Disney+ passe le cap des 100 millions d’abonnés payants à travers le monde

SUCCESS STORY En seulement seize mois, Disney+ a atteint la barre des 100 millions d’abonnés payants à travers le monde, devenant le principal challenger de Netflix

Anne Demoulin

— 

Le logo de la plateforme Disney+.
Le logo de la plateforme Disney+. — Disney+/Disney

Une ascension fulgurante ! En seulement seize mois, Disney+ a atteint la barre des 100 millions d’abonnés payants à travers le monde, devenant le principal challenger de Netflix, a annoncé Bob Chapek, le PDG de The Walt Disney Company, lors de sa réunion annuelle avec ses actionnaires ce mardi.

Nul doute que l’essor spectaculaire de Disney + a été porté par la fermeture des cinémas et autres lieux culturels liés à la pandémie et aux confinements successifs un peu partout dans le monde, mais cette ascension rapide de la plateforme souligne la puissance de la marque Disney et de ses franchises phares Marvel, Star Wars et Pixar.

« Être encore plus ambitieux »

Il s’agit d’un exploit, quand on sait que le leader et pionnier du streaming par abonnement Netflix, qui a terminé 2020 avec près de 204 millions d’abonnés dans le monde, a mis dix ans pour franchir ce cap des 100 millions.

« L’énorme succès de Disney + - qui a maintenant dépassé les 100 millions d’abonnés - nous a incités à être encore plus ambitieux et à augmenter considérablement notre investissement dans le développement de contenus de haute qualité », a annoncé le patron de The Walt Disney Company.

« Plus de 100 nouveaux titres par an »

Disney + a suscité l’engouement grâce à son catalogue et à l’immense succès des programmes originaux de la plateforme : les séries The Mandalorian et WandaVision, le film Soul de Pixar ou encore le nouveau long métrage Disney Raya and the Last Dragon.

« Nous avons fixé un objectif de plus de 100 nouveaux titres par an, et cela inclut Disney Animation, Disney Live Action, Marvel, Star Wars et National Geographic. Notre activité de vente directe aux consommateurs est la priorité absolue de la société, et notre solide réserve de contenu continuera à alimenter sa croissance », a poursuivi Bob Chapek. Cette « solide réserve de contenu » fait référence à Star, la 6e entrée de Disney+ lancée le 23 février.

Disney +, un sérieux concurrent de Netflix

Ces résultats dépassent amplement les objectifs initiaux qui misaient sur une base d’abonnés comprise entre 60 et 90 millions en 2024. Et la firme de Reed Hastings ne doit pas dormir sur ses deux oreilles, une récente étude de digital TV research voit même Disney + dépasser son célèbre concurrent en nombre d’abonnés en 2026 (294 millions contre 286 millions).