« The Last Dance » : Un documentaire sur Michael Jordan et la saison NBA 97-98 débarque sur Netflix

BASKET La série documentaire « The Last Dance », disponible ce lundi sur Netflix, esquisse le portrait de la légende du basket Michael Jordan et d’une équipe hors du commun, celle des Chicago Bulls

Anne Demoulin

— 

Michael Jordan et l'entraîneur des Chicago Bulls Phil Jackson.
Michael Jordan et l'entraîneur des Chicago Bulls Phil Jackson. — Andrew D. Bernstein

Les fans de sports, privés de compétitions depuis le début du confinement, vont pouvoir vibrer à nouveau ! Netflix va mettre en ligne ce lundi les deux premiers épisodes de The Last Dance, qui retrace la saison 1997-1998 de la NBA. Cette année-là, Michael Jordan et les Chicago Bulls se lancent à la conquête d’un sixième titre  NBA en huit ans.

Malgré l’incroyable palmarès de Jordan depuis ses débuts treize ans plus tôt en NBA, The Last Dance (La dernière danse), comme l’a nommée l’entraîneur Phil Jackson, est assombrie par des tensions internes, et par l’inéluctable perspective de voir pour la dernière fois en pleine action le plus grand basketteur de tous les temps et ses extraordinaires coéquipiers. Initialement (très) attendue en juin, la chaîne ESPN a avancé la sortie de cette série documentaire en dix volets en raison du confinement​.

Chaque lundi, les abonnés Netflix pourront découvrir deux nouveaux épisodes. Au fil des images inédites et de nombreux témoignages, The Last Dance plonge le spectateur, à la manière du célèbre Les Yeux dans les Bleus réalisé par Stéphane Meunier, dans l’intimité des vestiaires.