L’enquête sur l’assassinat de Malcolm X va être rouverte après la diffusion d’une série documentaire Netflix

DOCUMENTAIRE La série documentaire « Qui a tué Malcolm X ? » met en avant les manquements de l’enquête

M. Lo.

— 

Malcolm X a été tué par balles en février 1965.
Malcolm X a été tué par balles en février 1965. — UPI-AFP ARCHIVES / AFP

L’enquête sur l’assassinat de Malcolm X va être rouverte, après la diffusion par Netflix d’une série documentaire. Qui a tué Malcolm X ?, une série en six épisodes de 43 minutes mise en ligne le 7 février, comporte de nouveaux éléments sur les circonstances de la mort de l’activiste anti-raciste.

Le bureau du district de Manhattan a annoncé à la chaîne américaine CNN « qu’il allait réexaminer le cas après que de nouvelles informations sont sorties ». Cette enquête se fera avec l'ONG Innocence Project, qui tente d’innocenter les personnes condamnées à tort.

Les vrais assassins toujours libres ?

Malcolm X a été tué par balles le 21 février 1965 lors d’un meeting à Harlem. Il faisait alors l’objet de menaces, mais ne bénéficiait d’aucune protection policière. Trois hommes ont été condamnés, mais le documentaire questionne leur culpabilité.

La série Netflix suit notamment l’historien et guide Abdur-Rahman Muhammad, qui travaille depuis plusieurs décennies sur les questions sans réponse autour de la mort de Malcolm X. Il est notamment persuadé que les vrais assassins n’ont jamais été attrapés. Qui a tué Malcolm X ? met en avant les incohérences et les manques de l’enquête de 1965.

« Ce qui nous a intrigués, c’est l’idée que l’assassin probable de Malcolm X vivait librement à Newark, et que beaucoup de gens savaient qu’il était impliqué, et qu’il n’avait l’objet d’aucune enquête ou poursuite, ni d’aucun interrogatoire », a déclaré la co-réalisatrice Rachel Dretzin, au New York Times. La série laisse aussi penser que quatre autres personnes impliquées dans l’affaire sont toujours libres, et évoque plusieurs pistes, dont une implication du FBI.