«La Casa de Papel»: «J'ai l’espoir de visiter bientôt Marseille», confie l'acteur Luka Peros

NOUVEAU « 20 Minutes » a rencontré Luka Peros, qui campe une nouvelle recrue dans la bande de braqueurs de la « Casa de Papel »

Propos recueillis par Anne Demoulin

— 

Luka Peros campe Marseille dans la saison 3 de «La Casa de Papel».
Luka Peros campe Marseille dans la saison 3 de «La Casa de Papel». — Tamara Arranz Ramos/Netflix
  • La saison 3 de La Casa de Papel débarque ce vendredi sur Netflix.
  • La firme de Los Gatos a organisé une avant-première ce lundi à Paris, à la Monnaie de Paris.
  • L’occasion pour 20 Minutes de croiser Luka Peros, qui campe un nouveau braqueur, surnommé « Marseille ».

Une nouvelle recrue dans la bande de braqueurs de La Casa de Papel ! L’acteur croate Luka Peros interprète Marseille, ou « Marsella » comme le dit « el Professor » en version originale, un personnage qui porte le nom de la première fiction française produite par la firme de Los Gatos. Marseille n’est pas le seul à rejoindre l’équipe des braqueurs, les autres petits nouveaux ont pour nom « Palerme », « Bogota » et « Stockholm ». 20 Minutes a rencontré cette force de la nature à Paris, juste avant la projection en avant-première de la saison 3 de la fiction ibérique, qui s’est tenue ce lundi à la Monnaie de Paris, l’équivalent français de la Casa de Papel espagnol. La très attendue troisième saison du phénomène sera disponible sur Netflix ce vendredi.

Comment s’est passé votre intégration dans l’équipe La Casa de Papel ?

J’ai vécu ça comme un défi parce que la série était déjà en cours et qu’elle avait beaucoup de succès. J’avais un peu peur et en même temps, beaucoup de respect pour toute l’équipe qui m’a intégré. Ils m’ont vraiment facilité la tâche, comme pour les autres nouveaux personnages. J’ai pu surmonter toutes les hésitations que j’avais au départ très facilement.

Pouvez-vous nous présenter Marseille ?

Marseille est un personnage taiseux et mystérieux, moustachu par excellence (rires). C’est un homme de main. Il est là pour s’assurer que le plan va se dérouler comme prévu.

Comment vous êtes vous préparé au rôle Marseille ?

J’avais peu d’infos sur le personnage. Ce tournage est arrivé après deux autres projets européens pour lesquelles j’avais dû prendre du poids. Je n’avais pas le temps de perdre du poids. Quand je me suis comparé à Bogota, le personnage campé par Hovik Keuchkerian, qui est une véritable montagne en tant que boxeur, je me suis dit qu’il fallait que je sois plus grand que lui, que je me distingue en tant que personnage physiquement prédominant. Je me suis dit que cette envergure supplémentaire me donnerait peut-être un peu plus de crédit.

Connaissez-vous la ville de Marseille ?

Je suis conscient que les attentes du public français sont très grandes vis-à-vis de mon personnage, qui est le seul à porter le nom d’une ville française. Je n’ai pas encore eu l’occasion de visiter Marseille, j’ai espoir de le faire bientôt, peut-être pour la promotion de la quatrième saison !