«Game of Thrones»: Les grandes retrouvailles... Notre récap' du premier épisode de la saison 8

«SPOILER IS COMING» Attention, on vous dit tout de l’épisode 1 de la saison 8 de « Game of Thrones », diffusé cette nuit sur OCS City…

Anne Demoulin

— 

Jon et Daenerys vont bientôt faire leurs adieux
Jon et Daenerys vont bientôt faire leurs adieux — HBO
  • Game of Thrones a fait son grand retour en France dans la nuit de dimanche à lundi sur la plateforme OCS.
  • Après deux ans d’absence, on a retrouvé tous nos héros là où les créateurs du show de HBO les avaient laissés à la fin de la saison 7.
  • Notre récap' avec TOUS les spoilers.

Visiblement, un épisode de transition. Game of Thrones a fait son grand retour sur la plateforme OCS en France dans la nuit de dimanche à lundi, à 3 heures du matin, diffusion aux Etats-Unis oblige. On a retrouvé Daenerys, Jon, Arya, Sansa, Bran, Cersei, Tyrion et Jaime là où les créateurs du show de HBO les avaient laissés à la fin de la saison 7. Notre récap’ de cet épisode  d'exposition très attendu, qui fait écho au tout premier épisode de la série. 

[ATTENTION, « SPOILER IS COMING », ON VOUS DIT TOUT SUR L’EPISODE 1 DE LA SAISON 8 DANS LES LIGNES QUI SUIVENT]

[DERNIER AVERTISSEMENT AVANT « SPOILER IS COMING »]

Les grandes retrouvailles à Winterfell

Après un tout nouveau générique, particulièrement réussi, le premier épisode de la saison s’ouvre sur un petit garçon qui observe l’arrivée du monarque depuis un arbre, évoquant Bran dans le premier épisode de la saison 1. Sans surprise, Daenerys et Jon, les deux dragons et leur impressionnante armée débarquent à Winterfell. A leur côté, Gendry, « le bâtard de Robert Baratheon », le forgeron qui a ramé quatre saisons avant de faire son retour dans la saison 7, Tyrion, Varys, Ver Gris et Missandei.

C’est l’heure des premières retrouvailles d’abord entre Jon et Bran en mode « tu es un homme », puis entre Sansa et Jon. Place ensuite aux présentations entre Lady Stark et la reine. Comme prévu, ce n’est visiblement pas l’amour fou entre ces deux femmes fortes. Mais ce n’est pas l’heure des querelles intestines, Bran rappelant à tout le monde que le mur est tombé et que les marcheurs blancs « are coming ».

Grand froid à Winterfell

Place alors à l’assemblée qui réunit tous les vassaux de la maison Stark. Sans surprise, Lyanna Mormont règle son compte à Jon Snow : « Vous êtes parti en roi, vous êtes revenu, quoi, en seigneur ? ». Jon Snow n’a pas trop le mojo durant son discours et Tyrion vient à sa rescousse rappelant que le roi du Nord a ramené deux dragons et une grande armée : « Il nous faut combattre ensemble ou mourir. » Quand la dame de Winterfell s’enquiert auprès de Daenerys ce que mangent les dragons, la Mère des dragons lui rétorque, non sans mordant : « Ce qu’ils veulent. » Pour la bonne ambi, on repassera.

Tyrion et Sansa, qui ne s’étaient pas vus depuis les noces de Joffrey Baratheon (épisode 2 de la saison 4), se retrouvent également. « Beaucoup vous ont sous-estimée, et nombre d’entre eux sont morts », avance Tyrion. « Moi, qui admirais votre intelligence », répond Sansa, se moquant alors de la Main de la reine qui pense que Cersei va leur prêter main-forte dans le Nord. Puis vient la rencontre entre Jon et Arya, devant l’arbre-coeur aux feuilles rouges au pied duquel Ned Stark aimait se recueillir. Jon Snow espère convaincre sa sœur de l’aider à nouer des liens entre Sansa et Daenerys. « Je ne connais pas plus maligne qu’elle, explique Arya au sujet de sa grande sœur. Je défends notre famille. » « Moi, aussi. Je suis de sa famille aussi », rétorque Jon. « Ne l’oublie pas », conclut alors Arya. Rien n’est gagné.

Premières conspirations à Port-Royal

On retrouve également la reine Cersei à Port-Royal, Qyburn est devenu sa main. Ils contemplent la flotte Fer-nés. Sur l’un des navires se trouvent Euron et le capitaine Harry Strickland, chevalier exilé et général de la Golden Company. Dans la cabine, on assiste à un échange virulent entre Yara et son oncle, qui n’a qu’une idée en tête : « Baiser la reine » Cersei. (Sic)

Le plan suivant montre Cersei recevant Euron et le capitaine Harry Strickland dans la salle du trône. Les deux hommes viennent lui présenter son armée : 20.000 hommes, 2.000 chevaux et la flotte Fer-nés. Euron espère que cela lui permettra d’obtenir les faveurs de la reine… Il se prend d’abord un râteau : « « Si vous voulez une pute payez la, si vous voulez une Reine gagnez la ». » Décidément, Cersei a le sens de la punchline. Elle repart vers ses appartements, se retourne et lui lance un regard qui devrait être interdit aux moins de 18 ans. Eh oui, Euron, comme prévu, va enfin pécho Cersei.

On retrouve Bron au bordel. Son orgie est interrompue par Qyburn, missionné par Cersei pour demander à Bron d’aller dans le Nord et de tuer ses frères, si par mésaventure, ils ne se font pas buter par les Marcheurs blancs.

Pendant ce temps-là dans les appartements privés de la reine, Cersei fait le bilan des qualités de son nouvel amant, qui n’est pas « ennuyeux ». « Tu es l’homme le plus arrogant que j’ai connu, ça me plaît », lui lance-t-elle encore. Euron de son côté a un nouvel objectif : après avoir « baisé la reine », il veut l’engrosser. Comme avec Robert Baratheon, Cersei va faire passer l’enfant qu’elle a conçu avec son frère pour celui d’Euron. Pourquoi changer une tactique qui marche ? Profitant qu’Euron batifole avec Cersei, Theon Greyjoy sauve sa sœur Yara. Emballé, c’est pesé.

Pour un flirt à Winterfell

A Winterfell, Varys, Tyrion et Ser Davos trouvent que Daenerys et Jon forment un joli couple. Les deux tourtereaux se prennent la tête au sujet de Sansa avant de s’envoler pour une chevauchée romantique sur les dragons. Une fois encore, une scène très attendue par les fans… hélas, mal fichue du côté des effets spéciaux. Trop d’écrans verts tuent l’écran vert. Le jeune couple atterrit près d’une cascade et Daenerys espère que Jon va tenir « chaud » à sa reine. On rit devant le regard désapprobateur du dragon vers Jon, qui n’a toujours pas pigé qu’il se tapait sa tante.

Gendry reçoit la visite de Sandor Clegane, dit le Limier, venu récupérer l’accessoire indispensable à tout personnage souhaitant survivre à cette saison 8, une hache en verredragon. Les deux hommes retrouvent alors Arya, venue se faire forger une lance en verredragon. On sent que la théorie du flirt entre Arya et Gendry est tout à fait plausible.

Jon Snow devient Aegon Targaryen

Le ton est moins léger entre Sansa et Jon, qui s’écharpent encore au sujet de Daenerys. Sansa, devenue vraiment maligne, lui demande s’il a fait allégeance à l’héritière des Targaryen pour sauver le Nord ou par amour. Daenerys et Ser Joras rendent, quant à eux, visite à Samwell Tarly. La Mère des dragons veut le remercier d’avoir sauvé son ami… La séquence devient très gênante quand elle lui apprend qu’elle a exécuté son père Randyll Tarly et son frère Dickon Tarly, après leur refus de lui prêter allégeance.

Samwell Tarly retrouve Bran. Ce dernier lui demande de tout dire à Jon. Et voici LA séquence que tous les fans attendaient : comme prévu, dans la crypte des Stark, devant la statue de Lyanna, Jon apprend qu’il est Aegon Targaryen, le roi légitime des sept royaumes. Cette révélation va-t-elle mettre à mal la belle alliance de la fin de la saison 7 ?

De son côté, Tormund est bien vivant et croise, avec Beric Dandarion, ce qu’il reste de la garde de nuit. Ensemble, ils découvrent un étrange message du roi de la nuit : le corps du petit Ned Umber [décidément, il ne fait pas bon s’appeler Ned] déposée au milieu d’une spirale… avec des bras et des jambes éparpillés façon puzzle. Ce symbole représente l’alliance entre les premiers hommes et les enfants de la forêt, et évoque aussi la spirale formée par le dragon tricéphale rouge du blason de la maison Targaryen.

L’épisode s’achève sur un dernier clin d’œil au premier épisode de la saison 1 avec l’arrivée de Jaime à Winterfell et ce regard, bouleversant, qu'il lance en direction de Bran. La boucle est bouclée, tout le monde est rassemblé.

En somme, ce premier épisode de la saison 8 amorce un retour en demi-teinte, cousu de fil blanc, servi par des dialogues faibles et des effets spéciaux décevants. Comme d’habitude avec Game of Thrones, on attend impatiemment d’entrer dans l’action.