Selon Olivia Cooke, il n’y aura pas de violences faites aux femmes dans le préquel de « Game of Thrones »

RESPECT La franchise a retenu la leçon

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Olivia Cooke
L'actrice Olivia Cooke — AdMedia/Starface

Si la violence envers les femmes était omniprésente dans Game Of Thrones, ce ne devrait pas être le cas dans sa préquelle, House of the Dragon. La série mère a en effet essuyé de nombreuses critiques et, à en croire Olivia Cooke, la production a retenu la leçon L’actrice au casting de ces nouvelles aventures fantastiques a dévoilé au Telegraph que les scénaristes avaient choisi d’éviter de mettre en scène ce genre de situations.

« Je ne me sentirais pas à l’aise de participer à quelque chose avec tant de violence graphique envers les femmes, pour quelque raison que ce soit. J’ai eu la chance de pouvoir lire le script (de la préquelle), et ça change beaucoup par rapport aux premières saisons de Game of Thrones », affirme-t-elle à la publication.

D'une traite

Plusieurs scènes de Game Of Thrones s’étaient attiré les foudres du public, les viols de Daenerys et Sansa Stark lors de leurs nuits de noces respectives, notamment.

Avant d’auditionner pour le rôle, Olivia Cooke n’avait jamais vu un seul épisode de la saga. Manque qu’elle a comblé après avoir réussi son audition et elle l’a regardée d’une traite.