« The Flight Attendant », la comédie noire en première classe avec Kaley Cuoco

THRILLER Après « The Big Bang Theory », Kaley Cuoco joue les hôtesses de l'air ce mardi sur Warner TV dans « The Flight Attendant »

Anne Demoulin

— 

Kaley Cuoco joue une hôtesse de l'air dans « The Flight Attendant ».
Kaley Cuoco joue une hôtesse de l'air dans « The Flight Attendant ». — HBO Max
  • Kaley Cuoco est l’héroïne et la productrice exécutive de la série « The Flight Attendant », diffusée ce mardi à 20h55 sur Warner TV.
  • Dans cette comédie noire, elle campe Cassie, une hôtesse de l’air avec un sérieux penchant pour l’alcool et les aventures d’un soir.
  • Lors d’une escale, Cassie se réveille avec une gueule de bois carabinée… et un cadavre étendu à ses côtés…

Un mystère délicieusement drôle et absurde ! Dans The Flight Attendant, adaptation du roman éponyme de Chris Bohjalian pour HBO Max, diffusée en France ce mardi à 20h55 sur Warner TV, l’ex-star de The Big Bang Theory, Kaley Cuoco prête ses traits à Cassie Bowden, une hôtesse de l’air avec un sérieux penchant pour l’alcool et les aventures sans lendemain, comme avec ce beau ténébreux, Alex Sokolov, assis sur le siège 3C (Michiel Huisman, aka Daario Naharis dans Game of Thrones)… Sauf qu’elle se réveille le lendemain matin dans une chambre d’hôtel à Bangkok, avec une sérieuse gueule de bois et le cadavre du passager étendu à ses côtés. Focus sur ce thriller astucieux et pétillant.

« Quand je suis tombée sur The Flight attendant, c’était un livre sombre, vraiment très sombre. J’ai bien fait comprendre que si le projet se faisait, on devait en changer le ton en y insufflant mon énergie comique », explique Kaley Cuoco, également productrice exécutive du show, lors d’une conversation exclusive Canneseries, qui sera mis en ligne en intégralité ce mardi sur la chaîne YouTube du festival et à laquelle 20 Minutes a eu accès en avant-première.

Une héroïne qui fait tous les mauvais choix

Portée par un humour souvent jubilatoire, The Flight Attendant joue à fond la carte de la comédie noire. Lorsque Cassie se réveille à côté du cadavre d’Alex Solokov, il a la gorge tranchée, et elle, des bribes de souvenirs. Parce qu’elle craint d’être accusée du meurtre, Cassie va commettre une avalanche d’erreurs. Elle décide d'abord de ne pas prévenir les autorités. Puis, elle nettoie la scène du crime et sort de la chambre comme si de rien n’était, alors même qu’elle a été filmée par les caméras de surveillance de l’hôtel.

En rentrant chez elle à New York, le FBI, informé du meurtre d’Alex Sokolov, souhaite interroger l’équipage. Cassie tente de prendre la tangente sans jamais saisir pleinement l’ampleur de la situation dans laquelle elle se trouve. C’est là, tout le sel de la série. « Dans les moments les plus sombres, la vie peut être drôle, étrange et décalée », commente Kaley Cuoco. Et l’on se délecte à voir cette héroïne, incroyablement inepte, prendre systématiquement les mauvaises décisions, comme lorsque dans un film d’horreur, l’héroïne fonce tout droit vers le danger.

Une enquête au sein de souvenirs brumeux

Cassie est-elle coupable comme le suspectent les agents du FBI (Merle Dandridge et Nolan Gerard Funk) ? Et si elle ne l'est pas, est-elle en danger ?

Avec l’aide de sa meilleure amie Annie (Zosia Mamet), qui est  - fort heureusement pour Cassie - une avocate avisée, et du compagnon de cette dernière (Deniz Akdeniz), qui est - cela tombe bien aussi - un pirate informatique, elle compte bien découvrir qui a tué Alex Solokov. Commence alors l’enquête à la recherche de cette mystérieuse Miranda rencontrée avec Alex à Bangkok (Michelle Gomez) et des souvenirs brumeux de cette folle nuit.

« Au début, tout le monde l’adore, elle met l’ambiance. Mais on comprend, au fil des épisodes, qu’elle est alcoolique », explique Kaley Cuoco. Ses frasques et son comportement, de plus en plus étrange, commencent sérieusement à fatiguer son entourage : son frère, Davey (T. R. Knight, l’inoubliable George de Grey’s Anatomy) ou encore sa collègue, Megan (Rosie Perez).

Un succès déjà renouvelé pour une saison 2

Peu à peu se dessine la ruine émotionnelle de Cassie, cette chute annoncée dans le superbe générique à la Saul Bass rappelant ceux, fameux, d’Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg ou de Mad Men. « Pour moi, en deux minutes, on explique la série, on donne le ton », souligne la productrice exécutive.

Succès critique et public aux Etats-Unis, The Flight Attendant est d’ores et déjà renouvelée pour une saison 2. « Les gens ont été surpris que je fasse un truc aussi différent », s’amuse Kaley Cuoco.

Nommée aux Golden Globes pour sa performance, l’actrice montre ici l’étendue de son sens du timing comique, mais joue aussi avec suffisamment de vulnérabilité et de fragilité pour que le spectateur puisse toujours avoir de l’empathie pour son personnage, hanté par de nombreux traumatismes. « Je suis une actrice très instinctive, très réactive. Cela m’a aidé car Cassie réagit très vite aux choses. C’est une vraie tornade », confie-t-elle.

The Flight Attendant séduit grâce aux conversations que Cassie a avec elle-même, aux split-screen en mode vintage et au plaisir de voir Kaley Cuoco déployer ses ailes. Bref, on ne boude pas son plaisir devant ce mystère pétillant et sombre, qu’on dévore comme un bon livre de plage.