Comment « Les Petits Meurtres d’Agatha Christie » changent tout, sauf leur ADN

REBOOT La première enquête de la saison 3 des « Petits Meurtres d’Agatha Christie » s’ouvre ce vendredi à 21h05 sur France 2

Anne Demoulin
— 
Chloé Chaudoye (Rose), Emilie Gavois-Kahn (Gréco) et Arthur Dupont (Max) forment le nouveau trio de la saison 3 des « Petits Meurtres d’Agatha Christie ».
Chloé Chaudoye (Rose), Emilie Gavois-Kahn (Gréco) et Arthur Dupont (Max) forment le nouveau trio de la saison 3 des « Petits Meurtres d’Agatha Christie ». — Caroline DUBOIS
  • La saison 3 des Petits Meurtres d’Agatha Christie est lancée ce vendredi sur France 2.
  • Cette nouvelle saison se déroule dans les années 1970 avec un tout nouveau trio.
  • Nouvelle époque, nouvelle équipe, et nouveau commissariat... La série de France Télévisions fait peau neuve, tout en conservant ce qui a fait son succès

Tout recommence dans la France de 1972 lorsque Annie Gréco, première femme nommée commissaire à titre expérimental dans la France de 1972, débarque dans le bureau de police de Lille. La première enquête de la saison 3 des Petits Meurtres d’Agatha Christie s’ouvre ce vendredi sur France 2 à 21h05. Nouvelle époque, nouvelle équipe, et nouveau commissariat, la série de France Télévisions fait peau neuve, tout en conservant ce qui a fait son succès.

« Annie Gréco doit diriger des hommes dans cette époque où c’est compliqué pour les femmes d’avoir du pouvoir et de la considération », explique Emilie Gavois-Kahn, qui succède à Samuel Labarthe dans le rôle principal. « Pour créer la commissaire, on a pensé à Lino Ventura, Annie Girardot et Simone Signoret », annonce Sophie Révil, la productrice de la série.

Un nouveau trio de héros

La série s’appuie de nouveau sur un trio. « Annie Gréco prend pour la seconder une tête brûlée incontrôlable, l’inspecteur Beretta, joué par Arthur Dupont, résume la productrice. Une sorte de mélange merveilleux entre Jean-Paul Belmondo et Patrick Dewaere ». « Max Berretta est un jeune inspecteur, bien de son époque, c’est-à-dire un peu macho avec une idée de la femme encore assez réduite tout en aimant la femme follement », estime Arthur Dupont.

Le duo croise la route de Rose Bellecour sur une scène de crime. « C’est une psychologue, qui vit dans une famille très bourgeoise, et aimerait devenir indépendante, sauf que son métier est compliqué pour elle, parce qu’elle n’a pas de patient, ou très peu », indique Chloé Chaudoye, qui incarne ce « mélange parfait entre Audrey Hepburn et Marlène Jobert » que cherchait Sophie Révil.

Si le trio change, la dynamique entre les personnages reste la même : « C’est comme dans une famille, on s’engueule. Annie, Rose et Max ne se supportent pas, mais en profondeur, ils seront toujours là les uns pour les autres », annonce la productrice.

De nouvelles enquêtes inédites

A l’exception du premier épisode, La Nuit qui ne finit pas, librement adapté du roman éponyme d’Agatha Christie, la série va désormais proposer des enquêtes inédites. « Nous sommes la seule série au monde à créer de nouvelles histoires "d’après l’œuvre d’Agatha Christie" », se félicite la productrice.

Avec les 38 précédents épisodes de la fiction de France 2, « on est arrivé au bout des romans. Agatha Christie a écrit 66 romans. Certains ont été trop adaptés, d’autres sont trop compliqués et pas adaptables », explique la productrice. James Prichard, fan de la série française, a autorisé Sophie Révil à adapter l’œuvre de son arrière-grand-mère Agatha Christie à la manière de la série Sherlock.. « On reprend la mécanique, et ce n’est pas rien », salue-t-elle.

La productrice a fait appel à une nouvelle équipe d’auteurs. « L’humour est différent, il est un peu plus corrosif, un peu plus adulte. On parle plus de sexualité, de rapports hommes-femmes, de psychanalyse… La présence d’une psy amène cet humour plus Woody Allen », estime-t-elle.

Si la série change d’époque, de décors, de personnages, de casting et d’auteurs, les familiers des Petits meurtres d’Agatha Christie retrouveront tout ce qui fait la saveur de la série : « Agatha Christie et les histoires de meurtres géniales, la comédie débridée, la nostalgie de cette époque-là et cet amour de la belle image ». Et d’ajouter : « Les petits meurtres, ce sont des histoires d’amitié entre les personnages. Ces trois nouveaux personnages solitaires se créent une nouvelle famille et il n’y a rien de plus beau que la famille qu’on se choisit » Nul doute que les fans vont rapidement adopter ces nouveaux héros !