« Ted Lasso » sur Apple TV : Roy Kent est-il un personnage en images de synthèse ? Retour sur une folle théorie du complot

COMPLOT La saison 2 de « Ted Lasso », la série humoristique d’Apple TV est diffusée depuis fin juillet

L.Be.
— 
Brett Goldstein dans « Ted Lasso »
Brett Goldstein dans « Ted Lasso » — APPLE TV
  • En parallèle à la diffusion de la saison 2 de Ted Lasso, une folle rumeur a émergé en ligne.
  • Selon certains internautes, le personnage de Roy Kent serait en image de synthèse.
  • L’acteur qui prête ses traits au capitaine de l’équipe de foot -dans la saison 1- a mis les choses au clair ce jeudi.

C’est la théorie du complot la plus « what the fuck » depuis longtemps. Et probablement la plus rigolote aussi, à l’image de la superbe série humoristique Ted Lasso. Pour ceux qui ne l’ont pas encore vue, cette formidable comédie d'Apple TV raconte l’arrivée d’un coach de football américain, Ted Lasso (interprété et créé par Jason Sudeikis) embauché pour entraîner l’AFC Richmond, une équipe de foot professionnelle fictive londonienne. Jusqu’ici, rien d’incroyable, sauf que l’entraîneur à l’accent nasillard ne connaît absolument rien au sport le plus populaire du monde et s’apprête à recevoir l’accueil le plus glacial de l’histoire du football.

En parallèle à la diffusion de la saison 2 de la série feel good sur la plateforme de streaming d’Apple fin juillet, une théorie loufoque a été débusquée sur Twitter. La folle rumeur remonte à septembre 2020, quelques semaines après la diffusion de la première saison. Un thread, repéré par The Verge cette semaine, et intitulé « Je viens de commencer la série et… images de synthèse ? » est né sur Reddit. En cause ? Le capitaine de l’équipe Roy Kent (Brett Goldstein), un brillant athlète sur le retour, grincheux et orgueilleux, serait en fait un personnage en images de synthèse (« CGI »), tout droit sorti du jeu FIFA ou de GTA.

Un physique trop parfait pour être vrai

« Je parie que c’était la condition d’Apple, tester sa technologie d’images de synthèse et faire une annonce surprise lorsqu’il gagnera l’Emmy du meilleur acteur », peut-on lire. « Dieu merci, ce thread existe, c’est la plus grande question que je me pose depuis que j’ai commencé la série… Que se passe-t-il bordel, il doit être virtuel, ce n’est pas possible », écrit un autre internaute. Une trentaine de publications de ce genre vient alimenter la discussion et enrichir les arguments en faveur de la théorie sur le personnage de Roy. Son physique serait trop parfait et sa démarche trop étrange pour être humaine.

Il est vrai que l’absence d’expressions faciales de Roy Kent et l’un des ressorts comiques du personnage, incapable d’exprimer la moindre émotion et consumé par l’amertume. De là à en faire un avatar, il ne faut pas exagérer… D’autant que l’acteur compte près d’une quarantaine de films et séries sur sa fiche de comédien sur le site spécialisé Imdb.

« Je suis un homme tout à fait normal »

Devant l’ampleur de la rumeur, Brett Goldstein a répondu avec humour ce jeudi. « Il y a des choses complètement dingues qui se passent sur Internet, comme d’habitude », a-t-il lancé dans une vidéo publiée sur Twitter dans laquelle il prend la forme d’un avatar animé. « Je veux juste éclaircir les choses une bonne fois pour toutes : je suis un homme tout à fait normal qui vit dans une maison virtuelle et qui fait des choses humaines normales comme le rendu, la mise en mémoire tampon et le transfert de données », a-t-il poursuivi.

La réponse sera-t-elle suffisante pour éteindre la rumeur ? Quoi qu’il en soit, cette théorie a le mérite de donner un coup de projecteur à une série, véritable pépite télévisuelle qui remonte le moral en pleine crise pandémique.