Festival de la Fiction TV de La Rochelle : « Mytho », « Le Monde de demain », « Blackport »… Les séries d’Arte à ne pas rater cette année

PROGRAMMATION A l’occasion du Festival de la fiction TV de la Rochelle, Arte a présenté les séries attendues cette saison

Anne Demoulin
— 
Mathieu Demy et Marina Hands, couple d'enfer dans la sérié événement d'Arte, «Mytho», réalisée par Fabrice Gobert
Mathieu Demy et Marina Hands, couple d'enfer dans la sérié événement d'Arte, «Mytho», réalisée par Fabrice Gobert — Unite de Production/ Arte France
  • Arte a dévoilé son line-up séries ce jeudi au Festival de la Fiction de La Rochelle.
  • Au programme, les saisons 2 très attendues de Mytho et En Thérapie mais aussi de nouvelles productions dont le Grand Prix du festival Séries Mania, Blackport.
  • 20 Minutes vous présente les séries à ne pas rater cette année sur Arte.

Pour ses séries, Arte vise la singularité « avec cette espèce de mantra qui est toujours originalité, diversité et Europe », comme le soulignait ce jeudi le directeur de la fiction de la chaîne Olivier Wotling au Festival de la Fiction TV de La Rochelle lors de la présentation du line-up séries de la saison 2021-2022 de la chaîne franco-allemande. Tour d’horizon des séries très prometteuses que nous réserve la chaîne qui « continue d’être Arte en allant là on ne l’attend pas ».

Des saisons 2 très attendues

Cette année, Arte va diffuser la suite de séries très attendues. « On a pas mal de saisons 2. Sur un volume assez limité de productions, cela prend une certaine place, il y a toujours des arbitrages à faire entre les nouveautés et la continuité », a souligné le patron de la fiction d’Arte.

La saison 2 dEn Thérapie, attendue à l’antenne en 2022, se déroule cinq ans après les attentats du Bataclan, au sortir du premier confinement en 2020. Le psychanalyste Philippe Dayan (Frédéric Pierrot) accueille sur son divan quatre nouveaux patients : Ines (Eye Haïdara), une avocate solitaire à la vie bien rangée, Robin (Aliocha Delmotte), jeune adolescent en surpoids victime de harcèlement, Lydia (Suzanne Lindon), une étudiante venue partager une sombre nouvelle sur son état de santé et Alain (Jacques Weber), un chef d’entreprise dans la tourmente médiatique. Divorcé, attaqué en justice par la famille d’un de ses anciens patients, le Dr Dayan se tourne vers Claire (Charlotte Gainsbourg), une consœur dont il espère le soutien pour le procès en cours.

Les retrouvailles avec la famille dysfonctionnelle et attachante de Mytho, série portée par Marina Hands et Mathieu Demy, sous la plume acérée d’Anne Berest et le regard pop et stylisé du réalisateur Fabrice Gobert, auront lieu le 30 septembre sur Arte.tv et les 7 et 14 octobre à l’antenne. Dans la première saison, Elvira Lambert faisait exploser sa famille sous le poids d’un mensonge, en saison 2, « la famille essaye de se réconcilier et explose sous le poids de la vérité », résumait Anne Berest à Séries Mania. Une saison « presque plus radicale, dans son propos, dans son ton, dans son univers », avertit Olivier Wotling, mais toujours aussi singulière, jubilatoire, hilarante et émouvante.

Le polar insulaire Hierro revient quant à lui les 21 et 28 octobre. Cette saison 2 explore le passé du duo détonnant formé par la juge Candela et le trafiquant Diaz.

La série manifeste « H24 »

A travers 24 courts-métrages d’une durée de 2 minutes 30 tirés de faits divers, sur une idée originale de Nathalie Masduraud et Valérie Urréa, H24 va explorer la question des « violences faites aux femmes ». Actes de résistance, moments héroïques, incidents ordinaires ou violences endémiques… Vingt-quatre comédiennes raconteront ces témoignages puissants, dont Diane Kruger, Aloïse Sauvage, Camille Cottin, Garance Marillier, Valeria Bruni Tedeschi ou Anaïs Demoustier.

L’écriture a, quant à elle, été confiée à 24 autrices dont Alice Zeniter, Agnès Desarthe, Lola Lafon, Christiane Taubira ou encore Oksanen. Cette collection de courts-métrages européens, forts et engagés sera mise en ligne en intégralité fin octobre sur Arte.tv, sept seront diffusés en prime à l’antenne.

La délicieuse fantaisie « Nonna et ses filles »

En décembre, Arte va dévoiler la minisérie Nonna et ses filles. Cette délicieuse fantaisie de Valérie Donzelli met en scène Nona, jouée par Miou-Miou, une femme libérée de 70 ans, mère de trois filles de 44 ans (Virginie Ledoyen, Valérie Donzelli, Clotilde Hesme), qui va apprendre qu’elle est enceinte. Un conte drôle et touchant sur la maternité et le combat des femmes pour le droit à disposer de leur corps.

La genèse de NTM dans « Le monde de demain »

En 2022, Arte va diffuser Le monde de demain, la série sur « NTM avant NTM », qui racontera « la préhistoire » du groupe de rap mythique, réalisée par Katell Quillévéré et Hélier Cisterne.

Ce 6x52 minutes racontera la rencontre entre Kool Shen et JoeyStarr et fera le portrait des deux rappeurs au sortir de l’adolescence dans les années 1980. Au travers eux, Le monde de demain fera « le portrait d’une génération » et captera « l’énergie de la jeunesse à cette époque ».

Les confessions d’un serial killer dans « Les Papillons noirs »

Les papillons noirs, thriller existentiel en 6X50 minutes réalisé par Olivier Abbou, suivra un jeune romancier (Nicolas Duvauchelle), en mal d’inspiration, qui rédige les confessions d’un serial killer (Niels Arestrup) sur quatre décennies. « Une série pop, qui tient un peu du giallo italien », promet le patron de la fiction d’Arte.

« Esprit d’hiver », un huis clos porté par Audrey Fleurot

Esprit d’hiver, adaptation en 3x52 minutes du roman du même nom de Laura Kasischke, réalisée et coécrite par Cyril Mennegun, est un huis clos hivernal porté par Audrey Fleurot. L’héroïne de HPI joue ici une romancière, prise d’un étrange pressentiment à la veille de Noël, l’impression que, quatorze ans plus tôt, lors de l’adoption d’Alice, quelque chose les a suivis jusque chez eux.

« Blackport », une chronique sociale doublée d’une farce féroce

On a hâte de découvrir Countrymen, une comédie grinçante coproduite avec les Norvégiens de NRK, qui suit l’installation de trois isalmistes radicaux dans une ferme en Norvège pour préparer une attaque terroriste… Un plan déjoué grâce à l’ingérence et « l’accueil ouvert et chaleureux des habitants ». Une série en 8x45 minutes « transgressive, loufoque et assez réjouissante ».

Il faudra attendre 2022 pour voir la série islandaise Blackport, Grand Prix à Séries Mania, un ovni qui raconte la privatisation de la pêche en Islande dans les années 1980 et la grève du secteur. Sous couvert d’un enjeu local et technique rébarbatif, cette chronique sociale généreuse se transforme peu à peu en farce féroce sur le capitalisme, au confluent des influences de l’inclassable Aki Kaurismäki et des frères Cohen. Une fresque étonnante sur la révolution néolibérale en Occident à ne rater sous aucun prétexte !