VIDEO. «Manifest», la nouvelle série de TF1, dans la lignée de «Lost»

CONCEPT TF1 diffuse ce mardi à 21 heures les trois premiers épisodes de « Manifest », une série high-concept sur un mystère autour du vol Montego 828, reliant la Jamaïque à New-York…

Anne Demoulin
— 
Josh Dallas dans «Manifest».
Josh Dallas dans «Manifest». — Craig Blankenhorn/NBC
  • TF1 diffuse dès ce mardi à 21 heures, Manifest, une série high concept produite par Robert Zemeckis.
  • Comme Lost, Manifest repose sur un grand mystère surnaturel.
  • Sur le tournage, le showrunner de cette série, qui a fait un tabac aux Etats-Unis, a livré à 20 Minutes la recette du « cocktail » de ce divertissement efficace.

Après le mystère du vol Oceanic 815, place à l’énigme du vol Montego 828 ! Quatorze ans après Lost, Manifest, série produite par Robert Zemeckis, joue la carte de la disparition aérienne mystérieuse. Dans cette série à concept, diffusée ce mardi à 21 heures sur TF1, la famille Stone se retrouve séparée en deux, voyageant à bord deux avions distincts pour cause de surbooking. Alors que premier vol se déroule sans encombre, le second traverse de violentes turbulences et disparaît des radars entre la Jamaïque et New York. L’avion réapparaît miraculeusement, mais cinq ans et demi plus tard.

L’épisode pilote de Manifest a rassemblé plus de 10 millions de téléspectateurs sur NBC, soit le plus gros lancement d’une série sur la chaîne américaine depuis This is Us en 2016. Une saison 2 est d’ores et déjà commandée. Gros plan sur la recette de Manifest, qui s’inscrit la lignée des sci-fi mystery drama, pour éviter les écueils d’un genre très casse-gueule.



« Un grand mystère, enraciné dans quelque chose de très réel »

Faille temporelle, tempête électromagnétique, intervention divine, enlèvement extraterrestre… que s’est-il passé durant le vol Montego 828 ? « Je suis un fan des séries high concept et du surnaturel. J’ai regardé Lost et un grand nombre de mystères qui n’ont pas duré et qu’on a oubliés », confie Jeff Rake, le créateur du show, que 20 Minutes a rencontré sur le tournage du final de la première saison dans les mythiques studios Silvercup à New York.

« Quand j’ai eu cette idée il y a onze ans, personne n’a voulu acheter la série. Lost était encore à l’antenne et semblait peut-être trop similaire », se souvient Jeff Rake. Cinq ans plus tard, le vol 370 Malaysia Airlines disparaît. « Et soudain, mon idée folle semblait plus ancrée dans la réalité », poursuit le showrunner.

« La famille Stone est le centre de gravité de la série »

« La famille Stone est le centre de gravité de la série », confirme Jeff Rake. Lorsque Ben Stone (Josh Dallas, le prince charmant de Once Upon A Time), son fils, le jeune Cal (la révélation, Jack Messina) et la tante, Michaela, (Melissa Roxburgh, vue dans Arrow) reviennent enfin, ils découvrent que leurs proches, les croyant morts, ont poursuivi leur vie.

En cinq ans et demi, Olive (Luna Blaise), la jumelle de Cal, est devenue une adolescente. Le fiancé de Michaela (J.R. Ramirez, vu dans Jessica Jones) s’est marié à une autre femme. Grace (Athena Karkanis), la femme de Ben, a pu compter sur l’appui d’un autre homme. En flash-back, la série évoque tout ce qui s’est passé dans l’intervalle. « Quand j’ai reçu le script du pilote, cela ne ressemblait à rien de ce qui existait ou de ce que j’avais pu voir avant à la télévision. J’avais envie de savoir ce qui se passait ensuite, c’était bon signe ! », se réjouit Melissa Roxburgh, qui joue la sœur de Ben.

« J’ai su que je voulais faire partie du projet dès que j’ai lu le pilote. Il y avait ce grand mystère, enraciné dans quelque chose de très réel, un drame familial », résume Josh Dallas, qui campe Ben Stone. La trame narrative évoque ici celle des 4400.

« L’élément procédural »

« Après Lost, on a vu de nombreuses séries, avec un pilote très excitant, être très vite à cours de vapeur ou nous perdre complètement », souligne le créateur du show. Pour maintenir l’intérêt des téléspectateurs, Jeff Rake mise sur un troisième ingrédient : « l’élément procédural ».

Les 191 passagers du vol Montego 828, qui semblent connectés comme dans Sense8, entendent des voix et ont des visions. La policière Michaela Stone se laisse « guider » dans son travail par ces dernières. Ses enquêtes font avancer la résolution du grand mystère, qui sera élucidé, promet le showrunner. « La série doit durer six saisons, je ne peux pas vous expliquer pourquoi tout de suite, vous comprendrez pourquoi en voyant le final de la saison 1 », conclut-il. Du mystère, du drama et du procédural, le cocktail a de quoi intriguer !