«Chernobyl» : Le succès de la série booste le tourisme noir

SERIE NOIRE La ville d’Ukraine de Tchernobyl attire de plus en plus de touristes après le succès de la série « Chernobyl ». Des visiteurs qui n’hésitent pas à se prendre en photo sur les lieux de la tragédie

M.G.

— 

Le tourisme noir s'abat sur la ville de Pripiat en Ukraine, près de Tchernobyl.
Le tourisme noir s'abat sur la ville de Pripiat en Ukraine, près de Tchernobyl. — Pavlo Gonchar / SOPA Images/Sipa/SIPA

« Rappelez-vous qu’une tragédie terrible a eu lieu ici » déclare Craig Mazin, l’auteur de la série Chernobyl  au succès colossal.

Depuis sa diffusion sur la chaîne HBO, la série a boosté le tourisme dans la zone ukrainienne proche de Tchernobyl, de la ville de Pripiat plus précisément. Un exemple de tourisme noir, ou thanatourisme, l’appellation de cette forme de visite des lieux associés à la mort ou à la catastrophe.

Certains visiteurs n'hésitent pas à se prendre en selfie, ou à alimenter leur compte Instagram de poses lascives dans ces paysages meurtris par la catastrophe nucléaire. D’autres utilisent même le cadre froid comme décor pour un shooting mode, très déplacé.

Diffusée sur la chaîne HBO, cette série réaliste revient sur le déroulement de cette catastrophe survenue en avril 1986  dans la centrale Lénine.