« Falcon et le Soldat d’Hiver » sur Disney + : Qui deviendra le nouveau Captain America ?

MARVEL Après « WandaVision », « Falcon et le Soldat d’Hiver » est la nouvelle série Marvel sur Disney +, et prépare le retour de Captain America sur le grand ou petit écran

V. J.

— 

Allez Sam Wilson, un petit effort, faut bien ça pour devenir le nouveau Captain America !
Allez Sam Wilson, un petit effort, faut bien ça pour devenir le nouveau Captain America ! — Marvel Studios / Disney+
  • Falcon et le Soldat d'Hiver commence vendredi sur Disney+, au rythme d'un épisode par semaine pendant six semaines.
  • La série met en scène Sam Wilson, alias Falcon, et Bucky Barnes, alias le Soldat de l'Hiver, dans l'après Avengers : Endgame et l'après Captain America.
  • Qui pour remplacer Steve Rogers (et Chris Evans) dans le costume étoilé ? C'est une de questions auxquelles doit répondre la série, en s'inspirant probablement des comics.

À la fin d’Avengers : Endgame, un Steve Rogers âgé tendait son bouclier étoilé à Sam « Falcon » Wilson… et donc lui passait le flambeau de Captain America ? « Merci, je ferais de mon mieux », réagissait Sam. « C’est pourquoi il est à toi », ajoutait Steve. Donc, c’est bon, c’est officiel, Sam Wilson est le nouveau Captain America du Marvel Cinematic Universe ? Pas sûr.

Lorsque commence Falcon et le Soldat d'Hiver, premier épisode diffusé vendredi sur Disney +, le bouclier est relégué au musée, Sam Wilson toujours le Faucon et le titre de Captain America laissé vacant. Ce devrait être l’enjeu de cette nouvelle série Marvel, après WandaVision, car si l’on se réfère aux comics, Sam Wilson n’est pas le seul prétendant au bouclier, avec également le Soldat d’Hiver, le Super-Patriot ou Peggy Carter.

Sam Wilson alias Falcon

Créé en 1941 par Joe Simon et Jack Kirby, le super-héros et Avenger Captain America a, pour la majorité du temps, des comics et des adaptations, été l’alter ego de Steve Rogers, incarné par Chris Evans dans le MCU. Mais d’autres personnages ont enfilé le costume à la bannière étoilée, et Sam Wilson en fait partie. Après le reboot Marvel NOW ! de 2012, Sam remplace officiellement Steve comme Captain America deux ans plus tard, à la demande officielle de ce dernier, trop âgé.

Une petite révolution pour l’industrie et le public, puisque Sam Wilson devient le premier Captain America noir, après avoir été le premier super-héros afro-américain à sa création en 1962. Il le sera dans ses propres séries (All-New Captain America, Captain America : Sam Wilson) et pendant plusieurs crossovers (Avengers : Standoff, Civil War II), avant de redevenir Falcon.

Bucky Barnes alias le Soldat d’Hiver

Comme raconté dans le premier film Captain America, James « Bucky » Barnes est le meilleur ami de Steve Rogers, mort au combat pendant la Seconde Guerre mondiale. Il est surtout l’un des rares personnages de comics à ne pas être ressuscité immédiatement après sa mort papier en 1965, à l’instar d’Oncle Ben dans Spider-Man ou Jason Todd alias Robin chez Batman. Mais Bucky revient bien d’entre les morts, 40 ans plus tard, sous la plume de l’auteur Ed Brubaker et dans le costume du Soldat d’Hiver, comme dans le film du même titre.

Dès lors, à l’annonce du troisième film Captain America : Civil War, d’après un célèbre arc du comics, les fans ont pu croire que c’était le moment, que Bucky Barnes allait endosser le rôle de Captain America. En effet, le comics Civil War de 2005 se conclut par l’assassinat de Steve Rogers, et par Bucky reprenant le flambeau et le bouclier, avec le soutien de Tony Stark. Il le restera jusqu’à la série bien nommée Captain America : Reborn. Mais dans le film de 2016, Steve Rogers reste bien vivant, et Bucky joue les seconds rôles. Avant de tenir le premier dans Falcon et le Soldat d’Hiver ?

John Walker alias Super-Patriot

Moins connu que Falcon et le Soldat d’Hiver, John Walker est pourtant le premier à reprendre le titre de Captain America. Du moins dans le comics. Et il est dans la série de Marvel, sous les traits de Wyatt Russell, fils de Kurt et vu dans la série Lodge 49. John Walker apparaît dans le comics en 1986, le scénariste Mark Gruenwald veut changer l’idée que le patriotisme à l’américaine est forcément bon, forcément à la Captain America. Super-Patriot est né, plus pragmatique, plus brutal aussi.

Lorsqu’un an plus tard, Steve Rogers refuse de répondre devant la Comission des activités surhumaines et rend son badge, enfin son bouclier, la Comission choisit alors John Walker pour le remplacer. En coulisses, il s’agit surtout de relancer les ventes de la série, et ça marche. A noter que Nick Fury et Sam Wilson ont été également envisagés par la Commision, mais le premier considéré comme trop vieux et pour le second, les Etats-Unis n’étaient clairement pas prêts pour un Captain America noir. Et maintenant ? Falcon et Soldat d’Hiver prend cette thématique à bras-le-corps.

Peggy Carter alias Captain Britain

Depuis les années 70, Marvel s’amuse avec les histoires de sa collection What if… ?, des uchronies et réécritures de sa mythologie. Et si Spider-Man avait rejoint les Quatre Fantastiques, ou que Captain America et Bucky avaient survécu à la Seconde Guerre mondiale ? Disney + a déjà annoncé une anthologie animée du même nom pour cette année, et le premier épisode concerne directement le Captain America. Et si… ce n’était pas Steve Rogers mais Peggy Carter qui avait reçu le sérum de super soldat ? Elle serait devenue… Captain Britain ! Avec costume et bouclier aux couleurs du drapeau britannique. On aurait bien vu Haley Atwell le faire en live dans la série Agent Carter.

The United States of Captain America

Au gré des décennies, des mini-séries et des multivers, Captain America a connu plusieurs interprétations, il a été à la solde d’HYDRA, le président des Etats-Unis, un zombie et même Frank Castle le Punisher le temps d’un autre What If. À l’occasion des 80 ans du super-héros, Marvel va lancer à l’été la série The United States of Captain America, où Steve Rogers partira à la recherche de son bouclier à travers l’Amérique et croisera plusieurs Captain America locaux. Le premier sortira en juin, le mois des fiertés, et mettra en scène Aaron Fischer, un Captain America gay « inspiré par les héros de la communauté queer, les militants, les leaders, explique le scénariste Joshua Trujillo. Il se bat pour les opprimés et les oubliés. J’espère que son histoire résonnera chez les lecteurs, et qu’il inspirera une nouvelle génération de héros. »

Get this man a shield !