«Game Of Thrones» vu par Golden Moustache : « Au fond de mon cœur, j’adore Cersei», confie Marion Seclin

INTERVIEW Golden Moustache rouvre son Bureau des Plaintes pour un sketch sur « Game Of Thrones », un bon prétexte pour discuter de la série phare de HBO avec ces joyeux lurons

Propos recueillis par Anne Demoulin

— 

La comédienne, vidéaste, chroniqueuse et réalisatrice Marion Seclin campe Sansa Stark dans le «Bureau des plaintes» dédié à «Game Of Thrones».
La comédienne, vidéaste, chroniqueuse et réalisatrice Marion Seclin campe Sansa Stark dans le «Bureau des plaintes» dédié à «Game Of Thrones». — Capture d'écran/YouTube/Golden Moustache
  • Golden Moustache a rouvert son « Bureau des Plaintes » avec un sketch dédié à Game Of Thrones à l’occasion du lancement de l’ultime saison.
  • Ce n’est pas la première fois que Golden Moustache parodie la série de HBO, diffusée en France sur OCS.
  • Un bon prétexte pour discuter de Game Of Thrones avec une partie de l’équipe du Bureau des Plaintes : Lucien Maine, Anis Rhali et Marion Seclin.

Une parodie hilarante ! A l’occasion de la diffusion de la dernière saison de Game Of Thrones, chaque lundi en France sur OCS, Golden Moustache rouvre son Bureau des Plaintes avec un sketch dédié à l’adaptation télévisuelle de la saga de George R.R. Martin où un mestre se coltine les plaintes des personnages clés de la série de HBO. Un bon prétexte pour discuter de Game Of Thrones avec l’équipe du Bureau des Plaintes : Lucien Maine, créateur et coauteur, Anis Rhali, coauteur et la comédienne Marion Seclin, qui campe pour l’occasion Sansa Stark.

Comment avez-vous découvert « Game Of Thrones » ?

Anis Aaram. Tout le monde en parlait. Je me disais : « Je passe à côté d’un truc de ouf » ! On en était à la saison 3 donc c’était facile de raccrocher le wagon.

Marion Seclin. Une amie m’en a parlé et m’a dit que c’était fou. La saison 1 venait de sortir !

Lucien Maine. J’ai toujours été très impliqué dans tout ce qui touche à la fantasy et au médiéval, on m’avait parlé mille fois des romans, qui étaient sur ma liste. Quand la série est arrivée, ça a été une aubaine !

Quel est votre personnage préféré ? Et pourquoi ?

A.A. Daario Naharis. Tout le monde s’en fout de lui. Mais, j’aurais kiffé être lui si je devais être un personnage dans ce monde de fou : il est assez libre, il n’a pas de famille ou de devoirs sur le dos et il drague bien. Tous les trucs que je ne sais pas faire ! J’adore aussi Tywin Lannister, un méchant incroyable, pas manichéen du tout. Quand il était là, la série était plus surprenante.

M.S. Tyrion, parce qu’il n’oublie jamais d’avoir un peu d’éthique, malgré ses décisions égoïstes. Et au fond de mon cœur, j’adore Cersei parce qu’elle a une confiance époustouflante et un aplomb de fer, et Brienne défonce tout aussi.

L.M. Difficile de n’en garder qu’un ! Je dirais Jaime Lannister et Sansa Stark, parce que ce sont les personnages qui ont les évolutions les plus intéressantes.

Votre épisode préféré ? Et pourquoi ?

A.A. Quand les sauvageons attaquent le mur ! [ La bataille de Castle Black] 100 pauvres mecs contre 100.000, c’est fou à voir et inspirant. Si je mets ça à mon échelle, ça veut dire que je peux me battre contre 1000 mecs. Et oui, j’y crois. (Rires)

M.S. ​Je n’oublierais jamais l’émotion que j’ai eue devant le premier épisode. C’était fou, je n’avais jamais vu une série qui osait autant.

L.M. Je préfère parler de saison préférée et pour moi, c’est la 2. C’est là que toutes les intrigues politiques et diplomatiques prennent une place prépondérante. Ce que j’aime dans Game Of Thrones, ce sont les manipulations, les complots et les trahisons. Dans la saison 2 (et la 3), j’ai été servi !

Qu’est-ce que « Game Of Thrones » représente pour vous ?

A.A. Je trouve que c’est l’une des fictions les plus fascinantes. Les gens ne retiennent que les dragons et les chevaliers, mais ce qui est fou, c’est d’avoir une histoire avec au moins 100 personnages secondaires. Quelle autre fiction fait ça ?

M.S. Au début, Game Of Thrones était l’occasion de retrouver mes amis, maintenant, c’est devenu une course pour éviter le spoil sur les réseaux. Et aussi j’avoue, j’ai peur d’arrêter de regarder et devoir subir le jugement désapprobateur du reste du monde.

L.M. C’est une vraie œuvre intelligente et moderne, notamment pour la place des femmes en tant que personnages forts et admirables. Après, je trouve que les saisons récentes ont souffert du succès du show, on sent que les créateurs de la série veulent simplifier les intrigues et faire plus de spectacle. Donc, ça me plaît moins, mais cela reste agréable à regarder pour un nerd comme moi.

Votre théorie sur la fin de « Game Of Thrones » ?

A.A. Je n’aime pas les théories. Si je trouve ce qui se passe, je vais avoir les boules de l’avoir prédit et si je ne trouve pas, je ne vois pas à quoi ça sert de chercher.

M.S. J’ai envie de me laisser surprendre. Qui sait, Brienne devient reine et tous les chiens-loups des Stark reviennent et en fait tout ceci était un rêve.

L.M. Les avengers de Winterfell vont se faire rouster par les Marcheurs Blancs. Ils vont être obligés de faire retraite vers le sud et vont se manger la Golden Company de Cersei, mais ils vont trouver un moyen de gagner quand même. Cersei se fera tuer par Jaime, juste avant que Bronn arrive pour l’assassiner. Malheureusement, Daenerys et Jon vont survivre, monter sur le trône, se marier et avoir plein d’enfants. Je n’aime pas trop les héros, ils m’ennuient !