netflix avec The Crown ! La série a régné sur la cérémonie avec 7 statuettes dont le très convoité titre de meilleure série dramatique. Olivia Coleman a été sacrée meilleure actrice dans une série dramatique, tandis que Josh O’Connor a été couronné du prix meilleur acteur dans une série dramatique.

Cette saison 4 de la saga des Windsor a été marquée par l’arrivée de deux nouveaux personnages, Lady Diana et Margaret Thatcher. L’interprète de cette dernière, Gillian Anderson a remporté le prix de meilleure actrice dans un second rôle pour une série dramatique, tandis que Tobias Menzies recevait celui du meilleur acteur.

Peter Morgan, le créateur du show, a reçu le prix du meilleur scénario pour une série dramatique, tandis que Jessica Hobbs empochait celui de la meilleure réalisation. La majestueuse série de Netflix examinait la crise de la quarantaine et explorait les questions de filiation, d’hérédité et la parentalité.

Une belle victoire pour « Ted Lasso »

Dans le registre de la comédie, c’est la série Apple TV+, Ted Lasso, qui marque le maximum de buts. Cette formidable série bienveillante, qui raconte l’arrivée d’un coach de football américain, Ted Lasso (interprété et créé par Jason Sudeikis) embauché pour entraîner l’AFC Richmond, une équipe de foot professionnelle fictive londonienne, a remporté quatre prix dont celui de meilleure série comique.

Hannah Waddingham et Brett Goldstein ont chacun été salués pour leur performance dans un second rôle dans une série comique. Sans surprise, Jason Sudeikis a été sacré meilleur acteur dans une série comique pour son rôle d’éternel enthousiaste flanqué d’une moustache à la Ned Flanders. Jean Smart, quant à elle, a reçu le prix de la meilleure actrice dans une série comique pour sa partition hilarante dans la peau d’une actrice de stand-up sur le déclin dans la série HBO Hacks.

Un coup de maître pour « Le jeu de la dame »

La compétition était particulièrement rude du côté des miniséries. L’incroyable performance de Kate Winslet dans la minisérie HBO Mare of Easttown lui a valu le prix de meilleure actrice. Julianne Nicholson et Evan Peters, ont chacun été salués pour leur performance dans un second rôle dans une minisérie. Ewan McGregor a reçu le prix du meilleur acteur dans une minisérie pour son incarnation du designer américain Roy Halston Frowick, méconnu en France, star outre-Atlantique dans Halston, série disponible sur Netflix.

Michaela Coel, la grande oubliée des Golden Globes, n’est pas rentrée bredouille, la bouleversante minisérie de HBO, I May Destroy You, a remporté l’Emmy du meilleur scénario pour une minisérie. Le jeu de la dame, autre succès de Netflix, n’est pas en reste, puisqu’elle repart avec l’Emmy de la meilleure réalisation et celui, très disputé, de meilleure minisérie de l’année.