« Little Fires Everywhere » : La recette de Reese Witherspoon pour s’imposer comme la reine de Hollywood

SUCCESS-STORY Retour sur l’irrésistible ascension de Reese Witherspoon, à l’occasion de la sortie de « Little Fires Everywhere », ce vendredi sur Amazon Prime Video

Anne Demoulin

— 

Reese Witherspoon dans la série « Little Fires Everywhere ».
Reese Witherspoon dans la série « Little Fires Everywhere ». — Hulu
  • La nouvelle série produite par et avec Reese Witherspoon, Little Fires Everywhere, est disponible ce vendredi sur Amazon Prime Video.
  • Reese Witherspoon a actuellement des émissions en cours de diffusion ou en développement sur presque toutes les plateformes de streaming : Netflix, Hulu, Amazon, Apple TV Plus et même Quibi.
  • Retour sur l’irrésistible ascension de la blonde de la saga « Legally Blonde ».

La vraie revanche d’une blonde ! Dans la troublante et captivante série Little Fires Everywhere, disponible ce vendredi sur Amazon Prime Video, Reese Witherspoon adopte une nouvelle fois les tenues preppy cher aux résidentes de ces banlieues chics américaines où d’horribles drames se trament sous le vernis impeccable des apparences. Un look qu’elle avait déjà arboré dans Big Little Lies. Un look qu’elle avait parodié au cinéma, en version rose bonbon, dans la saga « Legally Blonde ». Reese Witherspoon a actuellement des émissions en cours de diffusion ou en développement sur presque toutes les plateformes de streaming : Netflix, Hulu, Amazon, Apple TV Plus et même Quibi. Pour faire le grand chelem, il ne manque que Disney+ ! Comment Reese Witherspoon est devenue l’une des femmes les plus puissantes de Hollywood ? (Et ce n’est pas parce que sa meilleure amie est Oprah Winfrey ou que Taylor Swift a fait un showcase privé pour ses 40 ans !)

Tout commence en 2000 avec le lancement de sa société de production Type A, qui produit la trilogie Legally Blonde, qui engrange plus de 430 millions de dollars au box-office. Si un Oscar de la meilleure actrice pour Walk The Line en 2006 et une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 2010 viennent couronner la reine des rom-com des années 2000, la blonde a sérieusement à bâtir son empire en 2012 avec la création de Pacific Standard, fusion de Type A avec Make Up Stories de la productrice australienne Bruna Papandrea.

Raconter des histoires de femmes (et jouer des rôles forts)

Les deux femmes vont sont donner une mission dans l’industrie : raconter des histoires sur des femmes pour donner « des rôles féminins forts » aux actrices. Une idée qui a germé dans son cerveau de blonde parce que six de ses actrices préférées « se disputaient un rôle vraiment nul dans un film », a-t-elle expliqué aux journalistes lors du déjeuner des nommés aux Oscars 2015, selon les propos rapportés par The Huffington Post.

Avec Pacific Standard, les deux femmes se lancent dans la production de longs-métrages : Wild, qui vaut à l’actrice sa seconde nomination aux Oscars, Gone Girl, Hot Pursuit, Lucy in the Sky et The Dry.

Tout bascule lorsque les deux compères s’attaquent à l’adaptation du best-seller de Liane Moriarty, Big Little Lies. En 2016, Reese Witherspoon Bruna Papandrea se séparent. L’actrice fonde Hello Sunshine, une nouvelle société de production, dédiée aux histoires de femmes.

« Ma passion de toujours a été de raconter des histoires de femmes avec authenticité et humour », a déclaré Witherspoon dans un communiqué. « Hello Sunshine est profondément engagé à créer du contenu qui atteindra les femmes là où elles passent du temps, que ce soit au cinéma, à la maison ou sur leur appareil mobile. Les femmes recherchent un divertissement qui leur parle de ce qu’elles apprécient. Hello Sunshine fera du contenu qui divertira, éduquera et réunira les femmes. »

Démontrer qu’il y a un marché pour ces histoires de femmes

Le succès retentissant de sa minisérie Big Little Lies, qui remporte huit Emmy Awards et quatre Golden Globes, prouve à Hollywood qu’il y a un marché croissant pour les histoires de femmes à la télévision, en en particulier sur les plateformes premium comme HBO et les plateformes de streaming.

Hollywood commence à prendre les ambitions féministes de l’actrice très au sérieux. « Nous devons voir l’expérience réelle des femmes, que ce soit la violence domestique, l’agression sexuelle, la maternité amoureuse ou l’infidélité ou le divorce » et pas seulement « dans les salles de cinéma avec un petit budget », déclare-t-elle lors du panel de Big Little Lies au Winter TCA Press Tour 2017.

Alors que Big Little Lies offrait à Witherspoon l’occasion de s’exprimer de plus en plus sur le changement qu’elle espérait, un grand mouvement commençait à prendre d’assaut le monde entier, #MeToo. Tout naturellement, en 2018, Reese Witherspoon devient l’une des fondatrices de Time’s Up, contre le harcèlement sexuel.

Parallèlement, Reese Witherspoon s’attelle à apporter des changements réels et durables dans l’industrie. « Nous n’avons de compassion que si nous voyons les histoires à travers les yeux des autres, et nous avons besoin d’un plus large éventail de conteurs. Ils doivent être des femmes, des personnes de couleur, des personnes LGBTQ. La narration doit être plus équilibrée », lance-t-elle dans le numéro de mars d’O, Le magazine Oprah.

Avec Hello Sunshine, l’actrice poursuit sa carrière de productrice de séries à succès avec une saison 2 de Big Little Lies (avec Meryl Streep en bonus), avec la première série dramatique d’Apple TV + The Morning Show, qu’elle porte aux côtés de Jennifer Aniston, avec Truth Be Told toujours pour Apple TV+, portée par Octavia Spencer, Lizzy Caplan et Aaron Paul, et avec Little Fires Everywhere, adaptation du best-seller éponyme de Celeste Ng paru en 2017, dans laquelle elle donne la réplique à Kerry Washington, l’ex-star de Scandal.

Se diversifier avec des histoires de femmes… Et de femelles

Hello Sunshine se diversifie avec Handmade * Mostly sur YouTube, programme consacré aux petites entreprises dirigées par des femmes, le talk-show Turning Point, où des femmes à succès racontent le tournant de leur carrière, Meet My Mom, diffusée sur Facebook Watch et IGTV, où des célébrités interviewant leurs mères.

Reese Witherspoon a trois autres projets en développement : une série comique sans titre pour Apple TV Plus, From Scratch, basé sur les mémoires de Tembi Locke, qui sera joué par Zoe Saldana, attendue sur Netflix, et Daisy Jones & the Six pour Amazon Prime Video, un drame musical de 12 épisodes détaillant l’ascension et la chute d’un groupe de rock dans les années 1970, porté par Riley Keough, la petite-fille du King Elvis Presley.

Si les reines succèdent aux rois, il en est de même dans le règne animal ! L’actrice a aussi annoncé une série documentaire animalière Fierce Queens, consacrée aux femelles phénoménales. Bref, un point de vue féminin sur l’histoire naturelle.

En juillet 2019, elle lance sa propre chaîne de VOD, Hello Sunshine, en partenariat avec AT & T, et son propre talk-show, Shine On With Reese, qui « célèbre les histoires de femmes extraordinaires qui ont créé leur propre chemin vers le succès », selon le communiqué de presse.

Oh, et puis il y a aussi ce long-métrage Legally Blonde en préparation. Et son livre de lifestyle, Whiskey in a Teacup : What Growing Up in the South Taught Me About Life, Love, and Baking Biscuits. La recette du succès de Reese Witherspoon est toujours identique : repérer des belles histoires de femmes, grâce notamment à son club de lecture, la produire et y incarner l’héroïne. Rien ne semble pouvoir arrêter la blonde. « Comme Elle Woods, je n’aime pas être sous-estimée », avait-elle prévenu. Une seule question nous taraude : quand trouve-t-elle le temps de dormir ?