Le Festival de la Fiction TV se déroule sur les quais du Vieux Port de La Rochelle.
Le Festival de la Fiction TV se déroule sur les quais du Vieux Port de La Rochelle. — NIKO/SIPA

FESTIVAL

Festival de la Fiction TV de La Rochelle : PMA pour toutes, viol masculin, porno… La fiction française semble sans tabou sur le Vieux Port

Le Festival de la Fiction TV de la Rochelle ouvre ses portes ce mercredi pour présenter jusqu’à dimanche la crème de la fiction télévisée hexagonale

Quatre jours pour découvrir la crème de la fiction télé de la saison 2019-2020 ! La 21e édition du Festival de la Fiction TV de la Rochelle ouvre ses portes ce mercredi et se tiendra entre les deux tours du Vieux port jusqu’à dimanche. 

Un président d'origine maghrébine

Le Festival laisse carte blanche aux diffuseurs pour présenter en avant-première les fictions qui feront événement lors de la saison 2019-2020. La fiction de M6, Un homme ordinaire, portée par Arnaud Ducret et Emilie Dequenne sera projetée lors de la cérémonie d’ouverture. Elle s’inspire de l’affaire Dupont de Ligonnès. De son côté, Arte présente Mytho emmenée par Marina Hands et Mathieu Demy, une oeuvre déjà couronnée du  prix d'interprétation féminine et du prix du public à Séries Mania.

TF1 propose de découvrir sa fresque historique La Bazar de la charité, portée par Audrey Fleurot, Julie de Bona et Camille Lou voient leur destin bouleversé. France TV présente Laetitia, une adaptation du du roman d’Ivan Jablonka, Laëtitia ou la fin des hommes, prix Médicis 2016, qui revient sur l’affaire Laëtitia Perrais. Enfin, Canal+ présente sa nouvelle création originale, Les Sauvages dans lequel Roschdy Zem campe un président de la République d'origine d’origine maghrébine.

Le porno et les adolescents

Le jury du festival sera présidé par Valérie Karsenti, Liliane dans Scènes de ménages. A ses côtés, le compositeur Alex Beaupain, Elodie Frenck, Marlène dans Les Petits Meurtres d'Agatha Christie, Sydney Gallonde, le producteur d’Une Chance de trop,  François Tron, directeur général des contenus de la RTBF, Marie Roussin, la scénariste des Bracelets Rouges et la réalisatrice Isabelle Czajka. 

Ce jury devra décerner des prix parmi 44 oeuvres en compétition dont 12 oeuvres européennes, 5 séries francophones étrangères, et 26 fictions françaises inédites ( 7 téléfilms, 11 séries, 3 programmes courts et 5 fictions digitales). 

Dans la catégorie téléfilms, Classe unique de France 3 avec Clémentine Célarié et Sam Karmann raconte comment le maire d’un village se résigne à héberger des réfugiés et leurs enfants afin d’éviter la fermeture de la classe unique de la commune. Connexion intime sur France 2 suit un triangle amoureux de collégiens biberonnés au porno. Dans Itinéraire d’une maman braqueuse, adapté d’une histoire vraie pour TF1, Cécile Rebboah donne la réplique à Mehdi Sadoun et Claire Nadeau. Dans La part du soupçon de TF1, Kad Merad campe un père de famille soupçonné d’avoir assassiné sa première famille. Une autre fiction inspirée de l’affaire Dupont de Ligonnès. 

Un viol masculin

Si tu vois ma mère d’Arte met en scène la relation dysfonctionnelle d’une mère, campée par Noémie Lvovsky et de son fils, joué par Felix Moati. Temps de chien avec Philippe Rebbot et Elodie Bouchez suit les infortunes de Jean, un cinquantenaire alcoolique. Un homme abîmé de France 2 et TV5Monde aborde la question du viol masculin. 

Côté séries 52’ et 90’, Arte réunit Mathieu Almaric et Eddy Mitchell dans la loufoque L’Agent immobilier. L’épisode inédit de L’art du crime sur France 2 met en scène un assassinat à l’Opéra Garnier. Pour France 2, Faites des gosses raconte les tribulations de trois familles tandis qu’Une belle histoire suit les péripéties de trois couples. Prise au piège est le remake pour M6 de Derrière les barreaux, la série carcérale d’Álex Pina, le créateur de La Casa de Papel. Pour Sarah de TF1 avec François-Xavier Demaison et Aure Atika suit l’enquête autour d’un accident touchant deux ados. Trauma suit les liens troubles entre un flic et un serial killer. 

La PMA pour toutes

Les troisième saison des Grands et d’Irresponsable d’OCS sont en compétition dans la catégorie séries 26’. De son côté, France.tv Slash présentera deux nouveautés, Mental et Stalk. La première raconte le quotidien d’une clinique pédopsychiatrique, tandis que la seconde suit une bande d’étudiants en ingénierie et surfe sur les paranoïas actuelles sur les appareils connectés. 

Dans la catégorie programmes courts, la saison de Commissariat central sur W9, le remake de Parents Mode d’emploi pour France 3 et une nouveauté, Merci, une anthologie qui va explorer toutes les acceptions du mot Merci. 

Dans la catégorie fiction digitale, La règle de 3 s’articule autour d’un couple attendant un bébé, Lost in Traplanta  suit un Français un peu lunaire qui veut reformer Outkast, le mythique groupe d’Atlanta, pour reconquérir son ex. Polichinelles retrace le quotidien d’un couple de lesbiennes qui décident d’avoir un enfant, un sujet brûlant alors que le projet de loi bioéthique arrive en commission à l’Assemblée le 10 septembre. T.A.C. met en scène des reportages humoristiques  sur des personnes atteintes de nouvelles maladies psychosomatiques, les Troubles Absurdes du comportement. Décidément, la fiction française semble aborder désormais tous les sujets !