« The Mandalorian » : « Bo est la digne héritière de la Princesse Leia », estime Katee Sackhoff

HEROÏNE Katee Sackhoff incarne le personnage de Bo-Katan, vu dans la série animée « Clone Wars » avant d’apparaître en chair et en os dans « The Mandalorian » sur Disney+

Caroline Vié

— 

Katee Sackhoff est Bo-Katan dans  The Mandalorian »
Katee Sackhoff est Bo-Katan dans The Mandalorian » — Disney +
  • Bo-Katan est une guerrière mandalorienne qui souhaite libérer son peuple.
  • Katee Sackhoff lui avait déjà prêté sa voix dans la série « Clone Wars » avant de l’incarner.
  • Elle a pensé à la Princesse Leia, dont elle est fan, pour construire son personnage.

Katee Sackhoff semble être tombée dans la science-fiction et ça lui réussit. C’est dans ce genre qu’elle s’est le mieux illustrée, d’abord dans la peau Kara Starbuck Thrace pour la série Battlestar Galactica, puis dans la série animée Clone Wars. Après avoir prêté sa voix à la guerrière mandalorienne Bo-Katan Kryze, elle l’incarne maintenant en chair et en os dans la saison 2 de The Mandalorian.

« Quand j’ai appris que Jon Favreau souhaitait que je joue Bo après l’avoir doublée pendant tant d’années, je savais que j’allais m’attaquer à un gros morceau. Bryce Dallas Howard (qui m’a dirigée) et lui m’ont aidée à construire le langage corporel du personnage que je connaissais déjà très bien », explique l’actrice quadragénaire à 20 Minutes. Il faut dire que Bo n’est pas là pour rigoler : elle veut sauver son peuple et est prête à tout pour parvenir à ses fins même à faire équipe avec Din Djarin, héros de la série, un Mandalorian nettement plus traditionnaliste qu’elle.

Un arc dramatique à découvrir

« Ses rapports avec Din Djarin viennent du fait qu’ils ont des intérêts communs, précise Katee Sackhoff. Elle ne lui fait pas confiance et ne se sent aucune responsabilité à son égard mais elle a besoin de lui à ce moment précis, ce qui l’oblige à faire des concessions. » Bo-Katan est une femme forte, centrée sur son but de redonner sa liberté à une planète Mandalore asservie après la Guerre des Clones. « Je conseille aux spectateurs d’aller découvrir la série Clone Wars pour mieux comprendre son arc dramatique, insiste la comédienne. Au fil de épsodes, elle a appris à être une personne meilleure qui sait qu’elle doit prendre le contrôle de ses troupes comme de ses émotions, même si elle bouillonne intérieurement. »

Combative et féminine

Cette prise de contrôle a été très difficile à représenter à l’écran pour Katee Sackhoff. « On m’a souvent reproché d’être trop expressive, voire de grimacer. J’ai dû intérioriser mon jeu pour Bo grâce au conseil de Jon Favreau qui m’encourageait à regarder les rushes », avoue-t-elle. Elle a aussi mis le turbo sur les scènes d’action comme Sigourney Weaver dans Alien et Linda Hamilton de Terminator qu’elle admirait quand elle était plus jeune. « Quand j’étais gamine, je rêvais d’être Bruce Willis : je piquais un marcel à mon père et j’attaquais des immeubles en carton, se souvient-elle. Bo est un peu comme ça ! » Sa rencontre avec l’univers de Star Wars a changé sa vie. « Papa m’a fait découvrir la Princesse Leia qui est à la fois combative et féminine et j’ai su que j’avais trouvé l’héroïne idéale à laquelle m’identifier. Bo est sa digne héritière. »

L’avenir de Mandalore

Katee Sackhoff ne peut pas prédire l’avenir de Bo dans la série et n’a pas le droit non plus de révéler si on l’y reverra. Elle a cependant un avis arrêté sur son personnage. « Elle pense avoir les capacités de régner sur son peuple, mais elle ne serait pas la première à croire posséder des talents de leader et à se tromper lourdement », soupire-t-elle. On espère retrouver bientôt la jeune femme dans ce rôle passionnant pour savoir si elle représentera vraiment le futur de Mandalore.