« Plus belle la vie » : Le deepfake pour remplacer une actrice atteinte du Covid-19

TRUCAGE « Plus belle la vie » a eu recours au deepfake pour remplacer Malika Alaoui, qui incarne le personnage de Mila, atteinte par le coronavirus

Anne Demoulin

— 

Le tournage de « Plus belle la vie » en pleine pandémie de coronavirus.
Le tournage de « Plus belle la vie » en pleine pandémie de coronavirus. — Jean-Louis PARIS - FTV - TELFRANCE

Une première dans l’histoire du feuilleton de France 3 ! Malika Alaoui, qui incarne le personnage de Mila dans Plus belle la vie, a été contaminée par le coronavirus. Newen, qui produit le feuilleton de France 3, a décidé d’utiliser le deepfake, un trucage numérique qui s’apparente au photomontage, afin de remédier à l’absence de l’actrice sur le plateau de tournage, selon les informations du Journal du dimanche.

« La production est très planifiée, et c’est la première fois que nous sommes bloqués à ce point. Il était impossible de reporter ou de réécrire ses scènes », a expliqué la production à nos confrères. Les scènes que devait jouer Malika Alaoui ont été tournées avec une doublure, Laura Farrugia. Le visage de l’actrice, numérisé à partir d’anciennes scènes, a été incrusté sur le corps de Laura Farrugia.

Une mission confiée au youtubeur français French Faker alias Yanis, qui se livre à l’exercice dans C’est Canteloup sur TF1. « La différence est quasi indétectable », estiment nos confrères du JDD. Malika Alaoui a enregistré quelques dialogues. Les épisodes qui utilisent ce trucage seront diffusés à partir du 26 novembre et précédés d’un message d’avertissement.