Emmy Awards 2020 : De Zendaya à la réunion « Friends » au puissant « Black Lives Matter » d’Anthony Anderson, les cinq moments forts de la cérémonie

CEREMONIE Découvrez les cinq temps forts de la 72e édition des Emmy Awards, qui s’est déroulée de façon virtuelle à Los Angeles dans la nuit de dimanche à lundi

Anne Demoulin

— 

Jimmy Kimmel et Anthony Anderson lors de la 72e cérémonie des Emmys Awards.
Jimmy Kimmel et Anthony Anderson lors de la 72e cérémonie des Emmys Awards. — AP/SIPA
  • L’humoriste Jimmy Kimmel a présenté dans la nuit de dimanche à lundi la 72e cérémonie des Emmy Awards presque seul devant une salle de Los Angeles déserte.
  • Les stars de Friends, Courteney Cox et Lisa Kudrow sont apparues autour de Jennifer Aniston lors de la soirée.
  • La star d’Euphoria Zendaya est entrée dans l’histoire des Emmy Awards en tant que plus jeune actrice à remporter le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique.
  • Anthony Anderson, la star de Black-ish, a lancé un puissant « Black Lives Matter ».

Coronavirus oblige, la 72e édition des Emmy Awards a relevé dimanche le pari d’une cérémonie 100 % virtuelle avec l’humoriste Jimmy Kimmel (presque) seul devant une salle (presque) déserte. La cérémonie, qui a couronné la comédie canadienne Schitt’s Creek, la minisérie de Damon Lindelof Watchmen et le fleuron de HBO Succession, a tout de même réservé quelques surprises aux sériephiles. Voici les cinq moments forts de la cérémonie.

Pand’Emmys

Le Covid-19 a contaminé la 72e édition des Emmy Awards. « La grande question est de savoir pourquoi vous organisez une remise de prix en plein milieu d’une pandémie, non sérieusement, je demande pourquoi nous organisons une remise de prix en plein milieu d’une pandémie », a lancé Jimmy Kimmel au début de la cérémonie face une foule virtuelle des précédents Emmys. Un passage qui a causé beaucoup de confusion sur les réseaux sociaux, avant que l’humoriste ne révèle finalement qu’il était tout seul au Staples Center, enfin, à l’exception d’un Jason Bateman immobile. « Ce fut une année misérable, une année de division, d’injustice, de maladie, d’école buissonnière et de mort », a-t-il ajouté, avant d’enchaîner avec quelques vannes sur l’âge de Norman Lear et sur les dépenses de Quibi. L’humoriste a ensuite accueilli Jennifer Aniston pour un sketch où ils ont plaisanté sur la difficulté de communiquer en respectant une trop importante distanciation sociale et ont rappelé la nécessité de bien désinfecter les enveloppes des nominés… au risque d’enflammer la soirée.

Le Nouvel An précoce de Reese Whitherspoon et Kerry Washington

Un peu plus tard dans la soirée, Reese Whitherspoon et Kerry Washington et toute l’équipe de la minisérie de Prime Video Little Fires Everywhere a célébré un peu en avance la Saint-Sylvestre. « Nous avons hâte que cette année se termine », a argumenté Reese Witherspoon tandis que Kerry Washington lançait le compte à rebours.

Zendaya remporte l’Emmy Award de la meilleure actrice

La star d’Euphoria Zendaya est entrée dans l’histoire des Emmy Awards dimanche en tant que plus jeune actrice à remporter le prix de la meilleure actrice dans une série dramatique, battant le record établi l’an passé par la star de Killing Eve Jodie Comer.

La jeune actrice de 24 ans, ancienne égérie des séries pour la jeunesse de Disney, affrontait pourtant des grosses pointures dans sa catégorie comme Jennifer Aniston pour The Morning Show, Olivia Colman pour The Crown, Jodie Comer et Sandra Oh pour Killing Eve ou encore Laura Linney pour Ozark. « Je tiens à remercier l’Académie de la télévision, toutes les autres femmes incroyables de cette catégorie, a déclaré Zendaya en acceptant son Emmy à son domicile. « Je vous admire toutes tellement. C’est assez fou. Je ne pleure pas vraiment. Merci à HBO et à A24 pour votre soutien. Merci à ma famille et à mon équipe. »

Après avoir remercié le créateur du show, la jeune star a ajouté : « Je sais que c’est un moment vraiment, vraiment bizarre pour faire la fête mais je veux juste dire qu’il y a de l’espoir chez les jeunes. Je sais que notre série n’est pas toujours un bon exemple de cela, mais il y a de l’espoir chez les jeunes ».

Une mini-réunion des stars de « Friends »

Les inconditionnels de la sitcom Friends ont pu apprécier la réunion inattendue des actrices de leur série culte. Courteney Cox et Lisa Kudrow sont apparues autour de Jennifer Aniston. « Nous vivons ensemble », a plaisanté Courteney Cox. « Vraiment ? », a rétorqué Jimmy Kimmel. « Nous sommes colocataires depuis 1994 », a lancé Jennifer Aniston.

Le puissant « Black Lives Matter » d’Anthony Anderson

Anthony Anderson, la star de Black-ish est monté sur la scène du Staples Center aux côtés de Jimmy Kimmel pour un sketch sur la façon dont les Emmys 2020 auraient été une cérémonie incroyable pour les noirs américains, si le public avait pu être là en personne. « Nous avons un nombre record de nominés aux Black Emmy cette année, ce qui est génial », a-t-il commencé. Et d’enchaîner : « C’est le moment où les blancs commencent à applaudir et à hocher la tête. Merci, Jimmy. »

« C’était censé être les Emmys les plus noirs de tous les temps. Vous ne seriez pas en mesure de gérer à quel point ce serait Black », a déclaré Anderson, « mais à cause du Covid, nous ne pouvons même pas entrer dans ce foutu bâtiment ! » « Ces Emmys auraient été le week-end des étoiles de la NBA et Wakanda tout en un », a-t-il ajouté.

Anthony Anderson a poursuivi en disant qu’il y aurait eu des discours citant l’écrivaine, poétesse, actrice et militante américaine noire américaine Maya Angelou, le poète, nouvelliste, dramaturge et éditorialiste noir américain Langston Hughes et même la rappeuse Cardi B.

« Ce n’est pas ce que ça aurait dû être, mais je continue à soutenir tous les Noirs parce que les histoires, les performances et les vies des Noirs sont importantes », a-t-il encore déclaré. Les deux hommes ont alors entonné « Black Lives Matter » de plus en plus fort. « C’est vrai, et parce que la vie des Noirs est importante, les Noirs resteront chez eux ce soir pour être en sécurité. Ce qui est bien, parce que devinez quoi ? Vous ne savez pas comment nous éclairer de toute façon », a-t-il conclu.

En donnant la parole à Anthony Anderson, en sacrant la jeune actrice noire américaine Zendaya, la série inclusive canadienne Schitt’s Creek, la minisérie sur les violences raciales Watchmen et la charge anti-Trump Succession, la cérémonie des Emmys Awards, à une quarantaine de jours des élections américaines, a été éminemment politique… L’Académie de la télévision a également sérieusement ringardisé l’académie des Oscars, toujours critiquée pour son manque de diversité.