VIDEO. Les replays de la semaine : La pépite d’animation «Undone»… Un biopic glamour sur un agent du Mossad...

A LA DEMANDE Replay, SVOD, streaming, podcast... « 20 Minutes » vous donne ses conseils vidéo et audio de la semaine

Anne Demoulin

— 

Alma et Jacob, les héros de la série d'animation «Undone».
Alma et Jacob, les héros de la série d'animation «Undone». — Amazon Prime Video

Il n’y a pas que le direct dans la vie, il y a aussi le replay. De YouTube à Netflix en passant les replay des chaînes de télévision et les podcast des stations de radio, 20 Minutes vous concocte chaque dimanche une liste de choses à voir, ou revoir, à écouter ou réécouter.

Semaine du 16 au 22 septembre 2019

« Undone », une pépite de l’animation pour adultes

Un objet sériel non identifié ! Undone, série animée créée par Raphael Bob-Waksberg (BoJack Horseman) et Kate Purdy et disponible depuis le 13 septembre sur Amazon Prime Video, suit Alma (Rosa Salazar, déjà numérisée dans Alita : Battle Angel), jeune trentenaire malentendante, qui découvre à la suite d’un accident de voiture presque fatal, à son chevet, son père (Bob Odenkirk de Better Call Saul), décédé 20 ans plus tôt. Il lui explique qu’elle peut désormais voyager dans le temps. Elle décide d’utiliser ce don pour découvrir la vérité sur la mort de son père. Le tout en utilisant la technique de la rotoscopie, comme dans A Scanner Darkly de Richard Linklater. De la touchante dynamique entre Alma et Jacob à la question existentielle de la perception en passant par la mélancolie et la maladie mentale, Undone propose une nouvelle approche de la SF en série, qui s’avère être aussi puissante qu’innovante.

Sacha Baron Cohen joue les « Spy »

Un biopic glamour sur un agent du Mossad. The Spy est la nouvelle minisérie de Gideon Raff, le créateur de Hatufim, la série qui a inspiré Homeland. Disponible sur OCS GO, elle met en scène Sacha Baron Cohen dans le rôle du légendaire espion israélien Eli Cohen, infiltré dans les plus hautes sphères militaires et politiques de la Syrie des années 1960. On se laisse prendre par ce récit classique d’espionnage grâce à la performance sobre et habité du héros de Borat et une belle production.

« Sacrée croissance ! » explore les modèles alternatifs

Réchauffement climatique, épuisement des énergies fossiles et des minerais, réduction de la biodiversité, crise alimentaire, financière et sociale… Au lendemain d’une journée de mobilisation mondiale historique en faveur du climat, le documentaire Sacrée croissance !, signé par la journaliste d’investigation Marie-Monique Robin et disponible sur Arte TV, présente une sélection d’initiatives réussies et de modèles alternatifs, locaux et solidaires, viables. Soit autant de pistes de réflexion pour repenser notre modèle de société fondé sur la croissance.

« J’ai fait un bébé toute seule »

Un sujet ultra touchy ! Alors que le 24 septembre prochain, les députés plancheront à l’assemblée sur le projet de loi bioéthique qui intègre notamment l’extension à toutes les femmes de la Procréation médicalement assistée, plus communément appelée PMA, Virginie Enée, reporter à Ouest-France Rennes, a tendu le micro à Laura, une Rennaise de 41 ans, qui a « fait un bébé toute seule ». Dans ce podcast disponible sur le mur des podcast de Ouest France, la maman explique son parcours, les raisons de son choix, ou encore le regard des autres. Elle parle aussi de sa vie avec son enfant qui a aujourd’hui huit ans.

« Unbelievable » ou « une histoire de viol incroyable »

La minisérie en 8 épisodes Unbelievable, disponible sur Netflix, s’inspire d’un article de presse paru en en 2015 aux États-Unis, intitulé « Une histoire incroyable de viol ». Une enquête couronnée du Prix Pulitzer. Créée par Susanah Grant, à qui l’on doit Erin Brockovich, cette fiction soulève la question de l’accueil des femmes violées par la police, souvent machiste. La série, comme l’article, est construite autour de deux périodes. En 2008, on suit le calvaire de la déposition de Marie (Kaitlyn Dever). En 2011, on suit l’enquête minutieuse de deux femmes flics (Toni Collette et Merrit Wever) pour mettre la main sur un violeur en série. Le portrait glaçant d’un un système défaillant.