«Game Of Thrones»: HBO recadre Donald Trump pour sa récupération de la série

POUVOIR La chaîne câblée américaine HBO en a assez que Trump utilise « Game of Thrones » pour faire de la publicité politique

Anne Demoulin

— 

Le président américain Donald Trump, le 9 avril 2019.
Le président américain Donald Trump, le 9 avril 2019. — Evan Vucci/AP/SIPA

La Grande Guerre ne se déroule pas seulement à Westeros, mais aussi sur Twitter entre HBO et le président Donald Trump. La chaîne de télévision américaine a demandé au président des Etats-Unis d’arrêter d’utiliser l’immense popularité de Game Of Thrones à des fins politiques.

Bien qu’il n’ait jamais été confirmé que Donald Trump soit un fan de Game of Thrones, le président utilise la police et les codes esthétiques de la série de HBO pour se mettre en scène sur Twitter et faire passer ses messages.

Dans un tweet publié ce jeudi, Donald Trump s’est mis en scène, de dos, dans un épais brouillard. En légende, il est écrit : « Ni collusion. Ni obstruction. Pour les gens haineux et les démocrates d’extrême gauche » et un immense « Game over ». Ce « mème » fait référence au rapport Mueller, à savoir l’enquête sur les possibles ingérences russes dans la campagne présidentielle de Donald Trump, en 2016.

HBO a réagi dans un communiqué transmis à The Hollywood Reporter  : « Bien que nous puissions comprendre l’enthousiasme pour Game of Thrones maintenant que la dernière saison est arrivée, nous préférons toujours que notre propriété intellectuelle ne soit pas utilisée à des fins politiques. »

Ce n’est pas la première fois que l’homme politique se sert de la série de HBO. En novembre, le chef d’Etat américain avait tweeté une photo avec la mention « sanctions are coming » («les sanctions arrivent ») en référence à la réplique culte de la série « winter is coming » («l’hiver arrive »), qui évoque l’arrivée des Marcheurs blancs au sud du Mur.

La série met en scène les jeux de pouvoirs entre différents rivaux pour monter sur le trône de fer. En écrivant game over à la manière de la série médiévale fantastique, Donald Trump veut tout à la fois profiter de l’immense popularité du show et dire à ses adversaires qu’il est indétrônable, ou plutôt qu’il n’est pas destituable. En attendant, il semble que Donald Trump soit persona non grata sur le trône actuellement occupé par Cersei Lannister.