VIDEO. « South Park » en intégrale sur Amazon Prime Video : Les 5 « pires » épisodes de la série

ET JE RENTRE A MA MAISON Oh My God ! Choisir cinq épisodes sur presque 300, mais c’est impossible

Vincent Julé

— 

la série «South Park» est diffusée depuis déjà 22 saisons, et son intégrale est maintenant disponible sur Amazon Prime Video
la série «South Park» est diffusée depuis déjà 22 saisons, et son intégrale est maintenant disponible sur Amazon Prime Video — AP/SIPA

[EDIT: Prévue le lundi 30 septembre, l'intégrale de South Park est bien disponible sur Amazon Prime Video aux Etats-Unis mais pas en France, au gran dam des fans. Il est maintenant question d'une mise en ligne d'ici le 15 octobre]

Qui aurait cru que vingt ans plus tard, South Park ferait toujours l’actualité ? Une actualité qu’elle commente saison après saison avec le même mordant. A l’instar des Simpson et ses 31 ans, la création de Trey Parker et Matt Stone continue son petit bonhomme de chemin depuis des décennies, suivie par ses fans les plus fidèles. Alors que la saison 23 vient de commencer sur Comedy Central aux Etats-Unis, et en France en H + 24, l'intégralité de South Park est maintenant disponible sur Amazon Prime Video – et les saisons 15 à 21 sur Netflix. L’occasion est donc parfaite pour tenter une petite sélection des pires épisodes de la série, et en fait des meilleurs !

« Cartman a une sonde anale »

Mon Dieu, ce titre ! Si Kyle, Stan, Cartman et Kenny étaient déjà les héros de deux courts-métrages animés, réunis sous le titre L’Esprit de Noël, Cartman a une sonde anale est le vrai premier épisode de la série. Et tout est déjà là : Cartman pète du feu, Kenny se fait tuer par des vaches, un vaisseau spatial débarque, Ike se fait enlever par des extraterrestres, une antenne radio téléscopique sort des fesses de Cartman et tout est bien qui finit « bien » à l’arrêt de bus. Trash, provocateur, amoral, sale gosse… South Park entretient l’héritage de la satire et du grotesque, et sonde (!) les maux de la société moderne.

« Scott Tonerman doit mourir »

L’épisode préféré de nombreux fans, car peut-être le plus hardcore. Dans cet épisode 4 de la saison 5, Cartman se fait vendre des poils pubiens par un plus grand, Scott Tonerman, croyant qu’il deviendra ainsi pubère. Découvrant qu’il s’est fait rouler, le garçon décide de se venger. Et sa vengeance sera terrible, mais genre big time ! Lors d’un concours de chili, Cartman piège Scott en lui faisant manger… ses parents ! Le tout sous le regard de groupe préféré, Radiohead. Il finit même boire ses larmes de tristesse, sous le regard horrifié de ses potes. C’est n’importe quoi, cela va trop loin, et finit d’installer Cartman comme le pire personnage ever. Et donc notre préféré.

« Le Problème chinois »

Trey Parker et Matt Stone sont des enfants de la pop culture, et truffe la série de références plus ou moins cachées. Quand ils ne consacrent pas des épisodes entiers à rendre hommage, parodier ou critiquer leurs oeuvres préférées. C’est Le Retour de la communauté de l’anneau des deux tours, Make Love, Not Warcraft ou Le Problème chinois. Dans cet épisode 8 de la saison 12, Kyle, Stan et la bande semblent traumatisés par un événement, un viol, dont ils ne se rappellent plus.

Il apparaît que ce « viol » est en fait le film Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal qui les a plus que déçus et qu’ils préfèrent oublier. Les auteurs vont même jusqu’à montrer Steven Spielberg et George Lucas violer Indiana Jones, ainsi qu’un Stormtrooper, dans des scènes échos à Delivrance et Les Accusés. L’épisode créa la polémique aux Etats-Unis, et le duo expliquera qu’il traduisait leur peur de voir la série baisser en qualité, et suivre le même chemin qu’un Indiana Jones 4. Butters, lui, adore le film.

« Imaginationland »

Suite au long-métrage en 1999, Trey Parker et Matt Stone ont eu de plus en plus d’envie d’histoires au long cours, de trilogies d’épisodes, à l’instar de son Black Friday en mode Game of Thrones ou de sa parodie de super-héros avec le Coon. Mais leur chef d’œuvre dans le genre reste Imaginationland, du nom d’un parc d’attractions où tous les personnages imaginaires sont réunis et qui est la cible d’une attaque terroriste. Les créateurs donnent tout dans cette aventure maousse et méta qui interroge la pop culture, la politique américaine, le système hollywoodien, les médias ou encore la fiction. A noter que ses dernières années, South Park a encore plus poussé le feuilletonnant, et les épisodes se répondent souvent sur une saison, avec par exemple la passionnante réflexion sur le politiquement correct en saison 19.

« Les trottinettes »

Les créateurs de South Park travaillent en flux tendu, quasiment de la veille pour le lendemain, afin d’épouser au mieux l’actualité. Même s'ils doivent réécrire un épisode en urgence parce que ce n’est pas Hillary Clinton mais Donald Trump qui est élu président. Mais il leur arrive d’avoir un coup d’avance, comme avec The Scoots, l’épisode 5 de la saison 22. Un épisode d’Halloween qui voit la ville bientôt envahie par des trottinettes électriques qui semblent se multiplier et se conduire toutes seules. Le résultat est hilarant, et rend bien compte d’une situation vécue par plusieurs grandes villes du monde, entre les morts-vivants de Walking Dead et les oiseaux d’Hitchcock.

Avec près de 300 épisodes, South Park regorge de pépites, donc n’hésitez pas à partager vos souvenirs de la série ou vos épisodes préférés en commentaires.